Communiqués

Compilation non exhaustive des communiqués des membres du Club des Amis de l’AJE. Cliquez ici pour les visualiser tous dans l’annuaire web, vous pourrez accéder à des liens (site internet, espace presse, espace publication…) et ainsi visionner leurs communications.

____________________________

Banque Européenne d’Investissement (BEI) – Le Conseil d’administration de la BEI approuve 8,4 milliards d’euros de nouveaux financements à l’appui du logement, de l’éducation, de l’énergie, de l’eau et de l’investissement des entreprises

  • 3,4 milliards d’euros pour le logement et l’éducation
  • 2,2 milliards d’euros pour l’énergie propre et l’eau
  • 1,7 milliard d’euros pour les transports durables et l’amélioration des communications
  • 1,1 milliard d’euros pour l’innovation et le financement des entreprises

Le Conseil d’administration de la Banque européenne d’investissement (BEI) a approuvé ce jour de nouveaux financements pour un montant total de 8,4 milliards d’euros. Ces ressources serviront à appuyer la construction de logements et d’écoles, l’exploitation des énergies renouvelables, la modernisation de réseaux d’eau, de transport et de communication, ainsi que l’innovation et la croissance des entreprises en Europe et dans le monde.

L’événement, qui se déroulera le jeudi 18 juillet, sera consacré au renforcement de l’investissement et permettra le partage de bonnes pratiques issues de projets de logements durables et abordables à fort impact mis en œuvre en Europe. Le communiqué

France : la BEI signe un contrat de financement de 90 millions d’euros pour la réouverture de la ligne ferroviaire régionale Nancy-Contrexéville

  • Le projet prévoit trois ans et demi de travaux de rénovation et la mise en place à partir de 2028 de 14 allers-retours par jour avec une hausse de la fréquentation de 55%
  • La réouverture de cette ligne de 75 km contribuera au désenclavement des territoires ruraux de l’ouest vosgien et du sud meurthe-et-mosellan et au développement de mobilités durables et décarbonées dans la région Grand Est
  • Cette réouverture dans le cadre d’une ouverture à la concurrence constitue une première en France

Le communiqué

____________________________

Conservatoire du littoral – Le CNES s’associe au Conservatoire du littoral pour une exposition photo en gare de Cannes sur les littoraux protégés de Provence-Alpes-Côte-d’Azur

Du 2 juillet au 31 août 2024, les voyageurs sont invités à découvrir en gare de Cannes une exposition de photographies intitulée « De l’espace à la Terre, visions inédites du littoral protégé de Provence-Alpes-Côte-d’Azur ». Ces images résultent d’un partenariat entre le CNES et le Conservatoire du littoral, avec le concours de SNCF Gares & Connexions.
Cette exposition transporte les visiteurs au sein de 11 sites protégés de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Son originalité réside dans la complémentarité de deux regards aériens qui s’y croisent pour chaque lieu : la représentation technique des satellites d’observation de la Terre Pléiades et SWOT du CNES, et la vision sensible du photographe naturaliste Frédéric Larrey, à travers ses clichés pris d’un ULM à basse altitude. À partir de ces images, SNCF Gares & Connexions a créé une installation sur-mesure pour la gare de Cannes, visible tout l’été de centaines de milliers de voyageurs du quotidien et de vacanciers. Objectif : sensibiliser le grand public à l’importance de cette action de préservation des côtes menée conjointement par le CNES et le Conservatoire du littoral.
Cette exposition invite à une redécouverte du littoral de Provence et de la Côte-d’Azur, … Le communiqué

____________________________

No plastic in my sea – 60% des établissements recevant du public ne mettent pas de points d’eau à disposition et enfreignent la loi, à quelques jours des Jeux Olympiques

Alors que la France s’apprête à accueillir des millions de touristes en plein été à l’occasion des Jeux Olympiques, l’association No Plastic In My Sea réitère son enquête sur le déploiement des points d’eau inscrit dans la loi AGEC (une mesure destinée à faciliter l’accès à l’eau potable et à contribuer à l’objectif de réduction de 50% des bouteilles plastiques fixé à 2030).

Cette deuxième enquête1 permet de mesurer une évolution positive mais insuffisante en six mois : 40% des établissements concernés (gares, aéroports, grosses stations de métro, centres commerciaux…)sont équipés de points d’eau en juin 2024 contre seulement 25% fin 2023. Mais des disparités persistent entre catégories d’établissements et ces points d’eau ne sont pas identifiés faute de signalétique et de communication.

Pour mémoire, la mission d’évaluation parlementaire récente de l’impact de la loi AGEC2 a regretté l’application insuffisante de la loi et émis cent recommandations pour rendre la loi réellement effective. Le communiqué

____________________________

FFB – Alliance pour le logement – Chaque mois d’inaction coûte plus de 10 000 emplois à la filière construction-immobilier

Les partenaires de l’Alliance pour le Logement – la FFB, l’USH, la FNAIM, la FPI, Pôle Habitat FFB, PROCIVIS, l’UNIS, l’UNNE, l’UNSFA et l’UNTEC alertent, depuis deux ans, sur les conséquences liées à la chute de la production de logements sociaux et libres sur l’ensemble des territoires. Cette réalité frappe aujourd’hui de nombreux concitoyens, bloqués dans leur parcours de vie et/ou professionnel faute de logement adéquat. Elle frappe aussi durement toutes les entreprises du secteur dont les défaillances augmentent. Et elle inquiète nombre d’élus locaux qui constatent un tissu d’acteurs locaux abîmé, des destructions d’emplois et des difficultés croissantes des porteurs de projets à équilibrer leurs opérations pouvant aboutir à terme à des abandons purs et simples de celles-ci. Le communiqué

_________________________

Iddri – De l’éleveur au consommateur : quels enjeux pour les filières de la viande en France ?

Le secteur de l’élevage, en France, est soumis à des injonctions contradictoires : produire des protéines de qualité peu onéreuses, contribuer à la gastronomie, gérer les paysages, améliorer le bien-être animal, tout en réduisant les impacts sur l’eau et le climat, en créant des emplois dans les territoires, ou encore en contribuant à la balance commerciale. Identifier des options pour résoudre ces tensions suppose une compréhension partagée des dynamiques passées et futures des filières. Nourrie de nombreux échanges avec les professionnels français entre 2022 et 2024, l’Étude résumée dans ce billet de blog propose simultanément une rétrospective et un scénario tendanciel pour trois filières de la viande en France à l’horizon 2035 : volaille, porc, viande bovine. Lire la suite

____________________________

EPE – « Accélérer la transition écologique avec les achats »

La chaîne d’approvisionnement, qui peut représenter jusqu’à 90 % des impacts environnementaux des entreprises, constitue une source d’accélération de leur transition écologique tout en faisant l’objet d’une pression réglementaire croissante.

La prise en compte des performances environnementales aux côtés de la qualité, des coûts et des délais appelle à une transformation de la fonction achats tant en termes d’organisation, de process et d’outils que de relation avec ses fournisseurs. La publication

____________________________

ABC et APCC – Open Carbon Practice s’affirme comme la communauté technique de référence en matière de comptabilité carbone

L’Association pour la transition Bas Carbone (ABC) portera désormais la communauté Open Carbon Practice, avec le soutien précieux de l’APCC et de SAMI.

Historiquement la communauté a pour mission d’alimenter et de nourrir des échanges et de l’entraide autour du Plan Carbone Général. Notre objectif ambitieux mais passionnant est d’élargir la portée d’OCP et d’en faire la communauté technique de référence, généraliste et libre d’accès sur la comptabilité carbone en France

Rejoindre « Open Carbon Practice« 

____________________________

Conservatoire du littoral – Restauration de la grange peinte par Claude Monet | Vallée de la Scie, Hautot sur Mer, Seine-Maritime

Après trois années, les travaux de restauration de la grange peinte par Claude Monet, emblématique du site de la Vallée de la Scie et propriété du Conservatoire du littoral, sont achevés. Le Conservatoire du littoral avait mandaté trois entreprises pour effectuer les travaux, encadrés par une maîtrise d’œuvre. S’ensuivra un programme de découverte de ce patrimoine naturel et culturel en partenariat avec la commune d’Hautot-sur-Mer, la Fondation du patrimoine et le Département de Seine-Maritime. Le dossier de presse

____________________________

Marie-France Schmidlin – Pacte européen pour le Climat : la relève des citoyens

Alors que les résultats des dernières élections européennes vont immanquablement infléchir les prérogatives du Green Deal et que les projections sur les futures élections législatives en France ne sont pas favorables au traitement politique des urgences climatiques, l’opinion publique quant à elle, est toujours très sensibilisée et engagée pour défendre le climat. Grâce au Pacte européen pour le Climat, les citoyens ont la possibilité de prendre la relève et d’agir en faveur du climat !
Créé à l’initiative de la Commission européenne dans le cadre du Pacte Vert pour l’Europe, le Pacte européen pour le Climat vise à devenir pour tous les citoyens européens un espace ouvert, dynamique, inclusif pour partager des informations, proposer des solutions, débattre et agir face à la crise climatique. Il soutient également également la croissance et la consolidation d’un mouvement européen en faveur du climat. Lire le communiqué en intégralité

____________________________

INRAE et CEN Occitanie – Protection de la biodiversité à l’échelle mondiale : des indicateurs de diversité génétique prêts à l’emploi

La diversité génétique est fondamentale pour le maintien et la résilience des espèces et des écosystèmes. Dans le contexte du Cadre mondial de la biodiversité de Kunming-Montréal (CMBKM), dont la France est signataire, un consortium international, intégrant INRAE, l’université Claude Bernard Lyon 1 et le Conservatoire d’espaces naturels d’Occitanie, a développé et démontré la faisabilité de l’utilisation de 2 indicateurs de diversité génétique reposant sur des données existantes et disponibles sans nécessité d’ADN. Un test grandeur nature s’est déroulé dans 9 pays et sur plus de 900 espèces. Les résultats, publiés dans Ecology letters, montrent que les indicateurs peuvent être calculés rapidement avec un investissement limité. Pour 58 % des espèces évaluées, les populations existantes sont trop petites et perdent leur diversité génétique, compromettant leur survie à long terme. À partir de 2026, les 196 signataires devront rendre compte de l’état de diversité génétique de leur territoire grâce à ces indicateurs de référence. Pour accompagner leur prise en main, des ateliers seront organisés et co-construits avec les parties prenantes nationales et locales de la gestion de la biodiversité. Le communiqué

____________________________

Agence Schilling – FAUN et son nouveau Centre de Services à Maraussan (34) : 1,6 million d’euros investi et 4 emplois créés

Acteur majeur du marché des véhicules de collecte de déchets et de propreté urbaine, FAUN dispose de deux sites de production, l’un à Guilherand-Granges (07), également siège social, et l’autre à Lambesc (13), complétés par un réseau SAV comptant 8 Centres de Services répartis sur l’Hexagone. Dernier en date, celui qui vient d’être inauguré à Maraussan, dans l’Hérault, ce mercredi 26 juin, en présence de Marlène Puche, Maire de Maraussan, Séverine Saur, Maire de Cabrerolles et Conseillère départementale, Alain Caralp, Président de la Communauté de Communes la Domitienne ainsi qu’Etienne Blaise, Président de FAUN Environnement.

Ce nouveau Centre FAUN Services Languedoc, d’une surface bâtie de 669 m2 sur un terrain de 2 000 m2, fait la part belle aux espaces verts, couvrant 506 m², auxquels s’ajoutent des aires perméables dédiées aux parkings VL. Le communiqué

____________________________

ABC Carbone – “Mon Empreinte Supporter”, Un calculateur carbone pour sensibiliser 100 000 spectateurs des Jeux Olympiques à leur empreinte carbone

L’empreinte carbone des événements sportifs internationaux est considérable. L’ABC et WeCount s’associent pour proposer “Mon Empreinte Supporter”, le premier calculateur pour aider les supporters des jeux à mesurer et réduire leurs émissions de CO2e. Le communiqué

____________________________

Inrae et OiEau – Explore2, LIFE Eau&Climat : des clés pour l’adaptation de la gestion de l’eau

Le changement climatique s’accélère et affecte directement les ressources en eau dans les territoires avec des états de sécheresse de plus en plus intenses et récurrents ainsi que des périodes de fortes précipitations associées au risque d’inondation. Cela pose de nombreuses interrogations aux acteurs du monde de l’eau pour adapter leurs stratégies de gestion dans les territoires. INRAE et l’OiEau ont chacun coordonné un projet destiné à les accompagner en leur apportant des bases scientifiques solides et des outils de diagnostic et d’aide à la décision à l’échelle locale. De manière inédite en Europe, et dans la continuité du projet Explore2070, le projet Explore2, soutenu par le ministère de la Transition écologique et l’OFB, fournit des projections hydroclimatiques en métropole à une échelle spatiale très fine et sur l’ensemble du XXIe siècle, en se basant sur les scénarios du GIEC et les dernières avancées scientifiques en hydrologie. De manière complémentaire, le projet LIFE Eau&Climat, soutenu financièrement par la Commission européenne, a impliqué des organismes de gestion locale de l’eau et des structures scientifiques et techniques pour développer des outils permettant d’aider les gestionnaires de l’eau à mieux prendre en compte le changement climatique. Le communiqué entier

____________________________

Conservatoire du littoral – Opération 2024 « Attention, on marche sur des œufs! »

Le 11 avril 2024, la 5e édition de l’opération de préservation de la biodiversité « Attention, on marche sur des œufs ! » sera lancée sur l’ensemble du littoral français. La plupart d’entre nous l’oublient : la plage, lieu de promenade et de loisirs, est également l’habitat fragile de nombreuses espèces protégées qui s’y reproduisent au printemps et en été. Regardez où vous mettez les tongs ! La nature se réveille…

Le Conservatoire du littoral, l’Office français de la biodiversité, l’Office national des forêts, la LPO, Rivages de France, en partenariat avec de nombreuses associations et gestionnaires de sites, appellent à la vigilance sur les plages ! L’opération « Attention, on marche sur des œufs ! » vise à sensibiliser les usagers du littoral au respect de la faune sauvage qui partage ces espaces souvent touristiques et très fréquentés. Le communiqué

____________________________

IRSN – l’intersyndicale de l’IRSN suite au vote de la loi relative à l’organisation de la gouvernance de la sûreté nucléaire et de la radioprotection pour répondre au défi de la relance de la filière nucléaire

Le 9 avril 2024, la loi relative à l’organisation de la gouvernance de la sûreté nucléaire et de la radioprotection pour répondre au défi de la relance de la filière nucléaire a été votée à l’Assemblée nationale et au Sénat. L’intersyndicale de l’IRSN tient tout d’abord à remercier toutes les personnes et les organisations qui l’ont soutenue dans cette lutte, qu’ils soient convaincus depuis la première heure des méfaits de cette loi où qu’ils aient rallié nos arguments sur la fin. Après 14 mois de combat, la déception des salariés de l’IRSN est grande. Mais nous sommes tous fiers de notre combat. Qui aurait pu imaginer le 8 février 2023 que les salariés de l’IRSN allaient tenir tête au gouvernement durant 14 mois ? Qui aurait pu imaginer que les salariés de l’IRSN sauraient se mobiliser 8 fois en réunissant entre 300 et près de 1000 salariés ? Qui aurait pu imaginer que le gouvernement serait fébrile jusqu’au jour du vote final de son texte ? Nous avons montré notre attachement aux valeurs que défend l’IRSN, démontré les méfaits de cette réforme, rétabli les vérités quand elles étaient déformées, tout cela dans le respect tous nos interlocuteurs. Le communiqué

____________________________

Inrae et CNRS – France 2030 : Lancement du programme de recherche « Solutions fondées sur la Nature » : innover avec la nature pour des impacts positifs sur la biodiversité, la société et l’économie

Les changements globaux obligent nos sociétés à relever de nombreux défis comme la lutte contre le changement climatique, la gestion des risques naturels, la santé, l’approvisionnement en eau ou encore la sécurité alimentaire. Ces défis nous conduisent à imaginer des options innovantes et durables dont les Solutions fondées sur la Nature, qui permettent des changements transformateurs et qui sont devenues une priorité de recherche pour la France.

Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, avec Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement en charge de France 2030, Philippe Mauguin, PDG d’INRAE, et Antoine Petit, PDG du CNRS, ont lancé ce 5 avril le programme de recherche France 2030 sur les Solutions fondées sur la Nature. Le communiqué

____________________________

Atmo France – Etude AQAMETHA : une analyse inédite de l’impact de la méthanisation sur la qualité de l’air et les odeurs en France

En réponse aux enjeux énergétiques et climatiques, la méthanisation est une filière en plein essor en France. Son impact sur les odeurs et la qualité de l’air interroge toutefois les riverains situés à proximité de ces installations. Lancé en 2021, le projet national AQAMETHA a été lancé pour étudier l’impact de la méthanisation sur la qualité de l’air et les odeurs. Les premiers résultats révèlent une présence olfactive significative près des sources, diminuant rapidement avec la distance. Les concentrations en ammoniac et en hydrogène sulfuré diminuent également à distance de la source et se situent sur la période de mesure en dessous des valeurs toxicologiques de référence de l’Anses et des valeurs guides de l’Organisation mondiale de la santé. Le communiqué complet

____________________________

Ademe – Vagues de chaleur : la climatisation va-t-elle devenir indispensable ?

Selon Météo France, si nous n’agissons pas maintenant, la fréquence des canicules doublera d’ici à 2050 et elles seront quasi permanentes en été d’ici la fin du siècle. La France subira alors 5 à 10 fois plus de jours de vagues de chaleur, qui pourront durer d’un à deux mois en continu. Alors, investir dans un climatiseur, est-ce la seule solution ? L’article communiqué

____________________________

Iddri – COP 16 Biodiversité – Quel modèle de gestion pour les futures aires marines protégées en haute mer ?

Le nouvel accord sur la conservation et l’utilisation durable de la diversité biologique marine dans les zones situées au-delà de la juridiction nationale (BBNJ) établit un processus dédié à la création d’aires marines protégées (AMP). Ce billet de blog se penche sur la question de la gestion future de ces AMP en se basant sur des discussions qui ont eu lieu lors d’un atelier d’experts organisé par l’Iddri le 27 mars 2024. Lire la suite

____________________________

A-IGECO – Prix ​​du Génie Écologique : maintenant l’étude de tous les dossiers

Les jurys, une trentaine d’experts dans le domaine de l’ingénierie et du génie écologiques ont désormais tout l’été pour étudier ces nombreux et beaux projets ! 
En effet, cette édition est un record en termes de quantité et qualité des dossiers déposés : 55 candidatures éligibles ont été proposées à l’A-IGÉco (pour 38 en 2020 et 18 en 2022). Le communiqué complet

____________________________

INRAE – La recette génétique des champignons décomposeurs pour s’adapter au changement climatique

Les mycènes sont un genre de champignons décomposeurs très communs dans les forêts. Un consortium international de recherche, dont font partie des scientifiques d’INRAE et de l’université de Lorraine, de l’université d’Oslo et du Joint Genome Institute aux États-Unis, a découvert que les mycènes possèdent des génomes gigantesques leur permettant de s’adapter à une multitude de modes de vie et d’environnements jusque dans la zone arctique. Leurs résultats, publiés dans Cell Genomics, suggèrent que de très gros génomes codant de larges familles de gènes favorisent l’adaptabilité écologique de ces champignons décomposeurs, un atout dans le contexte de l’accélération des changements globaux. Le communiqué entier

____________________________

Iddri – Quels coûts de l’adaptation ? Anticiper les effets d’un réchauffement de +4°C

Combien va coûter l’adaptation d’une France à +4°C ? La réponse à cette question émergente est essentielle pour piloter l’action publique et comme le soulignait la Cour des Comptes dans son rapport public annuel en mars « pour mesurer, l’impact qu’aura globalement l’adaptation au changement climatique sur les finances publiques ». Pourtant les magistrats soulignent aussi que l’« évaluation précise des coûts actuels et futurs de l’adaptation, est encore trop souvent lacunaire, voire inexistante ». Ce constat est particulièrement préoccupant à quelques semaines de la présentation du prochain Plan National d’Adaptation (PNACC3). Lire l’édito de Vivian Depoues, chercheur senior – Adaptation au CC – I4CE

____________________________

INRAE – Cirad – Ifremer – IRD, Nouvelle présidence pour le comité Ethique en commun

Les conseils d’administration des 4 organismes de recherche ayant fondé le comité Ethique en commun ont voté la nomination d’une nouvelle présidence de cette instance consultative. Depuis aujourd’hui, elle est présidée par Patrick du Jardin, professeur et responsable d’unité à l’université de Liège et Valérie Masson-Delmotte, directrice de recherche au CEA au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement / Institut Pierre Simon Laplace, en sera vice-présidente. Le communiqué

____________________________

INRAE – Cartographie mondiale de l’évolution des régions viticoles face au changement climatique

INRAE, Bordeaux Sciences Agro, le CNRS, l’université de Bordeaux et l’université de Bourgogne ont analysé les évolutions à venir dans les régions viticoles actuelles et émergentes à l’échelle mondiale pour adapter la production de vin au changement climatique. Leurs résultats, publiés dans Nature Reviews Earth and Environment, montrent qu’environ 90 % des régions viticoles côtières et de basse altitude du sud de l’Europe et de la Californie risquent de perdre leur aptitude à produire du vin de qualité à des rendements économiquement soutenables d’ici la fin du siècle si le réchauffement global dépasse +2 °C. En revanche d’autres régions pourraient ressortir gagnantes avec une amélioration de leur potentiel viticole, comme le nord de la France ou la Colombie-Britannique (Canada). Avec la hausse des températures, de nouvelles régions de production pourraient également se développer, jusqu’au Danemark. Le communiqué

____________________________

OiEau – Signature d’une Convention Cadre de partenariat entre l’OiEau et le SYNCRA

L’Office International de l’Eau (OiEau) et le Syndicat National des Contrôleurs de Réseaux d’Assainissement (SYNCRA) ont signé le 27 mars 2024, à Paris, une Convention Cadre de partenariat. Cette initiative vise à renforcer les liens entre les deux structures pour promouvoir le développement et la formation dans le domaine de la gestion de l’eau. Le communiqué

____________________________

ANSES – Mouche orientale des fruits : renforcer la surveillance pour éviter son établissement en France

L’Anses publie aujourd’hui une expertise sur la probabilité d’introduction de Bactrocera dorsalis (mouche orientale des fruits) en France métropolitaine. Bactrocera dorsalis, la mouche orientale des fruits, est l’un des ravageurs les plus dommageables pour de nombreuses filières de production de fruits et de légumes. Dans son avis, l’Anses estime que la probabilité qu’elle s’établisse durablement en France hexagonale n’est pas négligeable.

Afin de détecter tout foyer d’infestation le plus rapidement possible, l’Anses recommande de renforcer la surveillance sur les marchandises importées et sur les cultures en zone méditerranéenne près des ports et aéroports, au-delà de ce qui est prévu par la réglementation actuelle. 

Vous trouverez ci-après les liens vers l’avis et le rapport ainsi que vers l’actualité

____________________________

IFREMER – 1984-2024, 40 ans d’engagement pour l’Océan, des abysses à la surface, de la côte au large

Cette année, l’Ifremer fête ses 40 ans. Quarante années d’exploration, de recherche et de découvertes, d’innovations et de solutions, de science qui éclaire la décision, d’engagement pour l’Océan. Pour célébrer cet anniversaire qui coïncide avec l’Année de la mer lancée par le Président de la République, l’Ifremer est à la barre de grands temps forts : moments de partage entre les équipes, rencontres avec les citoyens et les scolaires, comme avec ses partenaires sur l’ensemble des façades de l’hexagone et en Outre-mer. Le communiqué

____________________________

Conservatoire du littoral – Inauguration du nouveau dispositif de pompage permettant la dévalaison des anguilles de la réserve naturelle du Marais d’Orx

Depuis 1989, le Conservatoire du littoral est le propriétaire exclusif du site du marais d’Orx. Sa propriété est constituée de la Réserve naturelle nationale du marais d’Orx, du marais Burret et de nombreuses parcelles limitrophes. Le Syndicat mixte de gestion des milieux naturels est gestionnaire de ce site depuis 2004.

Une gestion hydraulique complexe : Canaux de ceinture, digues, pompes, plans d’eau et prairies humides … Les ouvrages hydrauliques divisent le marais d’Orx en quatre entités séparées et interconnectées : le marais Barrage (185 ha), le marais central (410 ha), le marais Nord (165 ha) et le marais Burret (173 ha). Les paysages et la topographie du marais d’Orx ont été façonnés par de longues décennies d’artificialisation.

Des travaux permettant de restaurer la continuité écologique du marais : Dans le cadre de la mise aux normes des obstacles à la libre circulation des poissons dans le département des Landes, le Conservatoire du littoral, en collaboration avec le Syndicat mixte de gestion des milieux naturels et les services de l’État, a réalisé en 2018 des travaux de rétablissement des continuités écologiques (RCE) sur l’ouvrage répartiteur situé au Marais nord.

Afin de poursuivre la démarche engagée, le Conservatoire a souhaité porter une étude des solutions destinées à réduire l’impact du dispositif de pompage du marais à la dévalaison des anguilles.

La solution retenue tient compte de l’état dégradé des anciennes pompes et se base sur l’analyse technico-économique multicritères réalisée: investissements, coûts de fonctionnement et besoins en temps/homme, nécessaires au fonctionnement. Ces travaux permettent d’améliorer la continuité écologique du bassin versant en réduisant fortement l’impact du dispositif de pompage sur les populations d’anguilles en passant de 100% de mortalité à 8% maximum. Le communiqué de presse

____________________________

Agence Schilling Communication

Spurgin : un leader français au service de la construction hors-site décarbonée

Depuis sa création en 1978, SPURGIN révolutionne les méthodes de construction grâce au développement de solutions assurant aux professionnels (prescripteurs, promoteurs-constructeurs, entreprises, artisans maçons), une simplicité de mise en œuvre parfaitement adaptée aux contraintes de chaque chantier, qu’il s’agisse d’habitats individuels et collectifs, de bâtiments tertiaires et de santé, d’IGH, d’éducation ou encore de bâtiments industriels… Lire le communiqué

Alkern lance sa gamme Re-Source

Dans un contexte de prise de conscience croissante des problématiques globales liées à la protection environnementale, le Groupe Alkern se veut particulièrement attentif à la préservation des ressources naturelles non renouvelables. Aussi, à l’échelle de la préfabrication du béton, Alkern se positionne plus que jamais en acteur responsable de sa filière. Pour preuve, Alkern innove en proposant une gamme de produits conçus à base de matériaux recyclés : l’offre Re-Source®. Lire le communiqué

____________________________

FFB – MaPrimeAdapt’ : la FFB crée la marque ProAdapt

Afin d’aider ses artisans et entrepreneurs adhérents à se préparer au nouveau marché destiné aux seniors et aux personnes en situation de handicap et à s’informer sur le dispositif MaPrimeAdapt’, la FFB propose une démarche simplifiée et gratuite, « ProAdapt », accessible depuis le site www.ffbatiment.fr.

____________________________

Inrae – Protection contre les ravageurs de cultures : l’effet insoupçonné d’une phéromone sexuelle

Une étude INRAE menée sur des noctuelles, des papillons ravageurs, révèle le rôle des phéromones émises par les femelles. Elles ont pour effet d’imposer un rythme biologique circadien aux mâles, favorisant la rencontre entre les deux sexes durant les périodes de reproduction. Fait étonnant, l’effet d’un de ces composés chimiques surpasserait celui de la lumière dans la mise à jour de l’horloge interne, une découverte qui pourrait accélérer la mise en œuvre de nouvelles applications de biocontrôle dans les champs. Ces résultats sont publiés le 8 avril 2024 dans la revue Current Biology. Le communiqué

____________________________

IGN – Journée internationale des forêts : le site de l’Observatoire des forêts s’enrichit

A l’occasion de la Journée internationale des forêts le 21 mars, je vous envoie ci-joint le CP annonçant que le site de l’Observatoire des forêts s’enrichit aujourd’hui de nouveaux contenus, avec un focus sur les surfaces de forêts dépérissantes, et de nouvelles fonctionnalités : une navigation améliorée dans le catalogue des cartes thématiques, ainsi que l’ajout d’un outil de comparaison entre plusieurs territoires via le service ‘Les forêts de mon territoire’. Lancé en juillet dernier et porté par l’IGN* et quatre autres grands acteurs de la forêt et de l’environnement – l’Office national des forêts, le Centre national de la propriété forestière, l’interprofession nationale France Bois Forêt et l’Office français de la biodiversité – et sous l’égide du Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire et du Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, l’Observatoire des forêts françaises a pour objectif de partager et de faciliter l’accès aux données et connaissances sur l’état des forêts, afin de mieux connaître les écosystèmes forestiers dans un contexte de changement climatique et d’appuyer l’aide à la décision. Le communiqué 

____________________________

IFREMER – La douleur et la souffrance des poissons sont-elles suffisamment considérées en aquaculture et pêche ?

Nous vous invitons à découvrir l’interview de Marie-Laure Bégout, chercheure en écologie comportementale des poissons, responsable de la station de Palavas-les-Flots et du laboratoire Service d’expérimentations aquacoles de l’Ifremer, à l’occasion de la publication récente de l’avis du Centre national de référence pour le bien-être animal (CNR BEA) relatif aux conditions d’abattage des poissons d’élevage. En savoir plus

____________________________

JMZH 2024 ! du 2 au 29 février, sur le thème :  » Les zones humides, sources de bien-être humain « 

Dans 15 jours, nous célébrerons les zones humides partout en France et dans le monde ! Il y a déjà désormais un peu plus de 530 animations labellisées pour la JMZH 2024 !

Il est encore temps d’inscrire vos animations en zones humides prévues en février et participer vous aussi à cette grande célébration des zones humides, en France et dans le monde. Que ce soit au travers d’une sortie commentée, d’une conférence, d’une activité culturelle ou tout autres modes de communication, tous les moyens sont bons pour faire découvrir et aimer ces milieux exceptionnels qui rendent de nombreux services à l’humanité et à la nature ! Et n’oubliez pas ! La JMZH est aussi l’occasion de mettre en avant les actions que vous menez au quotidien pour préserver et restaurer les zones humides ! Nous comptons sur vous pour tenter de battre le record de 938 animations de l’édition 2023 !!! Le communiqué est en PJ et le dossier de presse est téléchargeable sur l’espace presse : https://www.zones-humides.org/espace-presse-JMZH (Lien direct : https://bit.ly/DP-JMZH2024)

Vous trouverez toutes les déclinaisons utiles pour communiquer sur les animations dans la rubrique « Supports pédagogiques et de communication » du site internet.

De nombreux outils sont mis à votre disposition pour annoncer la JMZH ou préparer des animations.

Contact

____________________________

Inrae – Une nouvelle vision de la recherche pour des systèmes d’élevage durables

L’élevage est indispensable pour la transition vers des systèmes agroécologiques durables. À ce titre, les conditions d’élevage sont une préoccupation croissante de la société et des éleveurs, notamment leurs impacts sur l’environnement, le bien-être et la santé des animaux. Un collectif scientifique d’INRAE donne sa vision des recherches nécessaires pour accompagner la transition vers des systèmes d’élevage durables, dans un article paru dans la revue Animal. Il est nécessaire de mettre la santé et le bien-être des animaux au cœur des questions étudiées. Elles doivent inclure tous les maillons de la chaîne : depuis l’animal jusqu’à la ferme et plus globalement aux territoires, en intégrant également les filières et systèmes agroalimentaires. Cela implique une approche interdisciplinaire où les sciences animales, vétérinaires et agronomiques s’associent aux sciences sociales et économiques. Il est nécessaire d’associer les éleveurs, acteurs du territoire et citoyens dans une démarche de recherche participative pour construire des systèmes d’élevage durables qui tiennent compte de leur coût, leur acceptabilité et leur impact sur les conditions de travail et le bien-être des éleveurs. Le communiqué

____________________________

Xylem – « Plan eau : un an après, les collectivités et les industriels sont plus mobilisés que jamais pour sauver l’eau », Tribune d’Olivier Lamarie, PDG Xylem* France & BeLux

Il y a un an, le Gouvernement Français annonçait le Plan Eau. 53 mesures pour une gestion résiliente et concertée de l’eau. Dans le cadre de la planification écologique, et dans un contexte de sécheresse historique, il visait à répondre à trois enjeux majeurs : sobriété des usages, qualité, et disponibilité de la ressource.
Un an plus tard, quel bilan peut-on en faire ? Quelles sont les avancées et les freins sur le territoire ? Comment intensifier davantage la transformation des usages pour une meilleure préservation de la ressource en eau ?
Une chose est sure : nous, acteurs de l’eau, devons accélérer sa mise en oeuvre et travailler à son évolution.
De la gestion de l’abondance à l’apprentissage de la sobriété … Lire le communiqué en intégralité

____________________________

Anses – Protoxyde d’azote : limiter l’exposition des professionnels?

Utilisé dans divers secteurs professionnels, notamment en médecine humaine et vétérinaire ou encore dans l’agroalimentaire, le protoxyde d’azote est un gaz connu pour avoir des effets sur la santé, en particulier sur le système nerveux, la reproduction, le développement ou encore l’immunité.

L’Anses publie ce jour une actualité, un avis et un rapport d’expertise dans lesquels elle recommande des valeurs limites d’exposition professionnelle afin de limiter les expositions des professionnels des secteurs concernés et ainsi mieux prévenir les risques sanitaires liés aux usages de cette substance.

____________________________

Inrae – Préserver les systèmes pastoraux pour un avenir durable en montagne

Clap de fin pour le projet européen LIFE PASTORALP, coordonné par l’université de Florence en Italie, avec la participation d’INRAE et du CNRS en France. Durant près de 6 ans, les scientifiques ont travaillé étroitement avec les agriculteurs, éleveurs et acteurs locaux des parcs nationaux du Gran Paradiso en Italie et des Écrins en France, pour construire des solutions et recommandations visant à préserver les activités pastorales en montagne face au changement climatique. De LIFE PASTORALP sont ressortis un outil de cartographie en ligne pour suivre l’évolution des alpages ainsi qu’une série de recommandations de gestion et de politiques publiques pour assurer l’avenir du pastoralisme dans ces régions montagneuses. Le communiqué

____________________________

Comité français de l’UICN – Séminaire sur la libre évolution des milieux naturels des 8-9/01/2024 – UNESCO

Un séminaire sur la libre évolution des milieux naturels a été organisé par le Comité français de l’UICN, en partenariat avec la Commission nationale française pour l’UNESCO, les 8 et 9 janvier derniers, avec une première journée de présentation et d’échanges, suivie d’une journée consacrée à des ateliers entre les gestionnaires d’espaces naturels. 

Ce colloque, rassemblant près de 480 personnes, avait pour objectif de faire davantage connaître la libre évolution, de favoriser son application, et de créer des synergies au sein du réseau des gestionnaires et auprès d’un public non professionnel. Les riches retours d’expériences ont été l’occasion d’une réflexion collective sur un système de reconnaissance de la libre évolution à l’échelle nationale et sur la mise en œuvre de la libre évolution dans les espaces agricoles.

Lors de séminaire, une déclaration finale a été signée afin d’entériner les engagements pris par le Comité français de l’UICN et la Commission nationale française pour l’UNESCO concernant la libre évolution qui s’engagent à promouvoir la libre évolution comme mode de « gestion » des milieux naturels, à unir les parties prenantes et à diffuser plus largement cette pratique. Retrouvez la en pièce-jointe.

L’événement était organisé en partenariat avec les gestionnaires d’espaces protégés : l’ONF, la fédération des Parcs naturels régionaux, Réserves naturelles de France, les Conservatoires d’espaces naturels, le Conservatoire du Littoral, et avec le soutien de l’OFB et de la Fondation Lemarchand.

A cette occasion, la publication La libre évolution, une trajectoire de gestion des espaces naturels a également été diffusée. Nous vous invitons à la découvrir ! Retrouvez plus d’informations sur cette thématique en suivant ce lien et celui-ci.

____________________________

Inrae – Retour vers le futur : la canicule extrême de 2019 n’a pas eu raison de tous les cépages

Les épisodes caniculaires s’intensifient en France, ce qui nécessite d’adapter nos cultures. Une nouvelle étude d’INRAE et de l’Institut Agro dévoile des régions du génome impliquées dans la tolérance aux températures extrêmes chez la vigne – grâce à une expérimentation valorisant l’épisode caniculaire exceptionnel de juin 2019. Des résultats parus le 7 février dans New Phytologist. Le communiqué

____________________________

No plastic in my sea, Loi AGEC et réduction des bouteilles plastiques : 2 ans de retard

Alors qu’une nouvelle étude pointe la présence massive de micro et nano plastiques dans les bouteilles plastiques, la France affiche une augmentation du nombre de bouteilles mises sur le marché, en contradiction avec la loi AGEC (Anti-Gaspillage pour l’Économie circulaire) qui fixe un objectif de réduction de 50% en 2030. L’association No Plastic In My Sea publie un rapport d’enquête qui démontre la très faible application des mesures prévues en soutien de cet objectif, deux ans après leur entrée en vigueur. Communiqués

La réduction du plastique est un impératif environnemental, mais aussi sanitaire. Retrouvez toutes les informations et ressources utiles sur les impacts de la bouteille plastique, sur la qualité de l’eau du robinet (solution incontournable pour réduire le plastique), et des outils pratiques pour accompagner le changement.
Ce site Objectif zéro bouteille plastique accompagne les objectifs de réduction recommandés par les scientifiques et fixés par la loi. Une plateforme digitale pour accompagner professionnels et consommateurs vers l’hydratation sans plastique -sous embargo strict jusqu’au 22 avril prochain- peut être consultée vers le lien suivant zerobouteilleplastique.org

____________________________

Inrae, Les fermes d’élevage qui favorisent la biodiversité, une source d’inspiration

Les fermes d’élevage qui préservent la biodiversité seraient une source d’inspiration à suivre ! Une information positive pour la planète qui est tirée de la conclusion d’une étude, nous dévoilant comment la façon de concevoir et gérer une ferme peut constituer un coup de pouce pour la nature. Des résultats parus dans la revue Agricultural Systems en janvier 2024. Communiqué

____________________________

Anses, Évaluer le risque d’exposition aux chenilles urticantes pour mieux s’en protéger

L’Anses publie aujourd’hui une expertise sur l’exposition aux chenilles émettrices de poils urticants (chenille processionnaire du chêne, chenille processionnaire du pin et chenille du bombyx cul-brun). En effet, les aires de distribution géographique des chenilles processionnaires du pin et du chêne évoluent depuis quelques années en France à la faveur du dérèglement climatique. Leur présence, de même que celle d’autres chenilles urticantes, constitue un risque pour la santé humaine et animale. L’Anses a donc évalué le risque lié à l’exposition des populations par commune, en France hexagonale et en Corse, afin d’adapter les mesures de prévention et de lutte à appliquer sur le terrain. Veuillez trouver ci-après les liens vers l’actualitél’avis & le rapport d’expertise ainsi que vers notre infographie sur les chenilles processionnaires.

____________________________

IFPEN, Hydrogène naturel : quelles avancées et quels défis pour un potentiel développement ?

L’existence d’hydrogène dans le sous-sol est aujourd’hui établie et la connaissance d’ensemble sur cet hydrogène naturel a fortement progressé ces dernières années. Alors que de nouveaux financements publics sont annoncés, l’apport potentiel de cette ressource pour la transition énergétique doit continuer à être évalué car de grandes incertitudes demeurent. L’institut de recherche, IFP Energies nouvelles, mène des travaux sur l’hydrogène naturel depuis 2008, en particulier sur son origine, ses mécanismes de formation, ainsi que sur les méthodes de quantification des réserves / ressources éventuelles. Pour présenter l’avancée de ses recherches sur l’hydrogène naturel, IFPEN participe au grand rendez-vous du secteur, Hyvolution, du 30 janvier au 1erfévrier prochains à Paris (Stand 6F14).

Yannick Peysson, Responsable de programmes, et Nicolas Ferrando, Chef de projet, seront présents à Hyvolution et pourront vous apporter un éclairage, notamment sur les questions :

  • Que sait-on des mécanismes de formation, d’accumulation et de migration dans le sous-sol ?
  • Quels sont les défis à résoudre avant une éventuelle production industrielle ?
  • Où en est-on des méthodes de production envisagées (architecture des puits, complétion, …) ?
  • Quels enjeux sur la compatibilité des matériaux de forage et transport en présence d’hydrogène ?
  • Quels horizons pour envisager une production à l’échelle industrielle ?

IFPEN présentera également ses travaux sur le stockage et le transport d’hydrogène ainsi que sur son utilisation dans la mobilité (véhicule à pile à combustible, moteur à hydrogène et e-fuels).

____________________________

EpE, « Biodiversité : valoriser pour agir »

Le Cadre Mondial pour la Biodiversité adopté en 2022 par 196 États estimait à 700 milliards de dollars les investissements annuels requis pour atteindre les objectifs mondiaux de préservation et de restauration de la biodiversité. Au sein de la Commission Biodiversité présidée par Géraldine Vallejo de Kering, les entreprises membres d’EpE ont travaillé de 2020 à 2023 à repérer les opportunités et les pratiques permettant d’accroître la participation du secteur privé à ces investissements et de généraliser les solutions déjà connues. Communiqué

____________________________

Iddri : un nouvel élan pour l’adaptation

« 2024, année de l’adaptation » au changement climatique ? C’est en tous cas les mots d’Antoine Pellion, Secrétaire général à la planification écologique. C’est également, fait marquant car grande première, l’intention affichée par le Président de la République lors de son intervention du 16 janvier : « La France sera mieux armée face aux aléas du changement climatique. […] Ceci avec un plan d’adaptation et de résilience de nos territoires bâti avec nos maires, nos élus locaux en métropole comme dans nos Outre-mer. »  La lettre d’information

Iddri : Plan National d’Adaptation au Changement Climatique (PNACC 3)

Le projet de nouveau plan national d’adaptation va sortir dans les prochains jours avec pour la première fois un portage politique de haut-niveau. Différentes conditions doivent néanmoins être assurées pour que ce Plan soit réellement opérant et permette (enfin) de lancer une véritable politique d’adaptation : il doit être assorti de moyens publics, en particulier d’une création d’un nombre suffisant de postes ; reposer sur une trajectoire de réchauffement lucide et opposable ; et inscrire d’ores et déjà des jalons pour la mise en œuvre. Lire la suite

____________________________

IFDD, un partenaire essentiel et facilitateur au service du développement durable

Je vous souhaite une excellente année 2024. Qu’elle apporte une paix durable dans notre monde et permette à toutes et à tous de vivre en santé dans un environnement sain et prospère. En ce début d’année 2024, nous souhaitons partager avec vous une annonce importante qui marque un tournant dans l’histoire de l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD). Alors que l’Organisation internationale de la Francophonie entame une nouvelle programmation quadriennale, il est essentiel de revenir sur notre héritage et de vous informer de notre nouvelle orientation stratégique…Lire la suite du communiqué

____________________________

Inrae, EXPLOR’AE : lancement du programme « Accélération de la recherche à risque en agriculture, alimentation et environnement »

Détecter le plus tôt possible les idées de recherche qui pourraient mener à des innovations scientifiques et technologiques de rupture est l’un des axes majeurs d’inflexion stratégique pour la recherche française annoncé par le Président de la République en décembre dernier. Cette orientation est dotée d’une enveloppe globale de 150M€ dans le cadre du plan d’investissement France 2030, annoncée par la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche pour financer l’ensemble d’un ambitieux programme en faveur de la recherche à risques. INRAE, chargé de la mise en place de l’agence de programme « agriculture et alimentation durables, forêt, et ressources naturelles associées », a présenté ce 10 janvier EXPLOR’AE, la déclinaison du programme « recherche à risque » dans ses domaines de compétence. EXPLOR’AE est financé à hauteur de 20M€ pour une phase d’expérimentation d’un an, et s’adresse à l’ensemble de la communauté scientifique des domaines de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement. Le communiqué

Inrae, Recherche et innovation en agroécologie: INRAE et l’Acta renforcent leur partenariat jusqu’en 2027

Adaptation au changement climatique, érosion de la biodiversité, recherches d’alternatives aux pesticides… alors que le monde agricole est confronté à des défis majeurs et complexes, le transfert des innovations de la recherche vers les acteurs de terrain est essentiel. Par la signature d’un renouvellement de leur convention de partenariat ce mercredi, Philippe Mauguin, président-directeur général d’INRAE et Anne-Claire Vial, présidente de l’Acta s’engagent à renforcer leur collaboration jusqu’en 2027 dans un contexte où les attentes sociétales sont de plus en plus fortes. Acteurs majeurs de la recherche et de l’innovation, les travaux communs d’INRAE et des 19 instituts techniques agricoles (ITA) ont pour objectif d’aboutir à des solutions concrètes pour transformer les systèmes agricoles et forestiers de manière durable. Le communiqué

____________________________

SFSE et HPC – Guide-Fiches PFAS de la SFSE Société Francophone de Sante et Environnement

Les PFAS : Per- & Polyfluoro-Alkyl Substances sont devenues progressivement depuis des années 1960 un problème environnemental majeur, également pour la Santé Publique, en raison de leur application multiple et vaste (historique et toujours actuelle). Cette menace environnementale et pour la Santé Publique commence à être prise en compte petit à petit depuis les années 2010 et fortement en 2022 & 2023. PFAS CommuniquéContact

____________________________

IRSN – Avis commission d’éthique et de déontologie

Place de l’éthique et de la déontologie dans la réforme de la gouvernance de la sûreté nucléaire et de la radioprotection. Commission d’éthique et de déontologie (CED) (irsn.fr)

____________________________

IFPEN, Michelin et Axens inaugurent le premier démonstrateur industriel en France de production de butadiène à partir d’éthanol biosourcé

Une étape majeure pour accélérer le développement de la filière du butadiène biosourcé

  • La production de butadiène biosourcé à partir de bioéthanol devient une réalité.
  • Une nouvelle preuve de l’engagement des 3 partenaires en faveur d’une production de butadiène renouvelable.
  • Une étape majeure pour accélérer le développement de la filière du butadiène biosourcé et ouvrir la voie à la commercialisation de cette technologie. 

Michelin, IFPEN et Axens ont inauguré, ce jour, le premier démonstrateur industriel de production de butadiène biosourcé en France, sur le site Michelin de Bassens, près de Bordeaux. Ce démonstrateur a été construit dans le cadre du projet BioButterfly réunissant les trois partenaires, projet supporté par l’ADEME et qui vise à développer et commercialiser un procédé de production de butadiène à partir d’éthanol extrait de la biomasse (végétaux), en remplacement du butadiène issu de matière première fossile. BioButterfly franchit aujourd’hui une étape importante vers la mise en place d’une filière industrielle d’élastomère synthétique biosourcé. Lire le CP en intégralité
____________________________
Anses, Fabriquer des fromages pour étudier les risques sanitaires

Des scientifiques de l’Anses ont appris à fabriquer du fromage et prévoient de le faire dans les laboratoires, non pas par intérêt gastronomique mais bien pour les besoins de leurs recherches: deux projets portant sur les risques de transmission de microorganismes pathogènes de l’animal à l’être humain via la consommation de fromages ont été initiés ces derniers mois. Pour en savoir plus, vous trouverez ci-après le lien vers l’actualité

Anses  – Appel à candidature : Devenez experts pour l’Anses !

L’Anses ouvre un appel à candidatures pour renouveler ses collectifs d’experts en santé environnement et en santé travail. Qualité des eaux et de l’air, expositions aux substances chimiques toxiques au travail et dans la vie quotidienne, perturbateurs endocriniens, radiofréquences, nanomatériaux : participez à la production de repères sanitaires indispensables aux politiques publiques, et enrichissez votre parcours d’une expérience scientifique et humaine unique. Vous êtes partant pour mettre vos compétences scientifiques au service de l’intérêt public ? Rendez-vous directement sur notre page : Appel à candidatures d’experts scientifiques dans les différents domaines des risques sanitaires liés à l’environnement et au travailLes candidatures doivent être déposées en ligne au plus tard le 15 mars 2024. Veuillez trouver également ci-après le lien vers notre actualité Appel à candidatures : devenez experts pour l’Anses !

____________________________

APCC – podcast « Itinéraire Bas-Carbone » – Épisode 9 : Neutralité, compensation, séquestration carbone : comprendre pour bien communiquer

Lien vers l’épisode 9 et les précédents

A cette étape, votre organisation a fait son bilan d’émissions de gaz à effet de serre, elle s’est fixée une trajectoire de réduction, elle a construit un plan de transition et a mis en place un certain nombre d’actions…

____________________________

ANSES  – Identifier plus rapidement les bactéries productrices de toxines

L’Anses a coordonné dans le cadre du Programme EJP «One Health», un projet collaboratif européen sur les bactéries productrices de toxines qui provoquent le plus de toxi-infections alimentaires collectives (TIAC).

En effet, améliorer l’identification des bactéries productrices de toxines est un vrai défi pour comprendre les épisodes d’intoxications alimentaires.

Veuillez trouver ci-après les liens vers l’actualité et le projet Tox-Detect.

____________________________

RAMSAR – PNR du Marais Poitevin  – Le Marais poitevin, labellisé Ramsar, rejoint le prestigieux réseau des zones humides reconnues d’importance internationale.

Le Marais poitevin, labellisé Ramsar, rejoint le prestigieux réseau des zones humides reconnues d’importance internationale.
Le Ministère de la Transition écologique vient de l’annoncer, vendredi 1er décembre 2023 : le Marais poitevin est labellisé Ramsar. Une reconnaissance du caractère exceptionnel de la première zone humide de la façade atlantique. Le Marais poitevin rejoint ainsi le rang des sites d’exception comme le Delta du Danube, les Everglades en Floride, l’estuaire de l’Amazone… ou pour le territoire français, le Mont-Saint-Michel, la Camargue, la baie de Somme.

Communiqué de presse

____________________________

IFPEN – Lancement du Programme de Recherche « Digitalisation et Décarbonation des Mobilités » (PEPR MOBIDEC)

Un programme ambitieux, s’appuyant sur l’ensemble de l’écosystème national, mobilisé autour de la décarbonation des transports

Co-piloté par IFP Energies nouvelles (IFPEN) et l’Université Gustave Eiffel pour le compte de l’Etat, et financé par France 2030, le Programme de Recherche (PEPR) « Digitalisation et Décarbonation de Mobilités » (MOBIDEC) a été lancé le 6 décembre 2023. Doté d’un budget de 30 millions d’euros de France 2030, ce programme s’intègre dans l’objectif de France 2030 de développer une mobilité sobre, souveraine et résiliente

La décarbonation de la mobilité est un enjeu majeur. L’ambition du Programme de recherche Digitalisation et Décarbonation des Mobilités est de mobiliser et de fédérer autour de cet enjeu l’ensemble des parties prenantes : la communauté scientifique française (organismes de recherche, universités, écoles), mais aussi les décideurs publics, les acteurs de l’aménagement du territoire, ainsi que les opérateurs de transports et de données, les gestionnaires d’infrastructures et les industriels.

D’une durée de 8 ans, le programme accompagne l’objectif fixé par la Planification Ecologique de réduire de 66 Mt eq CO2 les émissions liées à la mobilité des biens (30 Mt eq CO2) et des personnes (36 Mt eq CO2), à horizon 2030.

En savoir plus

____________________________

FNCCR – Facilitons l’usage des boues d’épuration pour produire des gaz verts et décarbonés 

La FNCCR salue les nouvelles mesures prises par le gouvernement en faveur du biométhane concernant notamment la tarification. Ces dispositions procurent une meilleure visibilité pour la filière du biogaz et améliorent les perspectives de la valorisation des boues d’épuration. Cependant, la FNCCR regrette la réticence de l’État à une valorisation conjointe des boues dites résiduaires et des autres biodéchets. Le communiqué

____________________________

Anses – Zootopique : la saison 2 de notre podcast est disponible dans son intégralité !

La saison 2 de notre podcast Zootopique est désormais disponible dans son intégralité !

Après une première saison mise à disposition en 2021, Zootopique est un podcast d’anticipation qui interroge les liens entre santé humaine et santé animale.

Les quatre nouveaux épisodes rappellent qu’aujourd’hui comme demain, la santé des animaux, c’est aussi la nôtre. 

Découvrez la saison 2 dans son intégralité  :

  1. Episode 1 : Grippe, un virus du passé qui a de l’avenir
  2. Episode 2 : Stressé, comme un poisson dans l’eau
  3. Episode 3 : La résistance aux antibiotiques, une pandémie silencieuse
  4. Episode 4 : Des maladies qui s’acclimatent ?

Ci-après le lien vers notre actualité « Zootopique : la saison 2 de notre podcast disponible dans son intégralité« .

____________________________

IFPEN – Lancement d’un programme de recherche pour la décarbonation de l’industrie

Co-piloté par le CNRS et IFPEN pour le compte de l’État, et financé par France 2030, le Programme de recherche (PEPR) « Soutenir l’innovation pour développer de nouveaux procédés industriels largement décarbonés » est lancé, le 30 juin 2023. Doté d’un budget de 70 millions d’euros, ce programme s’intègre dans l’objectif de France 2030 de décarboner l’industrie. Il vise à accélérer le développement de technologies et de solutions de rupture pour aider l’industrie française à se décarboner. Le communiqué

____________________________

INRAE et La Métropole de Lyon s’engagent dans un partenariat pour la transition agricole, alimentaire et environnementale

Par la signature d’une convention-cadre le jeudi 29 juin 2023, Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon et Philippe Mauguin, Président-directeur général d’INRAE, ont engagé leurs deux organisations à collaborer activement pendant 10 ans au service de la transition agricole, alimentaire et environnementale. Au regard de leurs champs de compétences respectifs, INRAE et la Métropole de Lyon souhaitent mettre leurs expertises et dispositifs expérimentaux en commun pour co-construire des projets propices au développement des connaissances et innovations. Engagé dans une démarche volontaire d’appui aux politiques publiques avec de nombreux acteurs territoriaux, INRAE signe son premier accord-cadre avec une grande métropole dont les résultats ont vocation à rayonner bien au-delà du territoire lyonnais. Le communiqué

____________________________

IFPEN met en place un Comité des parties prenantes afin d’accroître son ouverture vers la société civile

Les défis et enjeux de la transition écologique impliquent des choix complexes, non seulement industriels mais aussi de société, avec de nombreuses parties prenantes. Dans ce contexte, IFP Energies nouvelles (IFPEN) souhaite développer ses interactions avec la société civile en créant un Comité des parties prenantes (CPP) dont la première réunion s’est tenue le jeudi 29 juin. Le communiqué

____________________________

Ifremer – De la côte au large, quel est l’état du milieu marin dans l’Hexagone ?

Le milieu marin subit de nombreuses pressions. Depuis plusieurs décennies, l’Ifremer met en place des réseaux de surveillance et des évaluations qui nourrissent la prise de décision pour une meilleure santé du milieu marin.

Retrouvez le communiqué en pdf ci-dessus ou sur le site de l’Ifremer.

Vous pouvez également consulter le dossier de presse complet ou regarder la conférence de presse en replay.

____________________________

No plastic in my sea,+4% de bouteilles en plastique : un risque pour les objectifs phares de la loi AGEC

Alors que la nécessité de réduire la production de plastique a été réaffirmée lors des négociations du traité international contre la pollution plastique et que la loi Agec prévoit la fin de la mise sur le marché des emballages en plastique à usage unique d’ici 2040, les derniers chiffres annoncés par le gouvernement sont inquiétants.
La mise sur le marché de bouteilles en plastique a augmenté de 4% en 2022 en contradiction totale avec l‘objectif de réduction de 50% du nombre de bouteilles en plastique en 2030, inscrit dans la loi AGEC (c‘est à dire passer de 15 milliards à 7,5 milliards de bouteilles en plastique par an en France). 
Un collectif d’associations, d’acteurs de l’eau, d’élus, de personnalités et d’entreprises se mobilise depuis plusieurs mois pour le respect de cet objectif. Une pétition a ainsi été lancée pour demander le développement des points d’eau prévu par la loi. Voir ici le courrier co-signé par 41 organisations et personnalités (FNE, Zéro  Waste France, Surfrider Foundation, Biocoop, Eau de Paris,…) // Contact presse

____________________________

Iddri – Politiques de conversion anticipée du parc de véhicules thermiques en véhicules électriques : impacts climatiques

Publication et décryptage ici

____________________________

No plastic in my sea – 1 mois de mobilisation contre la pollution plastique

Le No Plastic Challenge, lancé le 15 mai au salon du Vrac et du Réemploi, accompagne pendant un mois tous les acteurs dans la réduction des plastiques les plus polluants et les plus nocifs pour la santé. En savoir plus 

Zero Waste France, traité sur la pollution plastique – Saviez-vous que des négociations autour d’un traité international sur le plastique sont en cours ? Probablement pas, pourtant il s’agit de discussions entre 175 pays visant à mettre fin à la pollution plastique, rien que ça ! Lorsque l’on sait que la production de ce matériau devrait doubler d’ici 2040 si l’on continue au rythme actuel¹, il va falloir se donner les moyens de cette ambition…

Pour le moment, les Etats participants se sont mis d’accord sur la mise en place d’un « instrument international juridiquement contraignant » d’ici 2024. Cinq sessions de négociations sont prévues pour le construire, la première a eu lieu en novembre dernier et la deuxième se tiendra à Paris du 29 mai au 2 juin. En savoir plus

____________________________

Inrae – La césarienne perturbe la barrière intestinale du nouveau-né

La césarienne est l’une des chirurgies les plus courantes dans le monde, pouvant sauver chaque année mères et enfants. Mais elle n’est pas sans conséquences. Elle perturbe le développement du microbiote intestinal du nouveau-né. S’en suivent des réactions en cascade, aboutissant à une prédisposition à l’inflammation intestinale excessive à l’âge adulte. Les résultats de ces travaux, réalisés en collaboration avec l’Université Paris-Saclay, sont parus le 3 juillet dans la revue Microbiome. Le communiqué

____________________________

Un été animé au Centre Historique Minier : livrets-jeux pour les familles,  exposition La mine fait son cinéma, ateliers du galibot

Cet été, partez en famille à la découverte du monde de la mine au Centre Historique Minier. Enfilez un casque et tenez-vous prêts… départ imminent pour une immersion plus vraie que nature dans les galeries du fond. Puis, explorez en toute liberté les expositions et les bâtiments authentiques de la fosse Delloye, munis de livrets-jeux pour transformer votre visite en une aventure ludique. En savoir plus

____________________________

I4CE – Agriculture : la stratégie du consom’acteur atteint ses limites

Le billet d’analyse

____________________________

Anses – Nanomatériaux : l’Anses appelle à adopter une définition plus protectrice

L’Anses publie aujourd’hui, une expertise dans laquelle elle appelle les autorités françaises à prendre en compte une définition plus englobante et plus protectrice des nanomatériaux.

La Commission européenne a publié le 10 juin 2022 une nouvelle recommandation de définition des nanomatériaux, trop restrictive, qui pourrait conduire à une régression en matière de protection des populations et de l’environnement.

En conséquence, l’Anses appelle les autorités françaises à prendre en compte une définition plus englobante et à œuvrer pour son intégration dans la révision des règlements européens relatifs aux substances chimiques (REACH et CLP) et aux cosmétiques.

Dans cette optique, l’Agence liste l’ensemble des critères nécessaires pour définir les objets de taille nanométrique dont les effets éventuels sur la santé mériteraient d’être évalués.

Veuillez trouver ci-après les liens vers l’avis et le rapport ainsi que vers l’actualité.

____________________________

Nadège Chapelin – Parc éolien VSB Elster : Début de la construction de l’un des plus grands projets de repowering d’Europe

A l’issue de la cérémonie officielle d’inauguration des travaux du parc éolien Elster Repowering qui a eu lieu aujourd’hui, le développeur de projets VSB, représenté en France par sa filiale VSB énergies nouvelles SARL, annonce la réalisation d’un des plus grands projets de repowering en Europe : 50 éoliennes obsolètes vont être remplacées par 16 éoliennes modernes et plus performantes. Le communiqué

____________________________

IRD – Le développement socio-économique des côtes ouest-africaines, principal facteur d’augmentation des risques d’inondations

L’augmentation rapide de la vulnérabilité et du risque d’inondation pesant sur les côtes ouest-africaines est davantage due à un facteur anthropique régional qu’à un facteur climatique global. C’est ce qu’a démontré une équipe interdisciplinaire de l’IRD, en lien avec des experts d’Afrique de l’Ouest et le CNES, dans une étude de quantification prospective publiée dans la revue Nature Communications Earth & Environment ce 15 mai 2023. Les résultats de cette étude, qui s’inscrit dans le cadre du programme de recherche interdisciplinaire WACA-VAR1, soulèvent la nécessité de mettre en place une coordination régionale et interdisciplinaire pour faire face à cette problématique. Le communiqué

____________________________

Ifremer – Du lin pour décarboner la coque des bateaux de course

Peut-on utiliser des matériaux respectueux de l’environnement pour la construction des bateaux de course ? Oui, répondent les chercheurs de l’Ifremer suite à une étude menée avec le laboratoire d’innovation de MerConcept, fondé par le skipper François Gabart. Le communiqué

____________________________

FNCCR – Les gaz renouvelables, une chance pour la France 

La FNCCR et GRDF réaffirment l’importance stratégique du gaz et des gaz renouvelables dans un mix énergétique équilibré au profit de la décarbonation du pays et de la création de valeur dans les territoires. Le gaz vert apporte une solution vertueuse et pragmatique qui génère de nombreux co-bénéfices énergétiques, environnementaux et sociétaux tout en participant à la souveraineté énergétique de la France. La FNCCR et ses collectivités adhérentes sont fortement engagées avec l’ensemble de la filière des gaz renouvelables, pour atteindre l’objectif de 20 % de gaz verts injectés dans les réseaux d’ici 2030. Le communiqué

____________________________

CDC Biodiversité et Valorem – Nouveau partenariat entre CDC Biodiversité et Valorem en faveur de la biodiversité

Dans le cadre du développement de ses projets d’énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, hydroélectrique et hydrogène), le groupe VALOREM a souhaité renforcer son partenariat avec CDC Biodiversité pour développer sa stratégie de préservation et de développement de la biodiversité. Le communiqué

____________________________

Anses – Un virus transmis aux bovins par des moucherons émerge en Europe

L’Anses a contribué à identifier et surveiller la propagation du virus de la maladie hémorragique épizootique, transmis aux bovins par des moucherons piqueurs. La maladie hémorragique épizootique est une maladie virale qui a été détectée pour la première fois en Europe fin 2022. Plusieurs troupeaux de bovins ont été touchés en Italie et en Espagne. Potentiellement mortelle, elle se traduit par de la fièvre, de l’anorexie, des boiteries et une détresse respiratoire. Les petits ruminants peuvent aussi être porteurs du virus mais aucun cas symptomatique n’a encore été détecté. Le virus ne se transmet pas à l’être humain. Au titre de laboratoire de référence de l’Organisation mondiale de la santé animale (OMSA) pour la maladie hémorragique épizootique, l’Anses a contribué à identifier le sérotype en circulation en Tunisie. Le communiqué

____________________________

Iddri – Justice internationale et environnement : analyse de la demande d’un avis consultatif à la Cour internationale de justice

Le 29 mars 2023 l’Assemblée générale des Nations unies (AGNU) a adopté une résolution (A/77/76), par laquelle un avis consultatif a été demandé à la Cour internationale de justice (CIJ) sur les obligations des États en matière climatique et environnementale ; ce sera la première fois que la CIJ se prononcera à ce sujet. Si les opinions consultatives ne possèdent pas la même force contraignante que les décisions issues d’une procédure contentieuse, elles peuvent néanmoins avoir des effets importants sur les principes de droit international applicables aux relations entre les États en matière climatique, sur le déroulement d’autres procédures législatives au niveau national, ou encore sur des contentieux climatiques dans le contexte régional et national. Ce billet de blog décrypte les enjeux politiques et juridiques associés à une telle résolution en matière de gouvernance internationale de l’environnement et plus particulièrement de la lutte contre le changement climatique. Lire la suite

____________________________

Inrae – Stratégie de biocontrôle : l’évolution d’un papillon ravageur de cultures mis en lumière

Des scientifiques d’INRAE et de Sorbonne Université, en collaboration avec l’Institut de protection des plantes de Pékin, ont retracé l’évolution d’un récepteur olfactif spécifique de la noctuelle du coton, un papillon ravageur de cultures. Indispensable pour la reproduction du papillon, ce récepteur permet aux mâles de reconnaître le composé essentiel de la phéromone sexuelle de la femelle. Les scientifiques ont pu retracer le parcours évolutif de ce récepteur apparu il y a environ 7 millions d’années et ont identifié 8 acides aminés essentiels pour la liaison entre le récepteur et la phéromone. Leurs résultats, publiés le 8 mai dans la revue PNAS, ouvrent de nouvelles perspectives pour le développement de stratégies de biocontrôle contre ce papillon ravageur. Le communiqué

____________________________

Nuclear Transparency Watch et ANCCLI – Lettre ouverte à la Ministre de la Transition énergétique

Une lettre ouverte de notre association envoyée hier, co-signée par 6 nouvelles associations françaises et européennes, ainsi que par 23 député.e.s européens afin d’exprimer, à la suite de l’ANCCLI, nos inquiétudes à propos de l’évolution de la sûreté nucléaire que vous envisagez. En espérant que Madame la Ministre pourra apporter une juste considération à cette lettre ainsi que des éléments de réponse, nous vous adressons nos salutations respectueuses. Lettre ouverte à la Ministre de la Transition énergétique

____________________________

Iddri – 6e rapport d’évaluation du Giec : 6 points clés et implications politiques pour 2023

Le 20 mars 2023, les États membres du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) ont approuvé le Rapport de synthèse afférent au sixième Rapport d’évaluation. Sa conclusion principale : un avenir résilient et vivable est encore à notre portée, mais seulement si nous réduisons fortement, rapidement et durablement les émissions de gaz à effet de serre au cours de cette « décennie critique » afin de limiter le réchauffement à 1,5 °C avec un dépassement minimal ou nul. Ce billet de blog met en lumière 6 points clés du rapport, ainsi que les principales réactions politiques, notamment les propositions du secrétaire général des Nations unies concernant un programme d’accélération de l’action climatique mondiale et un pacte de solidarité climatique du G20. Lire la suite

____________________________

Conservatoire du littoral – Opération 2023 | Attention, on marche sur des œufs ! 

Le communiqué

____________________________

Inrae, Espèces envahissantes aquatiques : un nouveau modèle pour mieux les contrôler 

Les espèces envahissantes sont particulièrement problématiques dans les milieux aquatiques. Les gestionnaires des parcs naturels manquent d’outils pour définir leur stratégie de lutte. Sur la base de travaux parus dans Science of The Total Environment, des chercheurs d’INRAE proposent un nouvel outil. En couplant des estimations des bénéfices, coûts et impacts des actions de contrôle, ils ont établi un critère d’évaluation de l’allocation des efforts de contrôle aux zones à traiter en priorité, sous une contrainte budgétaire donnée. Le communiqué

____________________________

UICN, Liste rouge des espèces menacées en France : 170 espèces d’araignées menacées

Nous publions aujourd’hui les résultats d’un chapitre inédit de la Liste rouge nationale des espèces menacées consacré aux araignées en France métropolitaine. Le communiqué

____________________________

I4CE – Financement du développement : les bonnes résolutions de 2023 – I4CE

Débat à l’Assemblée : vers une programmation des finances publiques pour le climat

10 milliards pour la décarbonisation de l’industrie lourde, 100 milliards d’investissement dans le ferroviaire… Les dernières annonces du Gouvernement montrent l’ampleur des besoins de financements publics pour réaliser la transition. Des besoins qui concernent aussi les investissements dans la rénovation des bâtiments publics, les subventions aux ménages pour les véhicules électriques ou à la rénovation de leurs logements, la décarbonation de l’agriculture, le financement des énergies renouvelables ou du nucléaire… Dans ce contexte, une programmation dans la durée de ces financements se révèle nécessaire. Lire le communiqué en entier

____________________________

UICN – Solutions fondées sur la Nature en forêt : réduire les risques naturels tout en préservant la biodiversité

À l’occasion de la Journée Internationale des forêts, le Comité français de l’UICN publie un recueil de Solutions fondées sur la Nature en forêt pour la réduction des risques gravitaires et incendie. 

Dans un rapport publié à l’occasion de la Journée internationale des forêts du 21 mars 2023, le Comité français de l’UICN présente des projets de Solutions fondées sur la Nature qui montrent que nous pouvons à la fois réduire les risques naturels en forêt (glissements de terrains, chutes de pierres, avalanches et incendies) et protéger la biodiversité. Vous trouverez la publication et plus d’informations dans le communiqué de presse ci-dessous. La publication sur les SfN en forêt // Note sur la prévention du risque incendie et biodiversité dans les forêts françaises

____________________________

Inrae et OiEau, Lancement du portail de données hydrologiques DRIAS-Eau

Le changement climatique a des conséquences sur le cycle de l’eau, en raison plus particulièrement de l’augmentation des températures et de la variabilité plus grande des précipitations. De nombreux impacts sont déjà visibles et mesurables sur le cycle de l’eau : sécheresses de plus en plus intenses et fréquentes, augmentation des épisodes de pluies extrêmes, baisse de l’enneigement… Pour répondre aux problématiques des opérateurs de terrain sur la gestion de la ressource en eau, Météo-France met à disposition un nouveau portail de données hydrologiques DRIAS-Eau, en partenariat avec INRAE et l’Office International de l’Eau (OiEau). Il propose un ensemble de données hydrologiques en climat futur, basées sur les différents scénarios du GIEC et permet de visualiser, sous forme de cartes, l’évolution de la ressource en eau au plus près des territoires, à court, moyen et long terme. Le communiqué

____________________________

PFE, Trois propositions pour améliorer la gouvernance mondiale de l’eau

Le Partenariat Français pour l’Eau a le plaisir de vous envoyer les messages de plaidoyer qu’il a commencé à porter et portera tout au long de la Conférence des Nations unies sur l’eau historique qui commencera dans à peine deux jours à New York. Vous noterez que notre document s’ouvre sur trois messages portant sur la gouvernance mondiale de l’eau. Cette conférence est en effet une occasion unique de faire avancer ces points. Le communiqué

____________________________

OiEau, 30 ans de la Journée mondiale de l’Eau : Bilan et solutions par Eric Tardieu, Directeur Général de l’Office International de l’Eau (OiEau)

Dans un contexte de changement climatique, à l’occasion du 30ème anniversaire de la Journée mondiale de l’Eau ce mercredi 22 mars 2023, Eric Tardieu, Directeur Général de l’OiEau, dresse un bilan des grandes étapes de la gestion de l’eau des dernières décennies et présente les solutions portées par notre association reconnue d’utilité publique. Risques accrus de sécheresse, d’inondationMalgré la mobilisation de la communauté internationale depuis 30 ans, la situation reste dégradée, mais des solutions existent. Face aux impacts du changement climatique, les innovations en matière de formation, de Solutions Fondées sur la Nature, ou encore de traitement et réutilisation des eaux usées sont des pistes techniques concrètes d’amélioration de la gestion de l’eau. Conjointement à ces solutions, l’un des enjeux majeurs est de renforcer notre gouvernance, nos outils de dialogue entre les différents usagers et nos pratiques de planification à moyen terme et long terme. Avec 4 milliards d’êtres humains qui n’ont pas accès à l’assainissement des eaux usées dans de bonnes conditions, et 2 milliards sans accès à l’eau potable, il est impératif d’oeuvrer pour ce bien commun, à l’échelle politique, collective et individuelle. 

____________________________

FNCCR, Plan eau du Gouvernement : des dissonances qui diluent de bonnes mesures

Avec le Plan eau, le Gouvernement repolitise la question de l’eau, ce dont se félicite la FNCCR, association nationale regroupant plus de 600 collectivités locales et établissements publics en charge de ce bien commun. Après des semaines intenses de concertation auxquelles elle a participé, la FNCCR se réjouit de l’adoption de plusieurs actions proposées ou soutenues par ses élus, directement concernés par les effets de la sécheresse et de la dégradation de la qualité de l’eau. Cependant, la Fédération regrette des décisions parfois contradictoires et s’interroge sur les perspectives de financement au-delà des effets d’annonce. Le communiqué

____________________________

Bilan du Forum national des éco-entreprises

Lors de cet événement 4 éco-entreprises ont su sortir leur épingle du jeu et se sont vues décerner le trophée d’entreprise innovante 2023. Nous vous proposons un bref bilan de l’événement et une mise en avant des lauréats de cette 14ème édition. dossier de presse et un communiqué de presse. Autre lien : https://ecoentreprises-france.fr/mise-en-valeur-des-laureats-des-vitrines-de-linnovation-2023/

____________________________

FNCCR, Rénovation énergétique des bâtiments publics : bilan de la 1ère période du programme ACTEE

Alors que le programme ACTEE, porté par la FNCCR, va entrer dans sa troisième période, le bilan de la première phase du dispositif affirme la pertinence de l’opération. Plus de 130 millions d’euros de travaux ont été enclenchés par 74 collectivités, dont une majorité d’intercommunalités. Le communiqué

____________________________

Agence Schilling, Alkern acquiert le groupe ADG Béton et étend ses solutions de gestion de l’eau

Fidèle à sa politique de développement notamment soutenue par de la croissance externe, le Groupe Alkern annonce l’acquisition, au 1er avril 2023, des sociétés du groupe ADG Béton (60 collaborateurs répartis sur deux sites à Rosières Les Salines (54) avec la société ADG Béton et à Mersuay (70) avec la société SEBE), qui réalise un chiffre d’affaires de plus de 15 millions d’euros. Le communiqué

Inrae – « Une agriculture européenne sans pesticides chimiques en 2050 ? » : résultats d’une étude prospective inédite

En cohérence avec les objectifs du Pacte vert pour l’Europe, mobiliser la recherche pour accélérer la transition agroécologique répond à une forte demande des pouvoirs publics, des parties prenantes et de la société, à l’échelle nationale comme européenne. Durant plus de 2 ans, avec plus d’une centaine d’experts, la prospective « Agriculture européenne sans pesticides chimiques à l’horizon 2050 » a exploré les chemins possibles pour concevoir une agriculture sans pesticides à l’échelle européenne. À l’occasion d’un colloque de restitution rassemblant près de 1 400 participants de 64 nationalités ce mardi 21 mars à Paris, avec témoignages de divers acteurs français et européens des mondes agricole, réglementaire et politique, de l’agriculture, de l’environnement et de l’alimentation, les 3 scénarios explorés pour favoriser l’évolution du système agricole et alimentaire ont été présentés. Cet exercice inédit de narratifs est adossé pour chaque scénario à la mesure des impacts sur la souveraineté alimentaire européenne et l’environnement. Chaque scénario est accompagné de trajectoires pour la transition européenne et régionale de l’ensemble du système alimentaire, s’appuyant sur des ateliers participatifs menés dans 4 régions en Italie, Roumanie, Finlande et France. En savoir plus

Note aux rédactions – Nitrites dans les charcuteries : état des connaissances sur les impacts santé et les alternatives

Nitrites dans les charcuteries : état des connaissances sur les impacts santé et les alternatives | INRAE INSTIT

Nitrites dans les charcuteries : état des connaissances sur les impacts santé et les alternatives | INRAE INSTIT

____________________________

IFPEN accompagne la start-up Save Innovations dans le développement d’une solution de diagnostic autonome des réseaux d’eau potable

Dans le cadre de son dispositif de soutien à l’innovation des start-up et PME, IFP Energies nouvelles (IFPEN) accompagne Save Innovations, une jeune société prometteuse située en Isère, dans le développement d’une solution de diagnostic autonome pour les réseaux d’eau potable. Cette innovation technologique vise à faciliter le déploiement des réseaux d’eau intelligents (Smart Water) et le passage d’une démarche curative à une gestion préventive de la ressource en eau. Le communiqué

____________________________

EPE, Publication des Actes du colloque « Dialogue Entreprise – Finance : solutions et actions pour la nature »

Le colloque DEFi, Dialogue Entreprise – Finance : solutions et actions pour la nature, a été organisé le 27 juin 2022 par les associations Entreprises pour l’Environnement (EpE) et Finance For Tomorrow (désormais Institut de la Finance Durable). Vous trouverez dans les Actes du colloque la retranscription de nombreux débats ayant réuni près de 200 experts d’entreprises, du secteur financier, d’institutions scientifiques, d’ONG, de pouvoirs publics et de grandes écoles.

____________________________

Atmo France, Confirmation de l’impact du changement climatique sur les pollens et moississures

À l’occasion de la journée française de l’allergie ce 21 mars 2023, les organismes de surveillance des pollens et moisissures dans l’air ambiant, l’Association des Pollinariums Sentinelles de France (APSF), la Fédération Atmo France (regroupant les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air) et le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), publient le rapport de surveillance des pollens et des moisissures dans l’air ambiant pour 2022. Le communiqué // Le rapport 

____________________________

FNCCR, Réforme du marché de l’électricité européen : soyons à la hauteur des enjeux

La France peut se satisfaire de l’inclusion du nucléaire par la Commission européenne dans les nouveaux instruments intégrés dans le règlement européen permettant de stabiliser les prix à plus long terme. Cependant, la FNCCR relève un manque d’ambition certain du projet de réforme de la Commission concernant les règles d’organisation et de fonctionnement du marché intérieur de l’électricité. Le communiqué

____________________________

Inrae, Lancement d’Agate, la bibliothèque numérique patrimoniale d’INRAE en partenariat avec la BnF

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) a lancé officiellement Agate, sa bibliothèque numérique patrimoniale. Ouverte à tous les publics, Agate vient rejoindre le programme « Gallica marque blanche », un dispositif de coopération numérique qui permet de partager les savoir-faire et l’expertise technique de la Bibliothèque nationale de France avec ses partenaires, afin de mieux valoriser leurs collections en ligne. Le communiqué

____________________________

L’Ineris et l’IRSN confortent leur partenariat dans le domaine des risques et pour la préservation de la biodiversité et de la santé

Forts de leurs complémentarités, l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris) et l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) renforcent leur collaboration avec la signature d’un accord cadre. Signé jeudi 19 janvier 2023 pour une durée de 5 ans, il vise à coordonner les actions menées par les deux établissements en réponse aux défis sociétaux majeurs que constituent la maitrise des risques technologiques et pour la préservation de la biodiversité et de la santé. Le communiqué

____________________________

Inrae – « 4 pour 1 000 » : des recommandations inédites pour préserver le carbone des sols en outre-mer et atténuer le changement climatique

Coordonnée par le Cirad en partenariat avec INRAE et l’IRD, l’étude « 4 pour 1 000 » outre-mer dresse un bilan inédit des stocks de carbone du sol des territoires ultramarins. Les auteurs formulent des recommandations opérationnelles et de recherche pour préserver ces stocks élevés et répondre aux grands enjeux de l’agriculture face au changement climatique au niveau national et territorial. En savoir plus

____________________________

Iddri, Les décideurs publics doivent changer leurs récits sur la transition alimentaire

Il n’y aura pas d’agriculture durable ni de bonne santé nutritionnelle sans changement des régimes alimentaires ; et ceci constitue un défi d’ampleur. Or la stratégie mobilisée jusque-là en France pour mener cette transition alimentaire, et qui repose sur le pari du consommateur responsable, ou « consom’acteur », ne produit pas les résultats escomptés. Dans une Étude (Brocard & Saujot, 2023) publiée en parallèle de ce billet de blog et consacrée à la future Stratégie nationale pour l’alimentation, la nutrition et le climat (SNANC), l’Iddri insiste sur la nécessité d’une action publique beaucoup plus forte pour être à la hauteur des enjeux. Celle-ci ne viendrait pas peser davantage sur les citoyens en restreignant leurs libertés individuelles1 ou en leur demandant plus d’efforts, mais s’exercerait à l’inverse sur les principaux acteurs qui façonnent les pratiques alimentaires. Le communiqué

____________________________

Ifremer, Des langoustes sédentaires et des bars voyageurs suivis à la trace sur les côtes françaises de la Manche

Le projet européen Fish Intel, qui réunit des équipes françaises, anglaises et belges, livre ses premières conclusions sur les déplacements des 300 poissons (bars et lieus jaunes) et 50 langoustes suivis par télémétrie acoustique sur les côtes françaises de la Manche. Si les langoustes mâles semblent plutôt fidèles à leurs rochers en automne et en hiver, des bars peuvent parcourir des centaines de kilomètres le long des côtes françaises. De nouvelles données seront acquises pour suivre ces espèces sur une année complète. Autant d’informations utiles pour identifier les habitats essentiels dans la vie des poissons, améliorer leur état écologique et renforcer la gestion écosystémique des activités humaines (pêche, développement de parcs éoliens…) en Manche. Le communiqué

____________________________

Graie – Vœux et programme 2023

Tout à ce lien

____________________________

SNPN, Lancement de la Journée Mondiale des Zones Humides – 27 janvier à Hyères (83)

La SNPN participera au lancement national de la prochaine Journée Mondiale des Zones Humides placée sous le thème : « Il est urgent de restaurer les zones humides » et prévue le 27 janvier à l’espace nautique à Hyères dans le Var (https://www.hyeres-tourisme.com/equipement-loisir/espace-nautique/). Plus d’informations de Ramsar France dans les invitations des membres du Club

Cette initiative est coordonnée par l’association Ramsar France avec la collaboration de la Métropole Toulon Provence Méditerranée, le Conservatoire du littoral et la ville de Hyères, et le soutien de l’Office français de la biodiversité.

Cet évènement montre l’importance pour les collectivités, en partenariat étroit avec les associations, à agir en faveur de la préservation des zones humides pour protéger la biodiversité et faire face au changement climatique.

Cette journée réunira, de 8h30 à 17h00, plus d’une centaine de professionnels des zones humides autour de deux tables-rondes : « Restaurer les zones humides, des solutions pour demain ? » et « Comment intégrer les zones humides dans les projets de territoire ? ».

Des visites des Vieux Salins d’Hyères, des Etangs de Sauvebonne et du Plan de la Garde sont prévues l’après-midi.

Nous restons à votre disposition pour toute information ou demande d’interview.

Plus d’info : https://jagispourlanature.org/activite/lancement-national-de-la-jmzh-2023

Espace presse JMZH : www.zones-humides.org/jmzh-presse

____________________________

Inrae – Des énergies renouvelables à la sobriété : la recherche en action

Dans le contexte actuel, accélérer la transition vers les énergies renouvelables s’avère plus que jamais nécessaire. Bois-énergie, méthanisation, biocarburants, agrivoltaïsme y ont toutes leur place, à condition que leur production soit raisonnée. Il s’agit aussi de réduire la consommation d’énergie dans tous les secteurs, sur l’ensemble de la chaîne alimentaire : depuis l’exploitation agricole jusqu’à l’assiette et le traitement de nos déchets, en passant même par notre réfrigérateur ! Le communiqué

____________________________

CEA – Véhicule électrique : le CEA et Renault Group développent un chargeur embarqué bidirectionnel à très haut rendement 

Le CEA développe avec Renault Group un chargeur embarqué bidirectionnel à très haut rendement pour faire du véhicule électrique un pilier du réseau électrique, qui sera déployé d’ici la fin de la décennie.

  • Plus compact, ce chargeur à très haut rendement réduira les pertes d’énergie de 30 % et rechargera plus vite la batterie du véhicule.
  • Bidirectionnel, le chargeur permettra aussi au véhicule branché d’injecter l’énergie de la batterie vers le réseau électrique.
  • Objet de 11 brevets, cette innovation française unique sera déployée sur les véhicules Renault d’ici la fin de la décennie.

Le communiqué

____________________________

Genopole – Shaker : la solution Science & Business pour réaliser votre projet biotech

L’envie de créer votre startup ? Shaker fait de vous un bio-entrepreneur !

Portez-vous candidat à Shaker jusqu’au 5 février 2023 : un programme d’accompagnement Science et Business pour réaliser votre preuve de concept et vivre l’aventure de l’entrepreneuriat. 
Un Lab Biotech partagé, tout équipé, ouvert 24h/24 / 6 mois d’accompagnement business sur mesure / Et l’esprit promo pour l’entraide et la bonne humeur ! Candidater

Vous êtes étudiant, doctorant, jeune diplômé, salarié… vous soutenez une innovation biotech en santé, bioéconomie ou bio-numérique ? Shaker est fait pour vous !
Intégrer Shaker, c’est rejoindre Genopole, biocluster de renommée internationale où se côtoient chercheurs et entrepreneurs, dans un environnement doté de plateformes techniques de dernière génération et de locaux adaptés à la recherche en biotechnologie. Plus d’information

____________________________

Anses et l’INRS, Santé-travail, renouvellent leur partenariat

L’Anses et l’INRS signent un nouvel accord de partenariat ce mercredi 18 janvier. Ils poursuivent ainsi leur collaboration initiée il y a plus de dix ans pour mieux évaluer et prévenir les risques professionnels.

L’Anses et l’INRS disposent de compétences et de moyens complémentaires dans le domaine de la santé au travail et des risques professionnels. Leur coopération permet la participation des experts et chercheurs de l’INRS aux comités d’experts spécialisés de l’Anses et la production de connaissances sur les expositions et les risques professionnels. Le communiqué

____________________________

Iddri, Le règlement européen sur les batteries : une avancée exemplaire à plus d’un titre

L’union européenne vient d’adopter une réglementation sur le « verdissement » des batteries, notamment utilisées pour les véhicules électriques. Si la production de ces batteries en Europe est aujourd’hui très faible par rapport à d’autres régions du monde, le secteur est stratégique pour l’avenir de l’industrie européenne, tant en termes de compétition internationale que d’exigences environnementales. Quels sont les objectifs de ce « règlement batteries » et en quoi constitue-t-il une avancée potentiellement significative pour l’Europe ? Le communiqué

____________________________

Xylem Europe, «Crise de l’énergie, la goutte de trop pour l’eau?»Tribune de Géraud de Saint-Exupéry, Vice President Europe Business Development

L’Europe traverse actuellement une crise énergétique sans précédent, et cette dernière a un impact considérable sur notre société en général, et sur le secteur de l’eau en particulier. Car eau et énergie sont fortement interdépendantes. L’eau est utilisée en grande quantité dans la plupart des processus industriels de fabrication de l’énergie, qu’il s’agisse de produire des combustibles, de refroidir des centrales nucléaires, ou de faire tourner des centrales hydroélectriques. Et inversement, nos réseaux ont besoin de beaucoup d’énergie pour pomper, traiter, distribuer l’eau. Ces problématiques indissociables, appelées « nexus eau-énergie », nous obligent à penser de manière coordonnée la gestion de l’énergie et la gestion de l’eau. D’autant plus que, si l’énergie peut être renouvelable, les ressources en eau, elles, sont limitées. Et que la crise énergétique ne fait qu’ajouter un facteur accélérateur à une crise de l’eau déjà bien présente. Les collectivités doivent faire face à une double crise eau-énergie… Le communiqué

____________________________

Inrae, Pourquoi les rivières sont cruciales dans le cycle global du carbone

En présentant un état des lieux actualisé des flux de carbone des réseaux fluviaux, l’EPFL, INRAE et l’Université Libre de Bruxelles démontrent leur rôle central dans le cycle du carbone et soutiennent la mise en place d’un observatoire mondial pour les rivières. Le communiqué

Inrae, France 2030 – Agroécologie et numérique : l’Etat investit 65 millions d’euros dans un nouveau programme de recherche

Financé par l’Etat à hauteur de 65 millions d’euros dans le cadre de France 2030, ce nouveau PEPR doit permettre de mobiliser le numérique pour accélérer la transition agroécologique, au bénéfice de tous les agriculteurs. Son coup d’envoi a été donné en présence de Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, aux côtés de Philippe Mauguin et Bruno Sportisse, PDG des organismes pilotes de ce programme, INRAE et Inria. Le communiqué

Inrae, La moitié du phosphore disponible des sols agricoles à l’échelle mondiale provient des engrais minéraux

Une équipe de recherche d’INRAE et de Bordeaux Sciences Agro a développé un modèle calculant pour chaque pays dans le monde, la fraction du phosphore disponible des sols agricoles qui provient des engrais minéraux, et son évolution depuis le milieu du XXème siècle. Leurs résultats, publiés dans Nature Geoscience, montrent qu’en moyenne près de la moitié du phosphore disponible des sols agricoles à l’échelle globale est issue des engrais minéraux, avec de fortes inégalités entre les régions du monde : l’Europe de l’Ouest, l’Amérique du Nord et l’Asie présentent des signatures supérieures à 60%, contre 40% pour l’Amérique du Sud et autour de 30% pour l’Afrique. Cela témoigne de la dépendance très forte des systèmes agricoles à l’utilisation des engrais minéraux phosphatés. Ces résultats appellent à accélérer la transition agroécologique…Le communiqué

____________________________

OiEau – Découvrez notre nouveau site Internet

L’Office International de l’Eau (OiEau) a récemment mis en ligne son nouveau site Internet, disponible en trois langues (français, anglais, espagnol).

Dans un contexte de changements climatiques aux conséquences de plus en plus prégnantes partout dans le monde, l’OiEau a eu à cœur à travers ce site Internet de présenter ses projets porteurs de solutions, menés avec une large variété de partenaires, dans plus de 80 pays. Le communiqué

____________________________

Ramsar, les inscriptions d’activités de la JMZH 2023

L’édition 2023 de la Journée mondiale des zones humides se déroulera du 28 janvier au 28 février, et a pour thème :  » Il est urgent de restaurer les zones humides ! « 

il est plus que temps d’inscrire vos activités en zones humides sur la plateforme de recensement et participer vous aussi à cette grande célébration des zones humides, en France et dans le monde.

Il y a déjà 360 animations labellisées pour la JMZH 2023 ! Nous sommes encore loin du compte pour approcher le record de 795 animations établi en 2022 !!! 

Découvrez les tutoriels vidéos   //   pour apprendre à utiliser la plateforme J’agis pour la nature // Labellisez vos animations

____________________________

Anses, « Santé au travail : l’Anses renouvelle sa collaboration avec le NIOSH »

L’Anses renouvelle en 2023 sa collaboration avec l’Institut national pour la santé et la sécurité au travail américain, le NIOSH.

L’Agence et le NIOSH ont signé aujourd’hui un nouveau protocole d’accord dans le domaine de la santé au travail, après une première collaboration fructueuse de dix ans. L’objectif de cet accord est de renforcer la collaboration scientifique et technique entre l’Anses et le Niosh dans le cadre de leurs missions respectives. 

Veuillez trouver ci-après le lien vers le communiqué de presse.

____________________________

Centre historique minier, Une année record 

En 2022, le Centre Historique Minier enregistre son troisième record de fréquentation depuis l’ouverture au public en 1984 ! En effet, 161 109 visiteurs sont venus découvrir la culture minière et le fonctionnement d’une fosse authentique, de la salle de bain des mineurs, en passant par la lampisterie, jusqu’à la descente dans les galeries avec le parcours dans les chantiers d’extractions du charbon. Le communiqué

____________________________

Inrae et Cirad – L’initiative de recherche franco-africaine TSARA passe à l’action 

Neuf mois après son lancement au Salon International de l’Agriculture 2022, la première Assemblée générale de l’Initiative TSARA, qui s’est tenue le 5 décembre à Cape Town en Afrique du Sud, pose la première pierre de sa mise en œuvre avec ses 19 membres français et africains issus de 11 pays et d’autres participants. L’initiative TSARA a l’ambition de renforcer les coopérations de recherche en partenariat pour promouvoir une agriculture, des systèmes alimentaires et des paysages agricoles, pastoraux et forestiers durables. Cette initiative est au service de multiples enjeux en Afrique, et au-delà en Europe et dans le monde, sur des sujets tels que la sécurité alimentaire, la lutte contre le réchauffement climatique, le renforcement de la biodiversité, la santé des hommes, des animaux et des écosystèmes ainsi que l’emploi des jeunes et l’équité femmes-hommes. Le communiqué

____________________________

Iddri – Futur traité sur les plastiques : quels enjeux, techniques et politiques ?

Au cours d’une année 2022 marquée par un contexte géopolitique particulièrement tendu, mais riche en négociations de conventions issues du Sommet de Rio de 1992 (COP 15 sur la désertification, COP 27 sur le climat et COP 15 sur la biodiversité), la communauté internationale s’est engagée dans un processus, censé aboutir en quelques années seulement, de construction d’un accord mondial pour lutter contre la pollution par les plastiques. Lire le billet de Julien Chabasson

____________________________

Anses – Chlordécone aux Antilles : des pratiques efficaces existent pour réduire l’exposition alimentaire

L’Anses publie aujourd’hui sa nouvelle expertise sur les risques liés à l’exposition de la population antillaise au chlordécone.

Dans son avis, l’Agence confirme que ces risques peuvent être fortement réduits en respectant l’ensemble des recommandations émises par l’Agence concernant la consommation de certains aliments issus de circuits informels.

En parallèle, et notamment pour éviter la contamination des œufs autoproduits, l’Agence recommande également de renforcer l’adhésion au programme des jardins familiaux, dit JAFA.

Veuillez trouver ci-après les liens vers l’actualité ainsi que vers l’avis de l’Agence.

____________________________

Ifremer – Mission SWOT : bientôt des images spatiales instantanées et haute résolution du niveau de la mer pour mieux comprendre la dynamique de l’océan

Le 15 décembre prochain, l’Ifremer aura les yeux rivés sur le ciel guettant le lancement du satellite SWOT qui devrait fournir à la communauté scientifique une myriade de nouvelles données sur l’océan, les lacs et les rivières avec une résolution sans précédent, 10 fois supérieure aux moyens actuels. Plusieurs scientifiques de l’institut contribuent à la mission internationale SWOT co-pilotée par le CNES et la NASA, qu’il s’agisse d’améliorer la qualité des données ou leur exploitation pour une meilleure compréhension de l’océan, de sa dynamique et de son rôle dans la machine climatique. Le communiqué

____________________________

Anses – Résultats des appels à projets de recherche 2022 du Programme national de recherche Environnement-Santé-Travail,

résultats des appels à projets de recherche 2022 dans le cadre du Programme national de recherche Environnement-Santé-Travail.

Ce sont quarante-deux projets de recherches qui ont été sélectionnés dans le cadre du PNR EST 2022. Ils seront financés pour un montant total de 7,5 millions d’euros. Ces recherches apporteront des connaissances sur les risques environnementaux pour la santé humaine, en population générale ou au travail, et pour les écosystèmes.

Veuillez trouver ci-après les liens vers le communiqué de presse ainsi que vers la liste des projets retenus.

____________________________

CDC Biodiversité devient Société à mission

Après avoir réuni son premier comité de mission et fait approuver le changement de ses statuts par son Conseil d’administration, CDC Biodiversité devient, dans une démarche volontaire d’engagement, Société à mission, au sens de la loi Pacte du 22 mai 2019. Une étape importante dans son évolution et dans son ambition. Le communiqué

____________________________

Anses – Suivi de la diffusion planétaire de la résistance aux antimicrobiens

Les scientifiques du laboratoire de l’Anses de Lyon ont participé à une étude qui fournit de nouvelles informations sur les moteurs de la propagation des gènes responsables de l’antibiorésistance des bactéries.

Ce travail sur le suivi de la diffusion planétaire de la résistance aux antimicrobiens, mené par les chercheurs du Quadram Institute et l’université d’East Anglia, en collaboration avec des experts de France, du Canada, d’Allemagne et du Royaume-Uni, est précieux dans la lutte contre l’antibiorésistance.

Veuillez trouver ci-après les liens vers l’actualité ainsi que vers la publication dans la revue Nature.

____________________________

Ifremer – Comment la crise sanitaire liée à la Covid-19 a-t-elle impacté les filières des produits de la mer, des pêcheurs jusqu’aux consommateurs ?

D’après les résultats d’une étude menée pendant trois ans par des chercheurs en économie, la crise sanitaire liée à la Covid-19 a entraîné une série d’impacts en cascade sur les filières des produits de la mer avec une chute de 10% de l’activité de pêche en France en 2020 et de 30 millions d’euros des ventes en criée pendant le premier confinement. L’étude révèle aussi que les Français se sont tournés plus encore vers les produits de la mer frais importés et préemballés et non vers les produits frais issus de la pêche française alors en excédent sur le marché. Le communiqué

____________________________

Inrae – Premier accord national de coopération scientifique entre INRAE et l’Institut Agro

Dans les domaines de l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, les deux instituts souhaitent mettre en synergie leurs compétences et leurs expertises pour accélérer la transformation durable des systèmes agricoles et alimentaires. En développant des actions favorisant les interfaces entre recherche, formation et innovation, les deux partenaires veulent renforcer leur impact par des actions conjointes au service de la résilience des filières et des territoires. Ces collaborations s’appuient sur une politique de sites ambitieuse sur le plan national ainsi qu’à l’Europe et l’international. Le communiqué

Inrae – Innover pour l’alimentation de demain : Lancement opérationnel du Grand Défi Ferments du Futur

Les ferments offrent un potentiel d’innovation exceptionnel pour accompagner les transitions vers une alimentation plus sûre, plus saine et plus durable. Coordonné par INRAE et l’ANIA, financé à hauteur de 48,3 M€ par France 2030, le Grand défi Ferments du Futur vise à accélérer la recherche et l’innovation dans le domaine des ferments et des aliments fermentés. Ce programme revêt un caractère hautement stratégique pour répondre aux enjeux de transition agroécologique, de souveraineté alimentaire et pour renforcer la primauté économique de l’industrie agroalimentaire française et européenne dans un secteur qui mobilise des investissements massifs à l’international. Le communiqué

____________________________

IRD – Les dugongs de Nouvelle-Calédonie classés « en danger » par l’UICN, grâce aux travaux de recherche menées par l’IRD, le WWF et leurs partenaires

Jusqu’alors espèce classée « vulnérable », les dugongs de Nouvelle-Calédonie viennent d’être déclarés « en danger » par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Ce nouveau classement est le résultat de recherches menées par l’IRD et le WWF. Il constitue un signal d’alerte sur le risque élevé de leur extinction. Le communiqué de presse

Claire Garrigue, chargée de recherche à l’IRD, basée en Nouvelle-Calédonie, est disponible pour répondre à vos questions. 

IRD – Quand les services rendus par les arbres aux cultures entrent en compétition

Emblématiques de l’Afrique sub-saharienne, les parcs agroforestiers font partie intégrante des paysages agricoles africains. Les arbres apportent quantité de services écosystémiques aux populations qui les entretiennent, comme aux cultures auxquelles ils sont associés dans les parcelles agricoles. Mais ces services entrent parfois en compétition, entraînant des effets négatifs sur les productions agricoles. Ces derniers peuvent être atténués par l’adaptation des pratiques agricoles. Une nouvelle étude, publiée dans le numéro de décembre de la revue Science of The Total Environment, propose pour la première fois une analyse relationnelle de ces services à l’échelle du paysage. Communiqué conjoint de l’IRD et du Cirad

____________________________

Centre historique minier – Week-end animé

Le samedi 17 décembre, familles et amis auront l’occasion de percer les mystères du jeu nocturne Série noire Étage -580 lors d’une nouvelle soirée d’enquête. Puis, le dimanche 18 décembre, les amateurs de cinéma pourront découvrir L’affaire Josey Aimes (2005) de Niki Caro, projeté dans l’auditorium Georges Delerue. En savoir plus

____________________________

Anses – « Nanomatériaux dans l’alimentation : première application de la méthodologie d’évaluation des risques de l’Anses »

Publication du troisième volet de son expertise sur les nanomatériaux dans l’alimentation, à savoir une mise en application de la méthodologie « nanospécifique » élaborée par l’Anses sur le cas particulier du dioxyde de titane E171.

En 2020, l’Anses a publié un premier avis sur les recommandations relatives à la réalisation d’une étude détaillée de la filière agroalimentaire. Dans un second avis publié en 2021, L’Anses a proposé une méthodologie d’évaluation des risques dite « nanospécifique », qu’elle vient de tester sur l’additif alime=taire E171, ou dioxyde de titane (TiO2), qui est le nanomatériau le plus étudié. Son usage dans l’alimentation est interdit en Europe depuis août 2022. Le communiqué

____________________________

FFB – REP Bâtiment : démarrage des écocontributions au 1er mai 2023. La FFB entendue !

La FFB se félicite de cette initiative des éco-organismes qui fait écho à sa demande récurrente auprès de l’État d’un délai de 9 mois entre la publication des barèmes et son application. Ce décalage permet donc de laisser un temps supplémentaire aux entrepreneurs et artisans du bâtiment pour intégrer ces surcoûts dans leurs devis et marchés. La FFB rappelle que ce délai est indispensable à toute nouvelle publication de nouveaux barèmes par les éco-organismes. Les tarifs 2024 doivent donc être connus dès mars 2023. Le communiqué

____________________________

OFB, Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis – Conseil de gestion 

Le 16 décembre 2022, s’est tenu le dernier conseil de gestion de l’année à La Rochelle. À cette occasion, les membres du conseil ont rendu un avis conforme favorable, assortis de réserves et prescriptions, sur la demande d’autorisation décennale de dragage d’entretien du Grand port maritime de La Rochelle. Ils ont également décidé de proposer qu’un secteur du Parc soit reconnu en l’état comme zone de protection forte. Le communiqué

____________________________

I4CE – Les régulateurs de la finance doivent muscler leur jeu

Il y a un an était créée la Glasgow Finance Alliance for Net Zero. Les attentes étaient aussi grandes que les chiffres : une coalition rassemblant 500 acteurs financiers représentant 130 000 milliards de dollars. Enfin, les acteurs financiers privés se mobilisaient en masse pour le climat. Un an plus tard malheureusement, la coalition fait l’objet de nombreux doutes. D’un côté, elle est critiquée par les ONG et, de l’autre, certains acteurs américains envisagent de la quitter sous la pression des membres du parti républicain. Ce sont de mauvaises nouvelles…Lire la suite

____________________________

Green Cross – Sortie ouvrage « plaidoyer pour un monde (plus) durable »

Nicolas Imbert, le directeur de Green Cross, vient de sortir un ouvrage « Plaidoyer pour un monde (plus) durable »: Présentation globale de l’ouvrage sur https://vimeo.com/manage/videos/782327020

Cet ouvrage fait un constat sans concession de la situation actuelle, et propose des pistes de solutions concrètes pour sortir de la France du minitel, du concorde et des centrales nucléaires, en particulier dans les secteurs de l’alimentation, de l’énergie, et des modes de vie. Pour en savoir plus: http://bit.ly/MondeDurable

Contact

____________________________

IFPEN accompagne l’entreprise YLEC Consultants dans le déploiement de sa solution innovante de dépollution des eaux de cales de navires 

Dans le cadre de son dispositif de soutien à l’innovation des PME et start-up, IFP Energies nouvelles (IFPEN) accompagne l’entreprise YLEC Consultants dans l’obtention de la certification maritime internationale (IMO) pour sa technologie d’épurateur des eaux de cales de navires, TURBYLEC Centricale. La certification permettra de lancer l’industrialisation et la commercialisation de la technologie à grande échelle. Le communiqué

____________________________

Inrae – Quand les microplastiques s’installent à la table du microbiote des petits

Présents partout autour de nous, les plastiques représentent une menace pour l’environnement, mais aussi pour les humains. Dégradés sous forme de microplastiques, ces composés se retrouvent dans notre alimentation.

Des scientifiques d’INRAE, en collaboration avec l’Université Clermont Auvergne, ont montré récemment que ces microplastiques modifient le microbiote des adultes. Ces mêmes chercheurs ont réalisé des travaux supplémentaires chez l’enfant. Le communiqué

____________________________

CEA et CNRS – Les scientifiques ont découvert pourquoi le méthane atmosphérique a fait un bond en 2020

Le méthane est un puissant gaz à effet de serre dont la concentration dans l’atmosphère a été multipliée par trois durant l’anthropocène. La réduction des gaz à effet de serre émis par l’activité humaine est une priorité absolue pour maintenir le réchauffement climatique largement sous le seuil des 2°C supplémentaires. Le communiqué

____________________________

EPE – Prix Jeunes pour l’Environnement EpE-TF1/LCI 2023 : « Relever le défi de l’adaptation au changement climatique, quelles solutions sobres et durables ? »

Le Prix Jeunes pour l’Environnement donne l’occasion aux étudiants, jeunes diplômés ou actifs de 15 à 30 ans d’apporter leur réponse concrète à un aspect de la transition écologique. Cette année, le thème porte sur l’adaptation au changement climatique.

La participation au Prix se fait sous la forme d’un dossier de 5 pages (ou 10 000 signes maximum) de propositions ou solutions, rédigé individuellement ou en groupe ; il peut être accompagné d’un support digital.

Réception des dossiers de candidature jusqu’au 20 mars 2023
Modalités et règlement du prix : www.epe-asso.org/prix-epe-lci-2023

____________________________

APC Climat – Le Sommet Virtuel du Climat recherche ses conférenciers !

Le Sommet Virtuel du Climat a lancé un appel à candidatures pour sa 3e édition qui aura lieu du 19 au 30 juin 2023. Vous avez jusqu’au 31 décembre 2022 pour proposer un sujet de webconférence. Découvrez l’appel à candidatures

____________________________

Inrae – Sécuriser la production agricole mondiale : démonstration des performances des cultures associées

Une équipe internationale de scientifiques issus d’INRAE, de l’Université Wageningen aux Pays-Bas, de l’Université d’Agriculture de Chine à Pékin et de l’Université d’Agriculture de Mongolie Intérieure à Hohhot, mettent en exergue par une analyse de 226 expérimentations agronomiques, l’intérêt objectif des cultures pluri-spécifiques par des données chiffrées. Des travaux parus le 3 janvier 2023 dans la revue PNAS. Lire le communiqué

____________________________

Conservatoire du littoral – Election d’Agnès Langevine, présidente du Conseil d’administration

Agnès Langevine, vice-présidente  de la région Occitanie a été élue présidente du Conseil d’administration à l’unanimité. Le Communiqué

Conservatoire du littoral – Travaux forestiers après l’incendie de forêt du grand site classé de la Dune du Pilat

Après l’incendie de forêt du grand site classé de la Dune du Pilat, le Conservatoire du littoral a engagé des travaux forestiers pour permettre au public et usagers d’accéder en toute sécurité au site et à la route RD 218 reliant le sud du bassin d’Arcachon au nord du départ des Landes. Le communiqué

Conservatoire du littoral – Grand prix du paysage 2022

Alain Freytet et le Conservatoire du littoral : lauréats du grand prix du paysage 2022, pour le projet de valorisation du Cap Fréhel (22). Le communiqué

____________________________

Inrae et Cnrs – Estimer le dessèchement des forêts pour mieux prédire le risque incendie

Le dessèchement du feuillage des arbres est un facteur clé dans la propagation des incendies. Pourtant, lors des sécheresses, l’évolution du contenu en eau des couverts forestiers reste mal comprise. Des scientifiques d’INRAE et du CNRS ont développé le premier modèle permettant de prédire la teneur en eau des canopées en période de sécheresse et lors des vagues de chaleur. Leurs résultats, publiés dans la revue New Phytologist, pourraient permettre de développer des modèles de prévision des risques d’incendie intégrant le fonctionnement de la végétation. Le communiqué

____________________________

Ifremer – Polar POD : le chantier est officiellement lancé !

L’Ifremer, Jean-Louis Etienne et toute l’équipe de Polar POD sont heureux de vous annoncer sa construction par les chantiers navals Piriou en association avec la société 3C Metal, sous la direction de l’Ifremer, maître d’ouvrage. La coordination scientifique de cette « station » océanographique internationale est assurée par le CNRS, en partenariat avec le CNES et l’Ifremer. Le communiqué

____________________________

Graie – Elodie Brelot prend la présidence de la section ARA de l’ASTEE

Élodie Brelot, directrice du Graie, a repris la présidence de la section territoriale Auvergne-Rhône-Alpes de l’ASTEE, avec l’approbation du conseil d’administration de l’ASTEE du 8 décembre. Elle succède à Nicolas Chantepy, directeur adjoint de l’Agence de l’eau RMC, qui a assuré la présidence et l’animation du bureau de cette section plus de 10 ans, qui restera un membre actif de cette instance. Le communiqué

____________________________

Inrae – Détecter les mutations des arbres à l’aide d’une méthode utilisée en médecine humaine

Chaque individu accumule au cours de sa vie des mutations nouvelles, dont certaines peuvent être impliquées dans des maladies génétiques ou des cancers chez l’humain, ou dans des variations métaboliques chez les plantes. La recherche de ces mutations nouvelles représente ainsi un enjeu fondamental en médecine comme en biologie. A la différence des animaux, les plantes peuvent accumuler des mutations héritables tout au long de leur croissance. Les grands arbres peuvent ainsi accumuler des mutations nouvelles sur des centaines, voire des milliers d’années,… Le communiqué

Impact de la sécheresse : les pins maritimes améliorés sont aussi résistants que les populations locales dont ils sont issus. Le communiqué

____________________________

Anses – Publication : « proscrire les matières plastiques du compost domestique »

En France, plus d’une personne sur trois recycle ses déchets dans des composteurs domestiques ou collectifs. En plus d’y mettre les épluchures de légumes, certains y ajoutent des déchets plastiques et notamment des sacs plastiques à usage unique dits « biodégradables » ou « compostables ». Or, la dégradation totale de tels matériaux n’est pas garantie dans ces composteurs.

L’emploi des composts peut alors présenter un risque pour l’être humain comme pour l’environnement. L’Anses recommande donc de ne mettre aucune matière plastique dans les composteurs domestiques. Veuillez trouver ci-après les liens vers l’actualité ainsi que vers l’avis et le rapport d’expertise de l’Agence. 

____________________________

No plastic in my sea – Première étape de négociation du futur traité international sur la pollution plastique (Uruguay / 28 novembre – 2 décembre)

Note sur le contexte et les principaux enjeux de  cette première phase de négociation d’un futur traité international sur la pollution plastique, avec tous les liens utiles.

En amont de ce traité, une initiative a été lancée par la Norvège et le Rwanda, la HAC (High ambition coalition for a plastic treaty), rejointe ce jour par la commission européenne au nom des Etats membres.

Les objectifs affichés sont en phase avec les attentes de la société civile même s’ils méritent d’être précisés :

  • Limiter la consommation et la production de plastique à des niveaux soutenables.
  • Permettre une économie circulaire pour les plastiques qui protège l’environnement et la santé humaine.
  • Assurer une gestion et un recyclage écologiquement rationnels des déchets plastiques.

Concernant cette première phase de négociation en Uruguay, les enjeux sont  : 

  • que cette phase de définition et d’organisation du travail soit effectivement le socle d’un traité ambitieux (priorité donnée à la prévention des pollutions dès le début du cycle de vie des plastiques, définitions couvrantes, encadrement de la production de plastique…)
  • que les travaux s’orientent vers un traité spécifique et des instruments réellement contraignants avec un reporting efficient
  • que les enjeux de toxicité soient davantage intégrés
  • que les questions de financement soient abordées suffisamment en amont

Voir la position de Break Free From Plastic

Et l’annonce de la commission européenne

La note complète sur la première phase de négociation

No plastic in my sea – Phillip Morris, premier pollueur plastique en France ; Coca toujours premier à l’international

Coordonné par le mouvement Break Free From Plastic au plan mondial, le 5ème audit de marques de la pollution plastique (plastic pollution brand audit) démontre que Coca-Cola, PepsiCo et Nestlé sont les premiers responsables de cette pollution, dans un rapport pluriannuel. En France, 15 ramassages de déchets ont été réalisés selon la méthodologie mise en place par Break Free From Plastic. Ils mettent en évidence une pollution plastique (en unités)  majoritairement due aux mégots de cigarettes[1], devant les bouteilles et emballages de snacking, et désignent Philip Morris (marques Marlboro, Philip Morris, Chesterfield) comme premier pollueur plastique sur le territoire. Ce « brand audit” met en évidence le lien direct entre volume de produits en plastique mis sur le marché et volume des pollutions. À deux semaines des négociations sur le futur traité international sur la pollution plastique, les associations appellent à un texte incluant des objectifs de réduction de la quantité de plastique produite. Le communiqué

____________________________

Inrae – Toxines alimentaires : mise en évidence des effets cocktails

La sécurité sanitaire des aliments est un enjeu mondial. Animaux et humains sont exposés à des centaines de molécules, naturelles ou de synthèse, potentiellement toxiques. Devant l’existence d’une quasi infinité de combinaisons de ces molécules, la prédiction des effets cocktails reste un défi scientifique. Des travaux d’INRAE, en collaboration avec l’Inserm, … Le communiqué

____________________________

Ifremer – Les amas sulfurés de fond de mer, pas si inactifs !

Dans le cadre de l’exploration d’amas sulfurés sur la dorsale médio-Atlantique, les scientifiques de la mission HERMINE2 ont exploré d’anciennes sources hydrothermales considérées « éteintes ». En plus de vestiges de la biodiversité qui les peuplaient, certaines de ces sources abritaient une activité hydrothermale faible mais toujours capable d’entretenir une vie microbienne. Cette découverte remet en question la frontière entre sites actifs et inactifs et fait naître de nouvelles questions sur la préservation des grands fonds marins. Le communiqué

____________________________

Iddri – Comment accélérer les énergies renouvelables en France ? L’enjeu de l’intégration territoriale et du partage de la valeur

L’accélération du déploiement des énergies renouvelables représente un levier essentiel pour répondre à la crise énergétique et aux fortes tensions sur le système électrique français. Les débats parlementaires sur le projet de loi correspondant (entamés au Sénat en octobre puis à l’Assemblée nationale mi-novembre 2022) ont permis d’identifier deux enjeux clés : l’intégration territoriale des projets et la question du partage des retombées économiques. Sur la base de travaux récents de l’Iddri, ce billet de blog vise à fournir un état des lieux des enjeux associés ainsi que des pistes de recommandations, visant en particulier à intégrer le développement des projets citoyens d’énergies renouvelables et des communautés d’énergies renouvelables dans le projet de loi. Lire le billet de Andreas Rüdinger

____________________________

Schilling communication – Programme d’investissements d’avenir (PIA3) : Le projet de la société ALKERN désigné lauréat de l’appel à projets « Innov Avenir Filière »

Dans le cadre du 3ème volet du programme d’investissements d’avenir (PIA3), le projet intitulé « Projet Seine Eure », porté par la société ALKERN, a été désigné lauréat de l’appel à projets « Innov’ Avenir Filières ». Le communiqué

____________________________

IRSN, Note d’information : Impacts de la détérioration du réseau électrique national ukrainien sur les centrales nucléaires

La sûreté des centrales nucléaires ukrainiennes a été très régulièrement affectée par les bombardements visant les infrastructures énergétiques du pays. Le démarrage des groupes électrogènes de secours et la restauration rapide des lignes d’alimentation électrique externe ont permis jusqu’à présent, de ne pas remettre en cause le refroidissement des combustibles nucléaires. La situation reste néanmoins extrêmement préoccupante, avec actuellement un effondrement du réseau électrique national. Le communiqué

____________________________

UPGE, Fédération nationale des SCoT, Intercommunalités de France, l’Association des maires de France, et l’OFB

Les fédérations d’élus et les professionnels du génie écologique publient ce jour la vidéo « La biodiversité, une opportunité pour mon territoire et mes concitoyens« . Issue d’un travail porté par l’UPGE, l’AMF, la FédéSCoT et Intercommunalités de France avec le soutien de l’OFB, cette vidéo s’adresse aux élus de toute la France ainsi qu’à leurs techniciens territoriaux. Elle s’inscrit dans une dynamique générale portée par les réseaux pour contribuer au portage politique de la biodiversité dans les territoires.

Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse présentant la dynamique. Nous sommes à votre disposition pour toute question.

Venez également nous retrouver sur le Salon des maires (stand B68.9 dans le pavillon 3) où nous animons une conférence mardi matin pour présenter certains projets de la vidéo avec des élus.

Le communiqué

____________________________

INRAE, ANSES, CNRS – Des paysages bocagers pour favoriser la diversité végétale dans les champs cultivés

Des scientifiques d’INRAE, en partenariat avec des équipes de l’Université de Rennes 1, du CNRS et de l’Anses, ont étudié les impacts des paysages bocagers sur les adventices. Leurs résultats parus dans Journal of Applied Ecology démontrent que les paysages bocagers favorisent la diversité en adventices, sans pour autant augmenter leur abondance dans les champs. Par leurs effets bénéfiques sur la flore, les haies pourraient donc favoriser la gestion durable des adventices et la conservation de la biodiversité dans les champs. Le communiqué

____________________________

Pexe, Lettre d’information

Lien vers la lettre

____________________________

I4CE, Lettre d’information : « Investissement des collectivités : la grande incertitude »

Lien de la lettre

____________________________

Le Comité français de l’UICN et l’OFB renforcent leur action commune auprès des collectivités par la signature d’une convention de coopération

À l’occasion du Salon des Maires aujourd’hui, la Présidente du Comité français, Maud Lelièvre, a rencontré Pierre Dubreuil, Directeur général de l’Office Français de la Biodiversité, afin de signer une convention de collaboration pour renforcer leur action commune auprès des collectivités.

Le Comité français de l’UICN et l’Office français de la biodiversité (OFB) mènent depuis de nombreuses années des actions communes pour appuyer l’implication des collectivités françaises, et en particulier des Régions, en faveur de la biodiversité. En 2022, ce partenariat est renforcé par la signature d’une convention de coopération triennale ayant pour objectif d’accompagner les régions dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs stratégies régionales pour la biodiversité (SRB). Cette coopération a été inaugurée aujourd’hui lors du Salon des maires. Le communiqué

____________________________

APCC, L’impact environnemental de la mobilité – Note de positionnement

En France, le secteur des transports de personnes et de marchandises est responsable d’au moins 30% des émissions de gaz à effet de serre. Fort de ce constat, l’Association des Professionnels en Conseil Climat Énergie et Environnement considère que la mobilité est l’un des sujets prioritaires dans la lutte contre le changement climatique. Depuis plusieurs années, nous rassemblons au sein de notre collectif des experts en mobilité durable pour adresser cette question.

Nous le constatons, la mobilité est un sujet qui fait l’actualité. Les confinements successifs n’ont fait que stimuler des questions qui préexistaient avant la crise sanitaire. La guerre en Ukraine fait ressurgir le spectre d’un choc pétrolier et d’une sobriété subie. Face au changement climatique, il nous faut transformer ce sujet abordé conjoncturellement de manière beaucoup plus structurelle.

L’impact environnemental de la mobilité est un enjeu multicritères, symptomatique d’un paradigme au service de la satisfaction des besoins. Télécharger la publication

Nous allons bientôt vous proposer un nouveau type de contenu : les podcasts de l’APCC* !

Ce nouveau format sera complémentaire aux webconférences, articles, publications et événements présentiels que nous vous proposons déjà depuis la création de l’APCC. 

Nous sommes actuellement en grande réflexion sur le fond et la forme à donner à ce podcast… Quelle durée ? Quelles thématiques ? Quelle fréquence ? C’est là que nous avons besoin de vous ! 

Pour que ce podcast vous soit le plus utile possible, faites-nous part de vos besoins et usages en répondant à ce questionnaire

____________________________

Inrae – Penser globalement, agir localement : comment gérer le pâturage en zone aride dans un climat qui se réchauffe

Une équipe internationale d’une centaine de scientifiques, coordonnée par INRAE, le CNRS et l’Université d’Alicante (Espagne), a mené une première étude mondiale afin d’évaluer l’impact du pâturage sur les écosystèmes arides de la planète, où se situent 78 % des parcours. Leurs résultats, publiés le 24 novembre dans la revue Science, montrent que le pâturage est bénéfique sous des climats relativement froids, et dans des zones géographiques montrant une forte biodiversité animale et végétale. A l’inverse, ces effets deviennent largement délétères dans les régions plus chaudes de la planète lire la suite

____________________________

Semae – 60 ans d’interprofession

Nathalie Dedieu était l’une des premières femmes à inspecter les champs de production de semences à l’époque du GNIS. Passionnée et impliquée, elle est désormais une professionnelle reconnue dans un secteur agricole encore masculin.

Nathalie Dedieu, aujourd’hui chargée de communication réseaux sociaux chez SEMAE, affiche la couleur d’entrée de jeu : « J’aimerais qu’être une femme dans le secteur agricole ne soit plus un sujet ». Pourtant, les chiffres ne peuvent qu’interpeller celle qui fût l’une des premières femmes contrôleur(1) de l’interprofession des semences et plants : l’ensemble du secteur agricole n’emploie que 30% de femmes. « J’ai débuté au GNIS comme contrôleuse dans les années 90…Lire la suite du communiqué

____________________________

Génopole – Abolis, lauréat des Trophées INPI !

Abolis, installée à Genopole, a remporté dans la catégorie « Innovation responsable » les Trophées INPI (Institut national de la propriété intellectuelle) qui récompensent des entreprises innovantes se distinguant par l’exemplarité de leur stratégie de propriété industrielle. La technologie d’Abolis permet la conception de micro-organismes « sur-mesure » capables de produire des composés d’intérêt industriel (alimentaire, cosmétiques, santé…), accélérant ainsi la transition écologique des industriels. Le communiqué

____________________________

Green Cross France et Territoires – prochains rendez-vous et plaidoyer

En cette période d’urgence climatique et écologique, il est plus que jamais important d’être mobilisés, porteur de solutions, et de permettre à la fois des changements de cap en phases avec la situation et des actions concrètes.

Il est très probable que la COP 27 qui s’achève ne débouche sur aucun résultat majeur. L’absence d’avancé sur le moratoire relatif à l’exploration et à l’exploitation sous-marine – en dépit des effets d’annonce – est également plus que décevante. 

C’est pourquoi nous avons besoin de VOUS (https://gcft.fr/nous-soutenir/), de vos dons et cotisations – car plus que jamais, nous devons agir, aider à évoluer des vulnérabilités vers la résilience, et continuer à partager nos clés pour agir, ces initiatives inspirantes et réplicables.

Voici vos prochains rendez-vous avec Green Cross

Plaidoyer pour un monde (plus) durable – soirée de lancement de l’ouvrage de Nicolas Imbert, le 7 décembre 18h30-20h30, Paris

Plus que jamais, l’urgence écologique nous montre à quel point nous devons faire évoluer nos priorités et modes de fonctionnement vers plus de résilience, mais également tout l’intérêt à le faire dès maintenant via notre empreinte carbone, notre accès et notre gestion de l’eau et de l’alimentation, nos modes de vie et nos activités.
C’est pourquoi le directeur de Green Cross, Nicolas Imbert, a décidé d’écrire un ouvrage Plaidoyer pour un monde (plus) durable , qui fera l’objet d’une conférence-événement de lancement, le 7 décembre, de 18h30 à 20h30 à Paris – 50% des droits d’auteur seront reversées à Green Cross pour ses activités.
N’hésitez pas à vous inscrire dès maintenant à la soirée sur https://bit.ly/07122022Paris,

L’ouvrage est disponible dès maintenant en précommande sur https://bit.ly/MondeDurable, et vous pouvez dès le 1er décembre le commander chez votre libraire favori, physique ou en ligne (20 euros – ISBN : 978-2-493575-23-4)

____________________________

MSC – Le nouveau Référentiel Pêcheries du Marine Stewardship Council est publié

  • Engagée contre la surpêche depuis 25 ans, le Marine Stewardship Council (MSC) actualise son référentiel tous les 5 ans pour accélérer la transition vers des océans durables.
  • Ce Référentiel Pêcheries (version 3.0) comprend notamment de nouvelles dispositions sur les espèces protégées, le “shark finning”, et la pêche fantôme. 

L’ONG internationale Marine Stewardship Council (MSC) qui lutte contre la surpêche et pour la préservation des océans, publie son nouveau référentiel environnemental mondial qui vise à évaluer la durabilité de la pêche sauvage. Cette 3ème version du Référentiel Pêcheries du MSC clôture la révision la plus complète des pratiques en matière de pêche durable et gestion des écosystèmes marins depuis la création de l’organisation en 1997. De nouvelles exigences pour accélérer la pêche durable… Le communiqué

____________________________

Anses – Nomination de Sophie Lardy-Fontan, directrice du laboratoire d’hydrologie de Nancy

Sophie Lardy-Fontan a été nommée directrice du laboratoire d’hydrologie de l’Anses, à Nancy, le 17 octobre dernier. Chercheuse de formation, elle coordonne désormais l’ensemble des travaux scientifiques du laboratoire pour contribuer à la sécurité sanitaire des eauxVeuillez trouver ci-après le lien vers le communiqué de presse.

Anses – Lancement des appels à projets de recherche 2023 du Programme national de recherche Environnement-Santé-Travail, 9 novembre 2022

L’Anses lance ce jour deux appels à projets dans le cadre du Programme National de Recherche Environnement-Santé-Travail.

Le premier est dédié aux thèmes santé-environnement et santé-travail et le second porte spécifiquement sur le thème « radiofréquences et santé ». Ils visent à financer des travaux de recherche sur des enjeux sanitaires actuels en lien avec les multiples expositions environnementales. le communiqué de presse.

Anses – Produits biocides : proposition de critères pour la restriction de leur vente en libre-service

Insecticides, gels hydroalcooliques, appâts anti-rongeurs, désinfectants de surface, ces produits, appelés biocides, font partie de notre quotidien. Afin de réduire leur impact sur la santé humaine, animale et sur l’environnement, la loi dite EGALIM prévoit notamment l’interdiction de la vente en libre-service de certains produits aux particuliers.

Dans ce contexte, l’Anses a été chargée de définir des critères afin de déterminer quelles catégories de produits biocides mériteraient une attention particulière et un accès limité. Ces produits resteraient toutefois accessibles à l’achat sous les conditions qui seront définies par les autorités.

Veuillez trouver ci-après les liens vers l’actualité, l’avis d’expertise ainsi que le rapport de toxicovigilance sur les cas graves liés à des produits biocides.

____________________________

INRAE, Transfert de nombreux gènes de plantes vers un insecte ravageur

L’aleurode du tabac est l’un des principaux insectes ravageurs des cultures des régions tropicales et subtropicales. En étudiant son génome, INRAE et le CNRS ont identifié 49 gènes de plantes que l’insecte a intégrés à son génome. Un nombre aussi surprenant de gènes transférés entre des plantes et un insecte n’avait jamais été détecté. Ces résultats ouvrent de nouvelles perspectives de recherche sur les relations entre les plantes et les insectes pour développer des moyens de lutte innovants et réduire l’usage des pesticides. Le communiqué

INRAE , « QUBS » : le nouveau programme de suivi de la qualité biologique des sols

En ce mois de novembre, le Muséum national d’Histoire naturelle, en collaboration avec l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Sorbonne Université, l’Université de Lorraine, INRAE et Plante & Cité, lance un nouveau programme de sciences participatives : « QUBS », le suivi participatif de la qualité biologique des sols. Des protocoles de suivi scientifique simples et ludiques permettent aux participants de découvrir la faune visible de leur sol … Les objectifs du programme sont à la fois de renseigner une base de données de suivi de la qualité biologique de ces sols à l’échelle nationale et de permettre aux citoyennes et citoyens d’en apprendre davantage sur les enjeux liés à la préservation de ce compartiment de la biodiversité dont les rôles sont trop souvent insoupçonnés. Le communiqué

____________________________

FEDENE/SNCU/AMORCE – Les réseaux de chaleur : la bonne solution de chauffage pour le pouvoir d’achat et le climat

  • Les réseaux de chaleur émettent deux fois moins de CO2 que les chaudières utilisant du gaz naturel.
  • Le prix de vente moyen de la chaleur livrée par les réseaux est plus stable que ceux des énergies historiques (gaz naturel et électricité).
  • 1 600 réseaux de chaleur à créer ou densifier partout en France d’ici 2030.

 « Au-delà de son impact climatique, notre politique énergétique emporte des enjeux de souveraineté économique et politique – la guerre en Ukraine se charge de nous le rappeler chaque matin –, des enjeux de pouvoir d’achat pour les Français, tout comme des enjeux de compétitivité pour les entreprises. » Le constat dressé par Agnès Pannier-Runacher, Ministre de la Transition énergétique, est sans appel : la France traverse une crise énergétique sans précédent qui appelle à accélérer la transition énergétique. Le Communiqué de presse

____________________________

UICN, Le Comité français de l’UICN appelle à une plus grande mobilisation pour la sauvegarde de la biodiversité

Les 10 et 11 octobre s’est tenu le Congrès Français de la nature, organisé par le Comité français de l’UICN au Zooparc de Beauval. Cet événement représentait le dernier grand moment de mobilisation et de présentation des travaux des membres et experts du Comité français avant la COP15 biodiversité qui se tiendra à Montréal en décembre prochain.

Au-delà de l’indispensable sobriété énergétique – qui ne doit pas simplement être conjoncturelle, mais bien une politique volontariste de long terme -, il est nécessaire de mieux prendre en compte la biodiversité dans le développement des énergies renouvelables et de favoriser la résilience et la diversité des écosystèmes, tant dans le renouvellement des forêts que dans la préservation des zones humides et des ressources en eau.

Ce Congrès a aussi dressé le bilan un an après la tenue du Congrès mondial de la nature de l’UICN à Marseille en septembre 2021 où les 1500 membres de l’UICN ont adopté des résolutions sur les grands enjeux de la préservation de la nature. Lire le communiqué

UICN – Trafic d’espèces sauvages : 25 recommandations pour lutter contre le trafic illégale en France

Alors que s’ouvre aujourd’hui au Panama la 19ème Conférence des Parties de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES COP19), le Comité français de l’UICN formule 25 recommandations concrètes pour enrayer le trafic de ces espèces sur notre territoire. A la fois pays d’origine, pays de destination et pays de transit de ce commerce, la France a une forte responsabilité pour lutter contre cette criminalité environnementale. Le communiqué et la publication

UICN, Solutions fondées sur la nature : un nouveau guide du Comité français de l’UICN pour accompagner les entreprises

À l’occasion du Forum Biodiversité et Economie des 13 et 14 octobre, le Comité français de l’UICN publie aujourd’hui le guide “Entreprises et Solutions fondées sur la nature : s’emparer du concept pour passer à l’action”

Les Solutions fondées sur la Nature (SfN) invitent à intégrer davantage la biodiversité dans des projets de territoire répondant aux enjeux du développement durable (climat, risques naturels, approvisionnement en eau, alimentation, santé, développement socioéconomique), en investissant dans la préservation et la restauration des écosystèmes.

Le Comité français de l’UICN est engagé dans le déploiement des SfN en France, et est également partenaire d’entreprises volontaires pour renforcer leur implication en faveur de la biodiversité.

Télécharger la publication // Télécharger le communiqué de presse

En savoir plus sur le travail du Comité français de l’UICN avec les entreprises

En savoir plus sur les travaux du Comité français de l’UICN sur les solutions fondées sur la nature

____________________________

I4CE, Climat: un budget qui pare au plus pressé

Le gouvernement a rendu public hier son projet de budget 2023 et son projet de loi de programmation des finances publiques, qui donne à voir la trajectoire budgétaire de la France sur toute la durée du quinquennat. Un budget qui pare au plus pressé, avec notamment les 45 milliards d’euros du bouclier tarifaire. Et avec plusieurs milliards d’investissements publics, a priori additionnels, pour commencer à répondre au sous-investissement chronique de la France dans la production d’énergie décarbonée, les économies d’énergie voire l’adaptation au changement climatique. Lire l’analyse complète 

____________________________

Inrae, Expertise scientifique collective : la diversité végétale, une solution agroécologique pour la protection des cultures

Les conclusions de cette expertise, présentées ce 20 octobre, montrent notamment que la diversification végétale des parcelles et des paysages agricoles est une solution naturelle efficace pour protéger les cultures et garantir des niveaux de rendement égaux voire supérieurs aux systèmes peu diversifiés. Il s’agit d’un levier majeur pour préserver l’environnement et la santé humaine. Le communiqué

Les atouts de la diversité végétale pour la biodiversité, l’agriculture et le tourisme 

Une étude internationale impliquant INRAE et l’Institut de recherche Senckenberg sur la biodiversité et le climat (Allemagne) démontre l’importance de la diversité végétale, à différentes échelles spatiales (de la parcelle au paysage), pour le maintien de nombreux services écosystémiques. Le communiqué

____________________________

Ifremer – L’économie maritime française en croissance depuis 2013

D’après le dernier rapport «Données économiques maritimes françaises 2021» publié par l’Ifremer, les activités maritimes représentent 525 000 emplois et une valeur ajoutée de 43,3 milliards d’euros à l’échelle nationale, des chiffres qui sont en hausse par rapport à ceux de la précédente évaluation de 2016. Les activités maritimes pèsent ainsi environ 1,5% du produit intérieur brut et emploient 1,7% de la population active. Leur poids en France est comparable à celui d’autres pays, comme l’Allemagne et les États-Unis. Le communiqué // Kalaydjian Régis, Bas Adeline (2022). Données économiques maritimes françaises 2021 / French Maritime Economic Data 2021.Consulter le rapport

Ifremer, Changement climatique : comment se porteront les récifs d’hermelles en 2050 ?

Une équipe de l’Ifremer révèle, dans la revue internationale Global Change Biology, que les récifs d’hermelles gagneront du terrain en Europe à la faveur du changement climatique. Leur superficie en Europe pourrait augmenter de 27,5% vers le nord jusqu’aux frontières de l’Ecosse. Ces récifs qui protègent le trait de côte contre l’érosion et abritent une grande biodiversité, pourraient néanmoins se fragmenter voire disparaitre dans certaines zones, notamment dans les Pertuis charentais. Le communiqué

Ifremer, Mieux connaître les habitats marins : plus de 300 poissons suivis à la trace grâce à un réseau de télémétrie acoustique

Dans le cadre du projet européen Fish Intel réunissant des équipes françaises, anglaises et belges, l’Ifremer réalise depuis le mois de mai des missions de marquage de bars, de lieus jaunes et de langoustes sur les côtes bretonnes et normandes avec l’appui des pêcheurs locaux. Scientifiques et pêcheurs ont également déployé, avec l’aide de France Energies Marines, un réseau de 60 récepteurs acoustiques pour suivre les déplacements de ces 3 espèces d’importance et identifier leurs habitats préférés. Le communiqué

____________________________

UICN – Zones de protection forte en mer : les propositions du Comité français de l’UICN

Poursuivant son engagement en faveur de la mise en œuvre de zones de protection forte en mer, le Comité français de l’UICN publie des propositions pour identifier les sites à enjeux et poursuivre les désignations afin de créer un réseau efficace dans les quatre façades maritimes métropolitaines.

Ces propositions s’inscrivent dans la mise en œuvre de la stratégie natio­nale 2020-2030 pour les aires protégées, qui est fondée sur l’ambition portée par le Président de la République de protéger, d’ici 2030, au moins 30 % des espaces nationaux sous juridiction dont un tiers sous protection forte. Le communiqué et la publication

____________________________

Schilling communication, Hautes performances, les peintures Evolutex de SEIGNEURIE® passent au vert pour une empreinte carbone réduite

En droite ligne du programme Actions+ 2025 qui signe l’engagement SEIGNEURIE® dans une démarche globale de contribution à un monde durable, le leader français des peintures professionnelles réduit l’empreinte carbone de sa gamme phare Evolutex. Le communiqué

____________________________

FRB, Aurore Receveur, post-doctorante FRB-Cesab sur la pêche durable, récompensée !

Aurore Receveur, post-doctorante au Centre de synthèse et d’analyse sur la biodiversité (Cesab) de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB), est l’une des 35 jeunes chercheuses récompensées cette année par le prix Jeunes Talents France L’Oréal-Unesco. Félicitations à elle ! Plus d’information

____________________________

SEMAE se met en lumière

Forte de soixante années d’existence, la stratégie de communication de SEMAE vise à ancrer l’interprofession dans le débat sociétal et à favoriser une meilleure mémorisation de ses missions, actions et projets portés… Lire le communiqué

____________________________

Nouvel accord-cadre entre la FAO et INRAE, le Cirad et l’IRD pour accompagner la transformation des systèmes agricoles et alimentaires

Le 18 octobre, dans le cadre de son Forum Science et Innovation 2022 à Rome, la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, a signé avec les trois organismes de recherche français INRAE, le Cirad et l’IRD un protocole d’accord pour la période 2022-2027 portant sur la transformation des systèmes agricoles et alimentaires. Cet accord de coopération souligne une forte volonté de développer des partenariats internationaux pour répondre aux enjeux du changement climatique, de la biodiversité, de la gestion durable des ressources naturelles et de la transformation des systèmes agricoles et alimentaires. Le communiqué

Service presse INRAE : 01 42 75 91 86 – presse@inrae.fr / Service presse Cirad : 07 88 46 82 85 – presse@cirad.fr  / Service presse IRD : 04 91 99 94 78 – presse@ird.fr

____________________________

Fédération Atmo France, Des nouveaux services pour s’informer sur la qualité de l’air

À l’occasion de la Journée nationale de la qualité de l’air, ce vendredi 14 octobre, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, ATMO Grand Est, Atmo Hauts-de-France, Atmo Normandie, Atmo Nouvelle-Aquitaine, AtmoSud et leur Fédération Atmo France font évoluer leurs sites web pour faciliter l’accès à l’information et aux données sur la qualité de l’air pour les citoyens et les experts (collectivités, bureaux d’études…).

Delphine Guillaume, responsable communication et événementiel, 06 29 35 54 98,  delphine.guillaume@atmo-france.org

Retrouvez ici le communiqué

____________________________

Anses, Dossier de Presse : Pose de la première pierre des nouveaux laboratoires de l’Anses et de l’ANSM à Lyon

Ce bâtiment commun permettra de rapprocher certaines des activités de l’Anses et de l’Ansm au bénéfice d’une meilleure protection de la santé pour les animaux, l’environnement et pour l’Homme. Entièrement dédié à l’approche « One health – une seule santé », ce nouveau lieu alliera plateformes technologiques de pointe et laboratoires de haute sécurité biologique en santé humaine, animale et végétale. >> Les liens vers l’actualité ainsi que le dossier de presse publiés à l’occasion de la pose de la première pierre des nouveaux laboratoires de l’Anses et de l’Ansm qui a eu lieu à Lyon, en présence de, Roger Genet, directeur général de l’Anses, Christelle Ratignier-Carbonneil, directrice générale de l’ANSM, Céline de Laurens, adjointe au maire de Lyon chargée de la santé, de la prévention et de la santé environnementale et Bruno Bernard, président du grand Lyon métropole.

____________________________

IRSN – Débat public : nouveaux réacteurs et projet Penly

L’IRSN, à la demande de la Commission nationale du débat public – CNDP, remet deux rapports techniques à Chantal Jouanno : un premier sur le retour d’expérience des projets d’EPR dans le monde et le second sur les alternatives aux EPR2.

Rapport 1 sur le retour d’expérience des projets d’EPR dans le monde : L’IRSN aborde, sous l’angle de la sûreté, le retour d’expérience acquis lors de la conception, de la fabrication, de la construction et de l’exploitation des projets d’EPR dans le monde. Le rapport à ce lien

Rapport 2 sur les alternatives aux EPR2 : Les EPR2 sont des réacteurs à eau pressurisée (REP) de forte puissance, dits de 3ème génération (GEN III), c’est-à-dire répondant aux exigences de sûreté les plus récentes. Le rapport rappelle brièvement les principales filières de réacteurs électronucléaires existantes et les principales exigences de sûreté retenues pour les réacteurs REP de 3ème génération, par rapport notamment aux réacteurs de 2ième génération. Ce rapport présente également les principales évolutions de conception entre l’EPR de Flamanville et les EPR2 tirées du retour d’expérience des EPR. Le rapport à ce lien

Pour en savoir plus sur le débat public, voir le site : debatpublic.fr/nouveaux-reacteurs-nucleaires-et-projet-penly
Contact presse : Pascale Portes; Tél : 01 58 35 70 33

____________________________

IFPEN, Recyclage des plastiques : le regard de 2 expertes au sein d’IFPEN

A l’occasion de la 31e édition de la Fête de la Science consacrée au changement climatique, Alexandra Chaumonnot et Mathilde Sibeaud, deux chercheuses IFPEN, sont intervenues dans une émission consacrée au recyclage des plastiques.

Dans la vidéo ci-dessous, elles nous expliquent de façon simple, concrète et imagée le processus de recyclage chimique des déchets plastiques, dans une logique d’économie circulaire.

https://www.ifpenergiesnouvelles.fr/article/fete-science-2022-decouvrez-les-travaux-difpen-recyclage-des-plastiques

____________________________

No plastic in my sea – échec des engagements volontaires sur les emballages plastiques

Un mois avant la première étape de négociation permettant d’aboutir à un traité international sur la pollution plastique d’ici fin 2024, la Fondation Ellen MacArthur publie, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement, un rapport annuel sur la progression des engagements des grandes marques à horizon 2025.

Malgré des progrès parcellaires, le rapport insiste sur le fait que les entreprises sont sur une tendance qui ne permettra pas d’atteindre les objectifs fixés à 2025.

Pire, le rapport note un recul sur la réduction de plastique vierge et la part des emballages réemployés, alors même que la réduction et le réemploi sont les solutions les plus pertinentes pour agir efficacement contre la pollution plastique.

 Des engagements volontaires qui montrent leurs limites

 Le « Global commitment » ou « Engagement mondial » réunit depuis 2018 plus de 500 organisations, majoritairement des entreprises qui représentent 20 % de tous les emballages plastiques produits dans le monde. 

 La Fondation Ellen MacArthur vient de publier, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement, le rapport d’étape « Global Commitment 2022 », qui démontre clairement que les entreprises engagées sur des solutions circulaires de leurs emballages plastiques à horizon 2025 n’atteindront pas leurs objectifs … Lire le communiqué en entier

____________________________

Enedis – la France compte près de 600 000 installations photovoltaïques

À fin septembre 2022, selon l’Open Data d’Enedis, la France compte près de 600 000 installations photovoltaïques toutes puissances confondues, qui représentent au total une production solaire de plus de 13 GW. C’est presque 90 000 installations de plus que l’année dernière à la même période, soit une hausse de +20%. Le communiqué

____________________________

Ifremer, Coraux des abysses : quel est l’impact des activités humaines et du réchauffement climatique ?

Une première : des coraux d’eau froide étudiés en aquarium sous pression pour tester leur adaptation au changement climatique

Le communiqué

____________________________

Inrae – Signature d’une convention d’objectifs et de moyens entre INRAE et l’université de Pau et des Pays de l’Adour

Le 2 novembre 2022, Philippe Mauguin, Président directeur général d’INRAE et Laurent Bordes, Président de l’université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA), ont signé la première convention d’objectifs et de moyens entre les deux établissements pour une durée de cinq ans. INRAE et l’université de Pau et des Pays de l’Adour souhaitent renforcer leurs collaborations autour de thématiques relatives à l’impact du changement climatique sur les écosystèmes d’eau douce et à la durabilité des systèmes d’élevages aquacoles. Le communiqué

____________________________

Anses – Nomination de Benoît Vallet, directeur général de l’Anses

Benoît Vallet a été nommé directeur général de l’Anses par décret du 31 octobre 2022. Il succède à Roger Genet qui était à la tête de l’Agence depuis 2016. Il prendra ses fonctions le 15 novembre prochain. Veuillez trouver ci-après le lien vers le communiqué de presse

____________________________

UICN, Liste rouge des écosystèmes en France – Les rivages rocheux du littoral méditerranéen sous pression

Suite à la publication en 2020 d’un premier volume de la Liste rouge des écosystèmes côtiers méditerranéens dédié aux dunes côtières et rivages sableux, le Comité français de l’UICN, l’Office français de la biodiversité (OFB) et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) publient aujourd’hui un second volume sur les rivages rocheux du littoral méditerranéen. Cette évaluation, qui a mobilisé de nombreux experts (universités, Conservatoires botaniques nationaux, Conservatoire du littoral), montre que deux tiers des écosystèmes identifiés sont menacés ou quasi-menacés du fait de l’urbanisation du littoral, de la fréquentation ou encore de la présence d’espèces végétales exotiques envahissantes. Des actions sont nécessaires pour protéger ce patrimoine écologique exceptionnel, avec des cortèges d’espèces que l’on ne retrouve nulle part ailleurs en France. Le communiqué

____________________________

Office International de l’Eau : découvrez notre Rapport d’activités 2021

Le rapport d’activités 2021

____________________________

Inrae – Fermentation solide de coproduits agroalimentaires : analyse des avantages environnementaux

La technique ancestrale de fermentation apparaît aujourd’hui comme l’une des voies possibles pour répondre à certains enjeux alimentaires et environnementaux. La fermentation solide notamment pourrait constituer un levier pour mieux valoriser les coproduits agroalimentaires. Dans ce cadre, des scientifiques d’INRAE ont utilisé une méthode d’analyse du cycle de vie pour évaluer l’impact environnemental de cette technologie. Des résultats pionniers, parus le 31 octobre dans Nature Food. Le communiqué

____________________________

IRSN Description de la centrale nucléaire de Zaporizhzhya

Une note d’information descriptive de l’ IRSN  sur la centrale de Zaporizhzhya, son environnement, les installations présentes sur son site et les principaux enjeux de sûreté.

Description de la centrale nucléaire de Zaporizhzhya et de son environnement

Vous pouvez également retrouver cette note sur : Description de la centrale nucléaire de Zaporizhzhya et de son environnement (irsn.fr)

____________________________

Iddri, Publications et évènements à venir

____________________________

Inrae – Lancement du projet Horizon Europe ORCaSa : une coordination mondiale de recherche et innovation autour du carbone dans les sols

Puits ou source de carbone selon les conditions pédoclimatiques et l’usage, les sols pourraient représenter un réservoir de carbone deux à trois fois plus important que la biomasse végétale ou l’atmosphère. La compréhension de ce phénomène de séquestration est donc essentielle pour les efforts d’atténuation du climat ainsi que pour l’enrichissement des terres agricoles. Pour faire suite à la première action de coordination CIRCASA[1], la Commission européenne finance ORCaSa[2] au travers de son programme Horizon Europe. ORCaSa vise à fédérer les efforts de recherche, mutualiser les connaissances et proposer les bases d’un système d’évaluation. Coordonné par INRAE et engageant 12 partenaires internationaux, ORCaSa est officiellement lancé cet automne 2022 pour une durée de trois ans. Le communiqué

____________________________

Cirad – Un effort massif de cartographie de la biodiversité végétale de la planète

Deux publications scientifiques majeures viennent apporter des éclairages étonnants sur la biodiversité végétale de la planète. La première réfute une théorie qui faisait jusqu’ici consensus : le climat n’est pas le seul facteur pour expliquer la biodiversité des forêts tropicales. La seconde étude révèle que, localement, la forêt amazonienne et les steppes d’Europe de l’Est peuvent abriter un nombre d’espèces végétales équivalent. Lire la suite dans le communiqué

____________________________

SFSE : Lettre d’information de septembre

____________________________

IFPEN et Vaisala améliorent la mesure de vent pour une réduction des coûts de l’énergie éolienne

Dans le cadre du partenariat engagé avec Vaisala depuis 2015 dans le domaine des systèmes de contrôle avancé des éoliennes, IFP Energies nouvelles (IFPEN), au travers de son Carnot IFPEN Ressources Energétiques, a développé en collaboration avec Vaisala le logiciel WindBox de reconstruction 3D du champ de vent à partir de mesures réalisées par un LiDAR. Grâce à WindBox, le LiDAR améliore la performance des éoliennes et permet un meilleur contrôle des perturbations du vent, avec à la clé des réductions de coûts et un allongement de la durée d’exploitation des éoliennes. Le communiqué

____________________________

Partenariat français pour l’eau : Semaine mondiale de l’eau, Stockholm (23 août-1er septembre 2022)

La Semaine mondiale de l’eau se déroulera une fois de plus fin août à Stockholm. Le Stockholm International Water Institute (SIWI), qui organise la Semaine tous les ans, a choisi de se pencher sur le thème de la « valeur de l’eau » (thème du Rapport des Nations unies sur les ressources en eau en 2021), et de contribuer à la mobilisation internationale en faveur des eaux souterraines en y consacrant de nombreuses sessions (Rapport des Nations unies de 2022).

____________________________

I4CE, rapport d’activités 2022 – anticiper les prochaines crises

Le rapport

____________________________

Inrae, Feux extrêmes : comment la forêt australienne renaît de ses cendres

Sécheresse, hausse des températures, incendies… Si la forêt australienne a brûlé massivement ces dernières années, ces pertes de biomasse semblent avoir été rapidement compensées par la forte résilience de la forêt. Pour s’en assurer, des observations satellitaires ont été faites afin d’évaluer en temps réel les variations de stocks de carbone de celle-ci. Les données recueillies et analysées par les chercheurs d’INRAE, du CEA et de différentes universités internationales couvrent aussi les périodes pré- et post-incendie. Le communiqué

____________________________

Atmo France, Incendies Gironde : quel impact pour la qualité de l’air ?

Depuis le 12 juillet, des incendies sont en cours sur les communes de la Teste-de-Buch et Landiras qui ont engendré une hausse importante des particules en suspension (PM10 et 2.5), des particules fines et des odeurs ressenties bien au-delà des zones sinistrées. Quel est l’impact sur la qualité de l’air ? Quelle est la surveillance mise en place face à cet événement ?

Le communiqué

____________________________

SEMAE : « LES MAITRES SEMENCIERS LIN » – L’AMELIORATION ET LA QUALITE EN OBJECTIF

L’amélioration et la qualité en objectif ». Nous vous remercions de bien vouloir l’insérer dans vos colonnes.

Retrouvez également ce communiqué sur le site de SEMAE. Le communiqué

____________________________

Anses – Dossier « été sans souci » 2022

Cette année encore, l’Anses publie son dossier « été sans souci » édition 2022, avec tous nos conseils pour profiter d’un été en toute quiétude.

Alimentation, boissons, baignades ou encore piqures d’insectes, venez découvrir nos recommandations et nos conseils pour prévenir les risques inhérents à la période estivale.

De la rupture de la chaîne du froid aux allergies aux pollens, en passant par la confusion entre plantes toxiques et comestibles, l’Anses vous guide pour passer un été sans souci !

Lien du dossier

____________________________

IRD Le mag’ toutes actus scientifiques et environnement de l’institut !

____________________________

Atmo France, Ozone : un polluant “caniculaire” à fort impact sur la production agricole

Le communiqué

____________________________

IRSN, Situation sur le site de Tchernobyl au 9/3/2022

l’autorité de sûreté ukrainienne SNRIU a informé l’AIEA d’une perte des alimentations électriques externes de toutes les installations de la centrale de Tchernobyl. Des groupes électrogènes de secours du site alimenteraient actuellement les installations, leurs réserves de carburant permettant une autonomie de 48 heures.

L’IRSN présente dans sa note une appréciation des risques, pour les différentes installations du site, associés à la perte des alimentations électriques externes ainsi qu’à la perte totale de ces alimentations, situation qui pourrait survenir rapidement en l’absence de restauration de l’alimentation électrique du site du fait de l’épuisement des réserves de carburant des groupes électrogènes. Communiqué

____________________________

Anses, Substances chimiques dans les textiles et articles chaussants : pour une réglementation plus protectrice

Les vêtements et les chaussures contiennent de nombreuses substances chimiques. Si certaines de ces substances sont déjà encadrées, d’autres restent encore à identifier ou à réglementer. Sur la base des résultats de l’étude qu’elle a menée, l’Agence a proposé au niveau européen une restriction pour plus de 1000 substances en vue de renforcer la sécurité des consommateurs. Vous trouverez ci-après le lien vers l’actualité.

____________________________

GIFAS, La filière française aéronautique et du transport aérien plaide pour un plan de soutien à la décarbonation de l’aviation 

Les acteurs français de l’aéronautique et du transport aérien ont travaillé au sein du CORAC, et en s’appuyant sur l’expertise indépendante de l’ONERA, à la modélisation d’une trajectoire de décarbonation du transport aérien fondée sur les hypothèses d’évolution des flottes d’avion cohérentes avec la stratégie de recherche adoptée par les grands acteurs aéronautiques français et européens. Cette trajectoire s’inscrit pleinement dans la continuité de la feuille de route européenne « Destination 2050 », présentée en février 2021, et marque clairement la volonté des acteurs français du transport aérien d’accélérer leur transition énergétique en partenariat avec les pouvoirs publics.
Le scénario de référence pour atteindre un objectif de zéro émission nette de carbone d’ici 2050 est à lire : GIFAS – Plan de soutien à la décarbonation de l’aviation

____________________________

Ifremer, Expédition en Arctique : comment réagit la banquise aux vagues de plus en plus fréquentes générées
par sa fonte ?

Sous l’influence du changement climatique, le paysage traditionnel de l’océan Arctique se modifie. La banquise fond et l’océan libéré de l’emprise de la glace génère des champs de vagues bien plus importants qu’avant. Comment la banquise réagit à ses assauts répétés ? La formation de la glace en est-elle perturbée ? Le communiqué

____________________________

Inrae, Une première étude mondiale pour évaluer l’étendue de la pollution médicamenteuse des rivières

Si le développement et l’usage de médicaments ont permis d’améliorer notre santé et notre espérance de vie, leurs résidus sont facteurs de pollution et impactent aussi l’environnement et les organismes vivants. Pour la première fois, une vaste étude internationale dirigée par l’Université d’York (Royaume-Uni), à laquelle a participé INRAE et impliquant plus de 80 instituts de recherche, a analysé la pollution de 258 rivières dans une centaine de pays sur les cinq continents. Leurs résultats, publiés le 14 février dans PNAS, montrent que toutes les rivières étudiées sont contaminées par des résidus médicamenteux et qu’un quart des sites échantillonnés présentent des niveaux de pollution potentiellement dangereux pour la biodiversité aquatique. Parmi les régions les plus polluées, on trouve notamment les pays en développement où sont situées les usines de production et où le traitement des eaux usées et des déchets est peu développé. Le communiqué

____________________________

Anses, publication : Manque d’activité physique et excès de sédentarité : une priorité de santé publique

L’Anses publie les résultats de son expertise relative aux niveaux d’activité physique et de sédentarité des adultes.

Le constat est le suivant : 95% de la population française adulte est exposée à un risque de détérioration de la santé par manque d’activité physique ou un temps trop long passé assis. Ces risques sont majorés lorsque le manque d’activité physique et l’excès de sédentarité sont cumulés. En conséquence, la promotion de modes de vie favorables à la pratique d’activités physiques et à la lutte contre la sédentarité doit constituer une priorité des pouvoirs publics selon l’Anses. Vous trouverez ci-après les liens vers l’actualité publiée ce jour ainsi que vers l’avis de l’Agence.

____________________________

Gifas, La coalition SpacEarth Initiative sera un acteur clef de la nouvelle ambition spatiale européenne

Au moment où la Commission européenne et le Président de la République, Emmanuel Macron, annoncent une ambition et des choix stratégiques pour une Europe spatiale souveraine, la coalition SpacEarth Initiative (réunissant 24 entreprises européennes dont 3 grands groupes, 17 PME et ETI, 4 start-ups) salue cette ambition majeure. Nous sommes pleinement mobilisés pour conforter la place de la France et de l’Europe dans la compétition internationale, pour affirmer sa souveraineté, et promouvoir un modèle spatial européen responsable et durable, au service de la vie sur Terre.
Leader et moteur historique du spatial en Europe, la France héberge 48 % de l’activité industrielle spatiale européenne. Forte de 18 000 emplois de production et 5,7Md€ de CA, la filière incarnée dans SpacEarth Initiative réalise 60 % de son chiffre à l’export. L’industrie spatiale française est ainsi la plus exportatrice au monde, témoignage de sa compétitivité, de sa capacité d’innovation et de son excellence technologique. …Le communiqué

____________________________

I4CE, « 2 minutes sur » Les puits de carbone français

Dans cette courte vidéo de deux minutes, Clothilde Tronquet d’I4CE vous résume en quelques minutes son étude sur le puits de carbone français. Quelle est l’ambition de la France en la matière ? Cette ambition est-elle réaliste ?

La vidéo

____________________________

Inrae, Une enzyme clé du microbiote intestinal pour la production du méthane filmée en pleine action

Des scientifiques d’INRAE et d’Aix-Marseille Université, en collaboration avec le synchrotron SOLEIL et le CNRS, ont pu filmer à l’échelle atomique un nouveau type d’enzymes impliquées notamment dans la fabrication du méthane par les microorganismes. Ces résultats fondamentaux inédits, parus le 10 février dans la revue Nature, permettent de comprendre comment une famille d’enzymes récemment identifiée, peut réaliser des réactions sans équivalent dans le vivant. Ils ouvrent également de nouvelles perspectives pour optimiser la bioproduction de méthane. Le communiqué

____________________________

Semae, Présentation nouvelles brochures SEMAE à nos professionnels

Depuis bientôt un an, l’interprofession des semences et plants est devenue SEMAE. L’adoption de cette identité répond à notre nouvelle ambition et à notre projet stratégique. Aujourd’hui, l’interprofession réaffirme le rôle essentiel de notre filière et la mobilisation de ses acteurs face aux défis actuels et futurs. Pour vous présenter cette nouvelle dynamique nous avons le plaisir de vous recommander nos nouvelles publications :

> L’ensemble des missions et des services de votre interprofession : réglementation, accompagnement à l’international, réprésentation auprès des pouvoirs publics, gestion des litiges, formation, communication, etc. Télécharger le document

> Les nouvelles orientations et engagements de SEMAE vis-à-vis des acteurs de la filière. Télécharger le document

> La déclinaison opérationnelle de la feuille de route de l’interprofession sur 3 ans qui traduit la volonté de la gouvernance de mettre en place une organisation en capacité de s’adapter, relever des défis, répondre aux attentes de nos familles professionnelles, des institutions, de la société, des citoyens et consommateurs et de s’inscrire durablement dans l’avenir. Télécharger le document

____________________________

Genopole, Innovation Biotech – Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Palmarès des 9 startups lauréates de Gene.IO, accélérateur de transition « Tech to cash »

Neuf biotechs innovantes ont été sélectionnées par Gene.IO, le tout nouveau programme d’accélération de Genopole.

Elles intègrent la première promotion de Gene.IO, le nouveau programme d’accélération de Genopole : neuf startups, sur 26 candidatures reçues, ont été sélectionnées pour la qualité de leur innovation et leur potentiel économique dans les marchés stratégiques des thérapies, de la bioéconomie (greentech, foodtech, cosmétique…), des technologies numériques. Communiqué et lauréats

____________________________

GIFAS, L’industrie aéronautique et spatiale française présente en force au Salon de Singapour 2022

Au Salon aéronautique de Singapour (Singapore Airshow) qui se tiendra du 15 au 18 février 2022, le GIFAS (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales) conduira 26 entreprises françaises qui présenteront leur savoir-faire. La délégation française sera l’une des plus importantes de ce salon. Parmi les sociétés françaises figureront aussi bien des donneurs d’ordres, des équipementiers que des PME et des spécialistes de la maintenance. Cette présence importante de l’industrie française s’inscrit dans le cadre de la relation forte qui unit Singapour à la France … Le communiqué

____________________________

Teragir, Appel à participation Jeunes Reporters pour l’Environnement 

Suite à la première vague de communication lancée pendant l’été, nous avons enregistré plus de 60 dossiers d’inscription au programme JRE. Aujourd’hui, nous vous sollicitons pour partager les informations relatives à l’appel à participation de Jeunes Reporters pour l’Environnement afin de mobiliser encore davantage de personnes !

Pour ce faire, vous pouvez vous appuyer sur notre kit de communication et sur :

Vous pouvez également partager les posts suivants sur vos réseaux sociaux :

____________________________

IFDD, L’OIF déterminée à renforcer la présence des femmes francophones aux tables des négociations

Résolu à accroître la place et le rôle des femmes francophones lors des négociations internationales pour le climat, l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’OIF, tient du 4 au 8 octobre une session de formation à distance à leur intention.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) estime que les femmes, qui représentent aujourd’hui 70% des 1,3 milliard de personnes vivant dans des conditions de pauvreté à l’échelle mondiale, sont parmi les plus vulnérables face aux changements climatiques. C’est la raison pour laquelle l’IFDD travaille à renforcer leurs compétences : les femmes peuvent agir efficacement à la promotion des méthodes d’adaptation et d’atténuation en prenant une part active au processus international de prise de décisions sur le climat.

Communiqué

____________________________

Mobilité hydrogène: IFPEN se dote du banc d’essai de piles à combustible le plus puissant de France

Sur son site de Solaize, près de Lyon, IFP Energies nouvelles (IFPEN), à travers le Carnot IFPEN Transports Energie, vient de mettre en service un nouveau banc d’essai de systèmes piles à combustible (PaC) d’une puissance de 210 kW.

Avec cet outil d’expérimentation, unique en France, IFPEN souhaite accélérer ses recherches sur l’utilisation des piles à combustible alimentées à l’hydrogène dans les véhicules électrifiés, notamment pour le transport routier lourd (bus, camion) et ferroviaire. Le communiqué

____________________________

Inrae, Tourisme de montagne : la transition des stations de sport d’hiver face à la fragilité de l’enneigement

Des équipes d’INRAE, en partenariat avec le Centre d’Etudes de la Neige (CNRM, Météo-France/CNRS), ont modélisé les perspectives d’enneigement dans les Pyrénées pour le siècle à venir selon les scénarios d’émission de gaz à effet de serre utilisés par le GIEC et ont étudié la diversification touristique à l’œuvre dans les stations de montagne. Une synthèse de leurs résultats, publiée dans le Cahier Régional d’Occitanie des Changements Climatiques, le CROCC, montre que les pires conditions connues à l’exploitation des stations de sport d’hiver (1 saison sur 5 actuellement) se produiront, à l’avenir, au moins toutes les 2 à 3 saisons dans le scénario le plus favorable et seront quasi-permanentes dans le scénario le plus défavorable. Le communiqué

Montée en altitude du risque avalanche avec le changement climatique, le communiqué

____________________________

L’ONG Marine Stewardship Council accélère la transition vers des océans durables grâce à son Fonds d’Appui pour la Pêche Durable

L’ONG lance son nouvel appel à candidatures annuel aux scientifiques, étudiants, organisations et pêcheurs, afin de favoriser l’émergence de projets en matière de pêche durable et de et de protection de la biodiversité marine dans le monde grâce à son Fonds d’Appui pour la Pêche Durable (Ocean Stewardship Fund ou « OSF »). Cette année, plus de 1 171 000 euros (£ 1 million) répartis en subventions allant jusqu’à 58 000 euros chacune, sont disponibles à travers 4 différentes branches de financement. L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 6 décembre 2021. une vidéo qui accompagne le lancement

Le dossier de presse

MSC, Atlantique Nord-Est : les gouvernements appelés à agir d’urgence pour protéger trois espèces marines essentielles
Depuis 2015, les captures cumulées de maquereau, de hareng et de merlan bleu dépassent de 4,8 millions de tonnes les limites de durabilité. La situation est préoccupante. Le communiqué

____________________________

Meet’Up Greentech : IFPEN et Bpifrance s’allient pour soutenir les start-up issues de la greentech

À l’occasion de l’édition 2021 du Meet’Up Greentech, le rendez- vous annuel de l’éco-système français de la Greentech organisé par le Ministère de la Transition écologique, Pascale Ribon, Directrice Deeptech de Bpifrance, Catherine Rivière, Directrice Générale Adjointe d’IFP Energies nouvelles (IFPEN) et Nathalie Alazard-Toux, Présidente d’IFP Investissement, ont signé ce jour une convention partenariale visant à développer et soutenir les start-up qui mobilisent des technologies de rupture notamment dans le domaine des greentech. Le communiqué

____________________________

Ifremer, Pourra-t-on demain se parler en plongée ou encore produire de l’hydrogène grâce à des microbes des abysses ? Deux projets sont lauréats du concours Octo’pousse

Le concours Octo’pousse, lancé par l’Ifremer en début d’année et dont l’objectif est d’accélérer la création de start-ups dans le domaine maritime, a désormais ses lauréats. Sur les quarante dossiers reçus lors de cette première édition, ce n’est finalement pas un mais deux projets en faveur de l’économie bleue qui ont retenu l’attention du jury et du Ministère de la Mer. Le premier développe une solution pour démocratiser l’accès aux océans, le deuxième pour produire l’énergie verte de demain.

52 Hertz : un talkie-walkie sous-marin, pour que les plongeurs puissent enfin se parler…Le communiqué

____________________________

Inrae, REVALIM : Création d’un groupement d’interêt scientifique sur l’évaluation environnementale des produits agricoles et alimentaires

L’ADEME, INRAE et les réseaux des Instituts techniques agricoles, l’Acta, et agro-alimentaires, l’ACTIA, ont ainsi décidé de créer pour une durée de 5 ans, le Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) « Réseau pour l’Évaluation environnementale des produits agricoles et alimentaires – REVALIM ». Ses missions : élaborer des méthodes et des données permettant d’accompagner les acteurs des filières agricoles et alimentaires dans leurs démarches d’écoconception des modes de production, de transformation et de distribution des produits, ainsi que de développer des supports pour l’information des consommateurs.

Lire le communiqué

____________________________

Ifremer, Anticiper l’impact du changement climatique sur les huitres et les moules

Alors que la concentration en CO2 dans l’atmosphère ne cesse d’augmenter, l’océan se réchauffe et s’acidifie. L’Ifremer et le CNRS ont lancé une étude ambitieuse sur les effets combinés du réchauffement et de l’acidification des eaux côtières sur les huîtres et les moules, en suivant plusieurs générations. A travers ce projet baptisé CocoriCO2, les scientifiques pourront anticiper et évaluer la vulnérabilité de ces espèces, des écosystèmes et des entreprises conchylicoles en vue de mesures d’adaptation. Le communiqué

Contact presse :

Julie Danet / Arthur de Pas – 06 07 84 37 97 / 06 49 32 13 83

presse@ifremer.fr

____________________________

CDC Biodiversité, Perte de biodiversité et Finance durable – CP les enjeux du Décret au titre de l’article 29 Loi Energie-Climat paru au JO

Le décret au titre de l’article 29 de la loi énergie-climat est paru ce jour, vendredi 28 mai 2021, au Journal Officiel.

CDC Biodiversité, dont la mission est de concilier biodiversité et développement économique au service de l’intérêt général, en tant que filiale de la Caisse des Dépôts dédiée aux enjeux biodiversité, salue le niveau d’ambition de ce texte en adéquation avec l’urgence de la prise en compte du risque financier posé par la perte de biodiversité, ainsi que le signal fort adressé à la finance durable. Le communiqué  >> Nous restons avec Antoine Cadi, Directeur Recherche et innovation de CDC Biodiversité en copie de ce mail, et joignable au 06.21.63.18.00, à votre disposition pour répondre à d’éventuelles questions

____________________________

RespectOcean/SOA – Communiqué de presse: Lancement de la deuxième édition du concours « Ocean pitch challenge »

RespectOcean et Sustainable Ocean Alliance annoncent l’ouverture, ce 25 janvier 2022, de la deuxième édition du concours Ocean pitch challenge®, à destination des porteurs de solution à impact positif pour l’Océan. Ce concours vise à :

  • Faire émerger et à mettre en avant des solutions économiquement viables en faveur de la protection de l’océan et de ses écosystèmes marins et côtiers ;
  • Présélectionner et former 10 finalistes à la technique du pitch* afin de les faire monter en compétence et d’accroitre leur capacité à faire financer leur solution auprès d’investisseurs ;
  • Récompenser les trois meilleurs candidats lors d’une finale.

Récompenser trois solutions additionnelles sur les thématiques « prix spécial préservation de la biodiversité marine », « prix spécial solution bio-inspirée », « prix spécial jeune pousse »

Le communiqué

____________________________

Inrae et Ifremer, Microplastiques dans les océans : leur ingestion chronique perturbe la croissance et la reproduction des poissons

INRAE, l’Ifremer, et les universités de Bordeaux et d’Orebrö (Suède) ont étudié la toxicité chronique des microplastiques sur les fonctions biologiques essentielles des poissons. Deux espèces de poissons, l’une marine et l’autre d’eau douce, ont été exposées à différents types de microplastiques, seuls ou enrobés de polluants organiques, pendant 4 mois. Publiés dans la revue Journal of Hazardous Materials du 5 août 2021, les résultats mettent en évidence des défauts de croissance et de reproduction lors d’une exposition à long terme. Le communiqué

____________________________

Agence Schilling communication : SCMF : 2021, année de croissance pour la construction métallique française

Présidé par Roger Briand, le SCMF (Syndicat Français de la Construction Métallique), qui fédère plus de 800 entreprises françaises pour 20 000 personnes, confirme la bonne tenue de l’activité de la construction métallique tricolore. Le communiqué

____________________________

Inrae, Valoriser nos biodéchets urbains localement : résultats concluants du projet européen DECISIVE

Coordonné par INRAE, ce programme lancé en 2016 avec 14 partenaires implantés en France, Allemagne, Espagne, Italie, Belgique et Danemark a permis de développer et tester grandeur nature un système de micro-méthanisation efficace de proximité, capable de produire à la fois de l’énergie localement et un biopesticide valorisable dans les champs. Sur le plan environnemental comme socio-économique, les résultats du projet qui prend fin en octobre 2021 permettent d’envisager concrètement le déploiement de ce système circulaire. Le communiqué

____________________________

Concours photo GEO & METEO FRANCE – L’œil du climat « Le changement climatique en France »

Météo-France et GEO lancent un grand concours photo sur le thème “Le changement climatique en France”. Les photographes, amateurs ou professionnels, sont invités à partager leurs plus belles images illustrant le réchauffement de notre climat : faune, flore, paysages, cultures agricoles, initiatives ou individus, etc.

Grâce à l’expertise photographique de GEO et au décryptage scientifique de Météo-France, ce concours aura comme objectif d’aider les citoyens, via la photographie, à mieux comprendre et visualiser les conséquences du réchauffement climatique en France. Le communiqué

____________________________

Ifremer, Observer les coraux profonds pour mieux les protéger : un observatoire unique dans le golfe de Gascogne

Un observatoire va être installé cet été dans un canyon sous-marin au large de la Bretagne, à 1000 mètres de profondeur. L’enjeu est de mieux connaitre et protéger les coraux d’eau froide, dont l’état de conservation est encore incertain 

Entre le 14 et le 20 août, les plongées du submersible Ariane seront retransmises et commentées en direct par les chercheurs depuis le Thalassa. Événement à retrouver à 11h et 15h à Océanopolis.

La plongée du 20 août, de 9h à 17h, sera également retransmise en direct sur la chaîne YouTube de l’Ifremer.

____________________________

CNR, le rapport intégré 2021 « Agir pour préserver la vie sur terre »

Le rapport à ce lien

____________________________

AFAÏA – Communiqué « Fertilisants organiques, mythe ou réalité »

’arrivée sur le marché de fertilisants « organiques » qui annoncent des teneurs élevées en azote, et une origine végétale sans transformation chimique, nous conduisent à rappeler, notamment à la filière de l’agriculture biologique, quelques points de vigilance élémentaires vis-à-vis de ces revendications.

Le communiqué_de_presse

____________________________

Corsica Sole a achevé deux centrales de stockage d’énergie pour un cumul de 20 MWh et affirme sa place de 1e exploitant de stockage en France

Corsica Sole a achevé la construction, ce mois de juin 2021, de deux centrales de stockage d’électricité situées en Corse et sur l’île de la Réunion. La centrale de stockage en Corse a été mise en service en juin 2021 et celle de la Réunion commence sa phase de test qui durera deux mois.

D’une capacité de 10 MWh chacune, non associées à une centrale photovoltaïque, ces unités de stockage ont été lauréates de la saisine de la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) en octobre 2018. Ainsi, avec plus de 60 MWh de centrales dédiées au stockage d’énergie, Corsica Sole affirme sa place de 1e exploitant de stockage sur le sol français. Le communiqué

____________________________

Iddri, La lettre de l’Iddri, Comment verdir les plans de relance en Europe

Aligner la relance européenne sur les objectifs du Pacte vert : indispensables politiques et stratégies nationales

Le billet de Sébastien Treyer, directeur général de l’Iddri

____________________________

Ifremer, Contamination chimique en Méditerranée : un niveau bas depuis 20 ans mais une vigilance à maintenir

La conclusion du rapport récemment édité par l’Ifremer et l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse est rassurante : la contamination chimique des eaux côtières françaises de la Méditerranée est stable et 90 % des points suivis présentent des niveaux de contamination en-dessous des seuils réglementaires environnementaux. Cette nouvelle encourageante s’appuie sur le décryptage de 20 ans de suivi des réseaux de surveillance.

Contact presse Ifremer – Julie Danet / Arthur de Pas – presse@ifremer.fr – 02 98 22 46 46 / 41 07 – 06 49 32 13 83

____________________________

INRAE, 2ème plan national pour la science ouverte : création d’une plateforme nationale des données « Recherche Data Gouv » pilotée par INRAE

La ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, a annoncé depuis le siège parisien d’INRAE le 6 juillet 2021, le 2e Plan national pour la science ouverte qui se déploiera jusqu’en 2024. Ce plan, qui s’inscrit résolument dans une ambition européenne, se donne comme objectif de généraliser les pratiques de science ouverte en France. Il vise également à tripler le budget de la science ouverte pour le porter à 15 M€ par an. Pour favoriser le partage et l’ouverture des données produites par la recherche française, la plateforme nationale des données de la recherche « Recherche Data Gouv » sera créée. Sa gestion sera confiée à INRAE.

Voir le replay de la conférence de lancement du 6 juillet 2021

Consulter le 2ème Plan national pour la science ouverte sur le site du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

En savoir plus sur l’engagement d’INRAE pour la science ouverte

____________________________

Anses, Des solutions alternatives aux néonicotinoïdes pour lutter contre la jaunisse dans les cultures de betteraves

Dans une mise à jour de son avis de 2018 sur les alternatives aux néonicotinoïdes, l’Anses a identifié vingt-deux solutions pour lutter contre les pucerons et la maladie de la jaunisse dans les cultures de betteraves sucrières. Ces moyens de lutte pourraient prendre le relais des produits à base de néonicotinoïdes, interdits depuis 2018, mais réintroduits par dérogation en 2020 pour les traitements des semences de betteraves. Ces solutions alternatives qui présentent des efficacités correctes mais insuffisantes en utilisation seule, nécessiteront une approche de lutte intégrée pour atteindre une efficacité suffisante, voire une évolution des pratiques culturales. >> Veuillez trouver les liens vers le point d’actualité ainsi que vers l’avis et rapport

____________________________

Inrae, Sésame n°9 et une nouvelle équipe

Le visage de la Mission Agrobiosciences-INRAE évolue. Toujours dirigée par Valérie Péan, l’unité se compose désormais de six membres : Lucie Gillot à Nantes, Mounia Ghroud et Anne Judas à Paris, Sylvie Berthier et Laura Martin-Meyer à Toulouse. Sans rien perdre de son allant, l’équipe poursuit ses missions principales d’éclairage des tensions et d’écoute des signaux faibles, que ce soit via l’organisation des Controverses européennes ou la publication de la revue Sesame. Consulter le numéro

____________________________

Irsn,  » Baromètre IRSN 2021 sur la perception des risques et de la sécurité par les Français. »

L’image des experts scientifiques reste positive pour 61 % des français et la préoccupation montante est celle de la gestion des déchets nucléaires en France. 41 % des Français estiment que les centrales nucléaires sont source de risque élevé et 48 % d’entre eux ont cette même perception face aux déchets nucléaires. »

Pour accéder au Baromètre édition 2021 : www.irsn.fr/barometre_2021

Pour accéder à toutes les éditions : http://barometre.irsn.fr/

____________________________

Ifremer, Images inédites au plus près du volcan sous-marin de Mayotte

En parallèle des campagnes de surveillance pilotées par le Revosima, Geoflamme, la première campagne dédiée à la recherche scientifique sur le volcan sous-marin au large de Mayotte, vient de se terminer. Avec de nouveaux prélèvements de roches et de fluides, mais aussi des images haute définition de l’édifice volcanique, prises à seulement 2 m du fond par le submersible Victor 6000. Le communiqué

____________________________

Tonnellerie Baron, optimiste malgré la crise – Entretien

Depuis l’irruption de la pandémie de Covid-19, la conjoncture est difficile pour l’ensemble de la filière vin et le marché de la tonnellerie ne fait pas exception. Dans un entretien retranscrit en pièce jointe, Lionel Kreff, co-dirigeant de la Tonnellerie Baron, s’exprime sur l’impact de la crise traversée tout en saluant les efforts collectifs qui depuis 20 ans, ont permis à l’entreprise familiale de bâtir de solides relations sur ses différents marchés. Confiant pour l’avenir, il réaffirme la valeur de la barrique dans l’élaboration des grands vins. Lire l’entretien

____________________________

INRAE et l’Académie des Sciences Agricoles de Chine (CAAS) renouvellent leur accord de partenariat

L’accord – cadre signé formalise la suite de la collaboration fructueuse et de longue date entre les deux institutions, et reflète la dynamique de la coopération d’INRAE avec la Chine dans les domaines de l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, marquée par la création de neuf laboratoires internationaux associés (LIAs). Le communiqué
____________________________

FFB, « Élections départementales : la FFB publie huit propositions »

À l’occasion des élections départementales des 20 et 27 juin 2021, la FFB émet huit propositions, avec pour objectif de favoriser la reprise rapide de l’activité et de valoriser durablement les territoires. En effet, pour assurer leur rôle moteur de l’économie départementale, les artisans et entrepreneurs du secteur ont plus que jamais besoin de l’appui des décideurs départementaux. Le communiqué et les 8 propositions

FFB, « Élections régionales : la FFB publie quinze propositions »

À l’occasion des élections régionales des 20 et 27 juin 2021, la FFB émet quinze propositions prioritaires défendues par la profession et déclinables sur l’ensemble du territoire. Le communiqué et les 15 propositions

____________________________

Conservatoire du littoral, Visite de Bérangère Abba en Gironde

Bérangère Abba, secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité en Gironde pour la Fête de la nature : Projet France relance aux domaines de Certes et Graveyron et opération nationale littoral 2021 « Attention, on marche sur des œufs »

Le communiqué

____________________________

Cirad, Pour encourager une gestion durable des forêts tropicales, les gouvernements doivent repenser leurs incitations

Les gouvernements pourraient faire beaucoup plus pour inciter à une gestion durable des forêts en région tropicale, selon un nouveau rapport de l’Organisation Internationale des Bois Tropicaux, rédigé par Alain Karsenty du Cirad. Ce rapport examine les régimes en place dans huit pays tropicaux (Brésil, Cambodge, Congo, Côte d’Ivoire, Myanmar, Pérou, Thaïlande, Viet Nam) et constate que les incitations permettant d’encourager la qualité de la gestion forestière sont rares. Le rapport formule ainsi 22 recommandations. Parmi elles, un mécanisme de « bonus-malus » pourrait aider à réduire la déforestation importée également sur d’autres produits que le bois, comme le cacao. Le communiqué

____________________________

Ifremer, huître plate : l’observation des derniers bancs bretons sauvages pourrait sauver l’espèce

Vieille de plusieurs millions d’années, Ostrea edulis, seule huître plate native d’Europe, peuplait autrefois nos côtes en abondance. L’espèce et son habitat sont aujourd’hui menacés d’extinction. Depuis 2018, des scientifiques de l’Ifremer, des ingénieurs en matériaux et des professionnels du monde de la conchyliculture se penchent ensemble sur le devenir de cette espèce emblématique. Leurs résultats montrent que l’espoir reste permis si des mesures de conservation et de restauration de l’espèce sont mises en places. Le communiqué

____________________________

Signature d’un partenariat ambitieux entre l’ADEME et INRAE au service des transitions agricoles, alimentaires et environnementales

Arnaud Leroy, Président-directeur général de l’ADEME et Philippe Mauguin, Président-directeur général d’INRAE ont signé un partenariat ambitieux et structuré pour les cinq prochaines années. Atténuation et adaptation au changement climatique, stockage du carbone dans les sols, transitions des systèmes agricoles, alimentaires et forestiers pour contribuer à une bioéconomie durable, accompagnement des territoires dans des transitions durables, préservation de la santé humaine et des écosystèmes, … autant de défis qui nécessitent de consolider et d’amplifier les actions communes de l’agence de la transition écologique et de l’institut de recherche, à l’échelle territoriale, nationale voire européenne. Le communiqué

Nouveau partenariat INRAE – IFV : la recherche et l’innovation pour préparer la viticulture de demain

Par leurs travaux communs, les deux partenaires ont déjà apporté de nombreuses solutions concrètes, transférables au vignoble et en cave. Pour la période 2021-2030, les deux instituts, aux missions et compétences complémentaires, affichent leur volonté de renforcer leur collaboration sur une gamme plus large d’objectifs de recherche et de développement. En fédérant l’ensemble des disciplines « de la vigne au verre »,  ils s’engagent à apporter des solutions à la viticulture, filière majeure pour l’agriculture et l’agroalimentaire français. Le communiqué

____________________________

Inrae et Météo-France s’engagent pour soutenir l’adaptation des territoires au changement climatique

Virginie Schwarz, Présidente-Directrice Générale de Météo-France, et Philippe Mauguin, Président-Directeur Général d’INRAE ont signé un nouvel accord de partenariat pour cinq ans, renforçant les liens déjà solides entre les deux établissements publics. Ce nouveau partenariat vise à intensifier la production et l’échange de données clés en croisant projections climatiques et météorologiques avec des données sur l’agriculture, la forêt, le cycle de l’eau et la biodiversité, leur gestion et les risques associés. Objectif : construire, consolider et mettre à disposition de l’ensemble des acteurs de la recherche, des responsables des politiques publiques ou des secteurs économiques, des services essentiels à l’adaptation des territoires face au changement climatique. Lire le communiqué

____________________________

IRSN Tchernobyl 35 ans après, « Les effets sur les écosystèmes résultant des accidents de Tchernobyl et de Fukushima : état des connaissances »

Le public a pu voir, dans les grands média, des reportages et des œuvres de fiction sur la faune et la flore présentes dans les zones contaminées par les accidents nucléaires majeurs survenus sur les centrales de Tchernobyl le 26 avril 1986 ou de Fukushima le 11 mars 2011.
Les observations présentées dans ces reportages suscitent l’interrogation sur les effets induits sur la faune et la flore par les contaminations présentes sur ces sites. De nombreux travaux de recherche ont été menés sur certaines des espèces sauvages de ces territoires. Ces travaux de recherche contribuent à mieux comprendre les effets sur les écosystèmes induits par les contaminations radioactives présentes sur ces sites depuis 35 ans dans l’environnement de Tchernobyl et 10 ans dans celui de Fukushima. Lire la note // Autres liens à ce sujet 

____________________________

Inrae, Impacts des dégradations environnementales en Amazonie : la forêt brésilienne rejette du carbone sur la dernière décennie

Le changement climatique et les activités humaines fragilisent la forêt amazonienne et sa fonction essentielle de stockage du carbone. Une équipe associant des scientifiques d’INRAE, du CEA et de l’Université d’Oklahoma a combiné des observations satellitaires de la biomasse végétale et de surveillance de la déforestation pour étudier l’évolution des stocks de carbone de la forêt amazonienne brésilienne entre 2010 et 2019. Leurs résultats, publiés dans Nature Climate Change le 29 avril 2021, montrent que la déforestation a fortement augmenté en 2019 : environ 3,9 millions d’hectares contre 1 million en 2017 et 2018. Cette étude souligne également que sur ces dix dernières années, la forêt amazonienne brésilienne a rejeté plus de carbone qu’elle n’en a absorbé et que les dégradations de la forêt, causées à la fois par les activités humaines et le changement climatique, en sont la principale cause. Lire l’intégralité du communiqué de presse

____________________________

Ifpen, Émissions négatives de CO2 : lancement d’une nouvelle thèse dirigée par le CNRS dans le cadre de la Chaire CarMa

La chaire CarMa « Technologies de gestion du carbone et des émissions négatives de CO2 : vers un avenir sobre en carbone », portée par IFP School en partenariat avec Total, accueille une nouvelle thèse de doctorat dirigée par le CNRS. Cette thèse sera consacrée aux enjeux sociaux et spatiaux du déploiement des technologies de BioEnergie avec Captage et Stockage de CO2. Avec la chaire CarMa, IFP School, IFP Energies nouvelles (IFPEN) et Total souhaitent contribuer aux solutions visant à contenir la concentration atmosphérique du CO2 à un niveau compatible avec les objectifs de l’Accord de Paris. « Cette chaire accompagne le programme de recherche et innovation d’IFPEN sur le captage, stockage et utilisation du CO2 (CCUS) et sur les émissions négatives de CO2. Elle constitue l’un des volets du partenariat stratégique de R&D signé en 2019 avec Total sur le CCUS ainsi que sur les technologies de réduction du CO2 dans l’atmosphère », affirme Florence Delprat-Jannaud, co-titulaire de la Chaire, responsable du programme CCS à IFPEN. Lire le communiqué

____________________________

Partenariat français pour l’Eau et Météo France, Retour sur le Webinaire « Décryptage des enjeux d’eau soulevés dans le rapport DRIAS 2020 de Météo France »

Quelles conclusions peut-on tirer des projections climatiques issues du rapport DRIAS 2020 vis-à-vis des ressources en eau ? A l’occasion de la parution du rapport DRIAS 2020 réalisé par Météo France, le Partenariat Français pour l’Eau a réuni scientifiques et experts de l’eau pour un décryptage des projections climatiques et de leurs enjeux dans le domaine de l’eau. Voir ou revoir la visioconférence. 

____________________________

Inrae, PlantAlliance : un consortium public-privé en génétique végétale pour accélérer l’innovation agroécologique

28 acteurs de recherche publics et privés impliqués dans les sciences du végétal, l’amélioration des plantes et les technologies afférentes créent PlantAlliance. Ce consortium d’experts a pour ambition d’accélérer les innovations en génétique, génomique et création variétale, au cœur du développement de systèmes de culture agroécologiques innovants. Initié et présidé par INRAE pour un premier cycle de quatre ans, il est opérationnel dès ce début d’année 2021. Le communiqué

____________________________

Pexe, Bilan du forum national des éco-entreprises

480 participants – 1300 RDV BtoB – 39 pitchs de PME innovantes et 250 présents aux 4 vitrines de l’innovation – 160 participants aux 13 ateliers. Le bilan

____________________________

FRB, Comment développer les Obligations réelles environnementales (ORE) en France ?

Mécanisme contractuel, adapté des servitudes de conservation (conservation easements) en vigueur dans les pays anglo-saxons. Via ce mécanisme, le propriétaire d’un espace naturel peut conclure un contrat avec une personne morale de droit public ou de droit privé agissant pour la protection de l’environnement, faisant naitre à sa propre charge « des obligations qui ont pour finalité le maintien, la conservation, la gestion ou la restauration d’éléments de la
biodiversité ou de fonctions écologiques »…

Plusieurs amendements au projet de loi Climat et résilience ont été déposés à l’Assemblée sur ce sujet et d’autres vont l’être au Sénat. Lire la note publiée

____________________________

UPGE, Nouvelles qualifications en ingénierie écologique

Les missions d’études de la biodiversité et la réalisation des projets de génie écologique revêtent pour les aménageurs un caractère de plus en plus stratégique. Que l’enjeu soit la conformité réglementaire, l’atteinte des objectifs écologiques ou encore l’acceptation sociétal du projet, la qualité des prestations réalisées par les bureaux d’études écologues est déterminante. Les réseaux professionnels de l’ingénierie écologique (AFIE, CINOV TEN, Syntec, UPGE) ont mené ces deux dernières années un travail avec l’OPQIBI pour fournir aux maîtres d’ouvrage des outils efficaces afin d’identifier les bureaux d’études compétents en biodiversité et ingénierie écologique. Les deux travaux menés concernent la maîtrise d’œuvre de génie écologique et les missions d’études de la biodiversité dans le cadre des procédures réglementaires. Voici la présentation de ces deux outils.

____________________________

Anses Publication : « Attention aux tiques, y compris dans les jardins »

Le nouveau programme de recherche participative à Nancy, intitulé TIQUoJARDIN, vise à mieux connaître le risque lié aux tiques des jardins et les agents pathogènes qu’elles véhiculent. Veuillez trouver ci-après le lien vers le point d’actualité

Inrae, Cartographier le risque de piqûre de tique en France : derniers résultats du programme CiTIQUE et nouveau volet sur le risque de proximité

Face à une hausse des signalements de piqûres dans les jardins privés, représentant jusqu’à 47% des piqûres signalées lors du confinement strict du printemps 2020, un nouveau volet du programme participatif cible de manière expérimentale les jardins privés des communes du Grand Nancy et alentours. Ce nouveau pan du programme a vocation à s’étendre pour consolider la fonction d’observatoire permanent et de cartographie des risques liés aux tiques sur le territoire, qui nécessite de renforcer le soutien à ce programme dans un objectif de santé publique. Lire l’intégralité du communiqué de presse

____________________________

Iddri, Visioconférence de Debrief du sommet des leaders oragnisé par la Maison blanche

Lors de ce webinaire organisé par l’Iddri, des experts de différents pays sont revenus sur les annonces faites lors du sommet sur le climat organisé par le Président Biden. Engagements de court terme actualisés, nouvelles orientations stratégiques, initiatives sectorielles : autant d’éléments significatifs pour la lutte globale contre le changement climatique à quelques mois de la COP 26. Au final, quelles leçons peut-on tirer de ce sommet ? Voir ou revoir la visioconférence ici

____________________________

Ifremer, Comment le plancton marin côtier a changé après la Seconde Guerre mondial

Les scientifiques ont pu retracer le cocktail d’espèces planctoniques présentes dans l’eau depuis environ 1400 ans. Sur toute cette période remontant au Moyen-âge, les variations les plus radicales n’apparaissent qu’à partir de la Seconde Guerre mondiale. Et un changement important se manifeste à partir des années 1980 : l’augmentation de l’abondance de microalgues toxiques, notamment le dinoflagellé Alexandrium minutum qui produit des toxines paralysantes. Lire l’intégralité de cette actualité 

Ifremer, Résilience des écosystèmes des grands fonds : une capacité de cicatrisation en demi-teinte

À quel rythme la recolonisation et la cicatrisation des zones détruites s’opèrent-t-elles ? Pour apporter les premières réponses à ces questions, des chercheurs de l’Ifremer ont réalisé une expérience de recolonisation des communautés hydrothermales de la dorsale médio-Atlantique. Les résultats viennent d’être publiés dans la revue Marine Environmental Research : les espèces reviennent mais au bout de deux ans, la nouvelle « biomasse » atteint à peine 10% de sa valeur d’origine. Lire le communiqué 

____________________________

Cirad, Redécouverte d’une espèce de café au goût subtil et adaptée à un climat plus chaud

D’une qualité gustative comparable aux meilleurs Arabica, Coffea stenophylla supporte des températures de 6°C supérieures. Cette espèce de caféier sauvage et menacée d’Afrique de l’Ouest vient d’être redécouverte par une équipe de scientifiques. Ils publient leurs résultats le 19 avril dans Nature Plants . Face au réchauffement climatique, cette découverte pourrait s’avérer cruciale pour le marché du café. Celui-ci repose actuellement sur deux espèces seulement : l’Arabica et le Robusta. Lire le communiqué

____________________________

Ineris, Nouveau membre fondateur de l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement

Membre associé depuis l’origine de l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement (AllEnvi), l’Institut a rejoint le premier cercle des 12 membres fondateurs. Cette entrée au Conseil renforce notre engagement dans les projets de l’AllEnvi, pour répondre aux impératifs sociétaux, de connaissance et d’appui à la décision politique en matière de recherche sur les risques environnementaux, la transition énergétique et l’impact du changement climatique. Lire le communiqué

____________________________

OFB, projet Analyse risque pêche Pertuis Gironde (ARPEGI)

Ces dernières semaines, les chargés de mission du Parc sont allés rencontrer les pêcheurs de différents ports pour leur présenter le projet « Analyse Risque Pêche Pertuis GIronde » (ARPEGI). Ces temps d’échanges ont permis d’associer des pêcheurs au projet et de compiler les premiers retours d’expérience terrain indispensables à l’étude. Lire le communiqué

____________________________

Cnrs et Ird, Combien coûtent les espèces envahissantes à l’humanité ?

Des scientifiques du CNRS, de l’IRD et du Museum national d’Histoire naturelle viennent de livrer l’estimation la plus complète des coûts engendrés par les espèces envahissantes : près de 1 300 milliards de dollars en l’espace de 40 ans. Lire le communiqué

____________________________

Ifremer, Microalgues toxiques et changement climatique : un enjeu écologique majeur pour la santé du littoral

D’ici à 2100, de nombreuses proliférations de microalgues toxiques se maintiendront dans les eaux littorales européennes, et ce quel que soit le scénario climatique du GIEC. Des événements extrêmes, plus fréquents et plus intenses, rendront ces efflorescences plus imprévisibles. Elles impacteront davantage la biodiversité de notre écosystème littoral mais aussi les productions conchylicoles. C’est l’un des constats majeurs des équipes de l’Ifremer et de l’Université de Nantes impliquées dans le projet européen CoCliME qui a touché à sa fin. Lire le communiqué

____________________________