L’activité de l’AJE

                                       Concours photo de l’AJE 

L’AJE a cosigné la « Charte pour un journalisme à la hauteur de l’urgence écologique » en 13 points, pour inciter l’ensemble de la profession à traiter ces enjeux. Plus d’informations à ce lien

Déclaration commune : face à la censure, la profession doit soutenir l’information en Ukraine et en Russie ! Lire le communiqué co-signé par l’AJE   >> Retrouvez ici la page « métier »   >> Retrouvez ici la page « actus environnement »


————————————–

28 novembre 2022, 14h-15h30, webinaire AJE « Future loi énergie-climat :  la fiscalité écologique revient dans le débat »

Rencontre avec Emmanuel Combet et Patrick Jolivet, économistes à l’Ademe, coauteurs d’un rapport sur les conditions de reprise d’une valeur équitable du carbone (rapport et synthèse ici)

Le Parlement doit voter en 2023 une nouvelle loi énergie-climat, pour laquelle une consultation publique sur internet est ouverte jusqu’au 31 décembre. Entre autres objectifs : relever l’ambition climatique française à moyen terme (par rapport à 1990, avoir réduit les émissions de GES en 2030 de – 50% au lieu de – 40 % inscrits actuellement) et réviser en conséquence les orientations des futures PPE et SNBC.

Même si les prix de l’énergie que nous connaissons aujourd’hui sont une incitation forte à accélérer la transition, cette situation reste conjoncturelle et les réponses apportées face à cette crise n’envoient pas toujours les bons signaux, en particulier un bouclier tarifaire qui s’applique de manière uniforme. Au-delà du moment actuel, la prise en compte de la valeur du carbone dans l’économie française, au travers de normes, taxes ou de subventions reste structurellement insuffisante au regard des objectifs climatiques nationaux, a fortiori s’il s’agit voter leur renforcement l’an prochain.

Taxe carbone, le retour ? Le sujet est en train de revenir dans le débat public. Ainsi, dans un entretien à Libération le 9 novembre, l’eurodéputé Pascal Canfin a plaidé pour un impôt progressif sur le carbone. 

Des questions fondamentales sur lesquelles l’Ademe avait planché dans le cadre d’une série de séminaires organisés tout au long de l’année 2021, avant de rendre un rapport publié en juillet 2022… et passé inaperçu. Leurs auteurs principaux,

Emmanuel Combet (photo de droite), économiste à la direction « prospective et recherche » de l’Ademe,

Patrick Jolivet (photo de gauche), directeur des études socio-économiques de l’Ademe,

présenteront ce travail à l’AJE et répondront à vos questions sur cette question qui fâche et qui est en train de revenir sur la table. >> Inscriptions

Webinaire organisé et animé par Antoine de Ravignan, adhérent de l’AJE.

————————————–

28 nov. à 19h30, Apéro AJE avec les adhérents et le Club des Amis

Nous sommes heureux de vous convier à l’Apéro AJE
Ce rendez-vous convivial n’a pu se tenir depuis mars 2019,
 
Et comme pour les précédentes éditions, cette rencontre permettra de développer les échanges entre les journalistes adhérents et les membres du Club des Amis, autour des sujets environnement d’actualité.
 
Nous vous espérons nombreux
 

————————————–

Premier trimestre 2023 webinaire AJE : « Débriefing COP 27 sur les bilans carbone de l’élevage en Afrique et analyse des mesures financières dédiées à l’agriculture »
L’AJE vous invite à un webinaire pour faire le bilan COP27, sur la question du financement-solidarité nord/sud, les politiques publiques et l’élevage avec Vincent Blanfort, chargé de mission du Cirad sur le changement climatique, spécialiste des systèmes d’élevage, du bilan carbone/élevage et coordinateur pour la Guyane de l’étude 4 pour 1000 en outre-mer français et Marie Hrabanski, spécialiste des politiques d’adaptation de l’agriculture au changement climatique et du suivi des négociations climatiques.

Webinaire organisé et animé par Dominique Martin-Ferrari, membre du bureau de l’AJE

Inscriptions

————————————–

Nov. ou déc. 2022 – webinaire AJE « Révision repoussée du règlement REACH : la CE va-t-elle sacrifier la santé des européens ? »

Les substances chimiques fabriquées ou importées à plus d’une tonne par an en Europe sont soumises au règlement européen REACH (Registration Evaluation Authorisation of CHemicals) entré en vigueur en 2007. Pour être autorisées, elles doivent être enregistrées auprès de l’ECHA (Agence Européenne des produits chimiques) par les industriels, qui doivent fournir les données de sécurité et de toxicité permettant d’apprécier leur impact sur la santé humaine et sur l’environnement. Les substances les plus dangereuses sont inscrites sur des listes spécifiques d’autorisation voire de restriction : phtalates, composés per-fluorés (PFAS), bisphénols, plomb… mais il faudra de nombreuses années pour légiférer sur leur usage, chaque substance devant être débattue par l’ensemble des parties sur son éventuelle restriction ou interdiction. Une révision de ce règlement, portée par la Commission Européenne (Green Deal européen), approuvée par les ONG et soutenue par les ministres de l’environnement de 8 pays (dont la France), devait démarrer au dernier trimestre 2022, en vue de limiter l’exposition des consommateurs à ces substances à l’horizon 2030. Elle prévoyait notamment d’interdire des familles entières de substances dangereuses, comme les PFAS (les composés perfluorés) au nom du principe de précaution, en attendant que les industriels apportent tous les éléments nécessaires pour garantir la sécurité des consommateurs. Mais les commissaires européens l’ont finalement repoussée… à fin 2023, cédant aux pressions de l’industrie chimique, notamment allemande, qui invoque les « problèmes énergétiques liés à la guerre en Ukraine ».

Le « Green Deal » promis par l’UE aura-t-il lieu ?

Pour comprendre les enjeux et les risques, l’AJE vous invite à un webinaire avec un panel d’experts (en cours d’organisation) >> Inscriptions

Webinaire organisé par Clara Delpas, membre du bureau de l’AJE et Esther Amar, vice-présidente de l’AJE

————————————–

1er trimestre 2023 – webinaire ou rencontre AJE sur « L’impact environnemental et sanitaire de l’industrie du tabac »

Selon l’OMS, chaque année, l’industrie du tabac est responsable de plus de 8 millions de décès, de la destruction de 600 millions d’arbres, de 200 000 hectares de terres, et de la perte de 22 milliards de tonnes d’eau et de l’émission de 84 millions de tonnes de CO2. Le tabac est cultivé majoritairement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, où il existe un besoin vital en eau et en terres agricoles pour la production des denrées alimentaires destinées à la région. Au lieu de cela, ces ressources sont utilisées pour cultiver des plants de tabac mortels, tandis que la déforestation gagne de plus en plus de terrain. L’AJE organise bientôt un échange avec des experts.

Liste des orateurs bientôt diffusée.

————————————

Retour sur l’Assemblée générale de l’AJE du 22 sept 2022

Cette année et pour la première fois, l’Assemblée générale de l’Association des journalistes de l’environnement s’est tenue à l’Académie du climat, partenaire de l’AJE, ainsi que le cocktail qui a clos cette belle soirée.

Nouvelle équipe du bureau élue :

Président : Valéry Laramée de Tannenberg

Les autres administrateurs : Esther Amar (vice-présidente), Dominique Martin-Ferrari, René-Martin Simonnet, Béatrice Héraud, Chaymaa Deb, Clara Delpas, Hélène Bouillon-Duparc, Véronique Hamel, Morad Aït-Habbouche,  Frédéric Denhez, Matthieu Combe.

Le rapport_d’activités_de l’AJE_2021

Le rapport_financier_de l’AJE 2021

Serge Orru nous a fait l’honneur de sa présence et a rappelé l’urgence climatique et énergétique. Effectivement, l‘Académie du climat est un lieu qui comme l’AJE participe à l’information, par la formation, la pédagogie, les échanges et l’action, par l’organisation d’ateliers, de conférences/débats, de projections, d’expositions, d’événements, un verger, une buvette, une bibliothèque… gratuits et ouverts à tous. 

————————————–

Covid-19 : Continuité d’activité de l’AJE

L’AJE reste mobilisée pour ses adhérents journalistes et membres du Club des amis, le secrétariat en télétravail est opérationnel depuis plusieurs années. La continuité d’activité est assurée.

Les membres du bureau et le secrétariat vous répondent.  Site du gouvernement dédié à la gestion du coronavirus ;

L’équipe de l’AJE

—————————————

Ils nous rejoignent !

► De nouveaux journalistes depuis l’édition de juin 2022 de l’annuaire papier :

Agathe Beaujon (Challenge), Cécile Cazenave (Indépendante), Thibaut Cojean (L’Etudiant), Géraldine Dauvergne (L’Argus de l’assurance), Hervé Kempf (Reporterre), Benjamin Legendre (AFP), Laure Manent (France 24), Pauline Paillassa (Les jours, Vert), Catherine Petillon (France culture)

En savoir plus : achetez l’annuaire (papier) ; adhérez (journalistes) ; adhérez au Club (organismes, institutions, entreprises, agences…)

► Nouveaux membres du Club des Amis de l’AJE :

Voyez ici les communiqués des membres // Ici les invitations presse