16 mai 2022  9h30-10h30 – visioconférence AJE « Un été de sécheresses en France sans précédent » avec le Dr Emma Haziza, hydrologue et chercheuse

En France, 63% des nappes phréatiques sont déficitaires. Un risque très probable de sécheresse menace les récoltes à venir, selon le ministère de l’Agriculture. Le Dr Emma Haziza alerte depuis plusieurs mois sur cette situation. De l’hydro-météorologie des phénomènes diluviens jusqu’à l’organisation humaine dans la gestion de crise, Emma Haziza est spécialiste de la résilience des territoires face aux risques climatiques extrêmes. Diplômée de l’Ecole des Mines, Emma Haziza a développé des stratégies préventives et elle analyse les leviers d’optimisation pour mieux faire face aux sécheresses extrêmes comme aux crues éclair. Dès 2003, elle a enseigné la vulnérabilité des territoires dans de nombreuses écoles d’ingénieurs et universités. Présidente de Mayane, centre de recherche-action, et de Mayane Education, Association de sensibilisation en milieu scolaire aux enjeux climatiques, Emma Haziza qui est aussi entrepreneuse, est l’une des voix les plus sollicitées sur la question de l’Eau en France et dans le monde, dans tous les médias. Elle répondra aux questions des journalistes de l’AJE, des JNE et de l’AJSPI lors d’une conférence sur zoom. Webinaire organisé et animé par Esther Amar, Vice-présidente de l’AJE. La vidéo de la rencontre ici

————————————— 

16 mai 2022 à 14h00 – visioconférence AJE « Comment l’armée française va-t-elle s’adapter au réchauffement ? » Rencontre avec Hervé Grandjean, porte-parole du ministère des Armées 

Les vagues de chaleur vont-elles empêcher les hélicoptères de voler ? L’acidification d’un océan plus chaud peut-elle aider à débusquer les sous-marins  ? La montée du niveau de la mer va-t-elle noyer les bases de la Marine ? Les Armées seront-elles plus sollicitées en France en raison de la multiplication des événements climatiques extrêmes ? En première ligne de la lutte contre le réchauffement, les Armées ont longtemps délaissé les questions climatiques. Ce n’est plus le cas. Le ministère des Armées vient de publier sa première stratégie Défense et Climat. Une vision transformatrice de l’organisation et de l’usage des troupes. Pour évoquer ce sujet novateur, l’AJE reçoit Hervé Grandjean, Ingénieur en chef de l’armement et porte-parole du ministère des Armées. Webinaire organisé et animé par Valéry Laramée de Tannenberg, président de l’AJE. La vidéo de la rencontre ici

—————————————

5 mai 2022 14h00-15h30, Visioconférence « Les enjeux de la réforme du code minier », avec Margaux Bouzac et Florian Ferjoux

Margaux Bouzac et Florian Ferjoux

Décryptage des ordonnances du 14 avril 2022. Après plus d’une décennie de retard, le gouvernement a finalement réformé le code minier. Objectif avoué : alléger les procédures pour les entreprises, mais aussi harmoniser le droit des mines et celui de l’environnement. Avec à la clé : une possible relance des activités extractives et le développement d’énergies renouvelables (géothermie) et d’activités nouvelles, comme l’exploitation du lithium, de l’hydrogène ou l’injection du CO2 dans des structures géologiques étanches. Webinaire avec Margaux Bouzac et Florian Ferjoux, avocats au sein du cabinet Gossement, organisé et animé par Valéry Laramée de Tannenberg, président de l’AJE. Enregistrement ici

—————————————

21 avril 2022, Déjeuner de travail avec Marianne Laigneau

La présidente du directoire d’Enedis convie les membres de l’AJE à un déjeuner-débat. La discussion portera, notamment, sur l’actualité du gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité et les enjeux de transition énergétique.

Rencontre organisée et animée par Valéry Laramée de Tannenberg, président de l’AJE

—————————————

14 avril 2022 à 10h30, rencontre (hybride) AJE et JNE « Nucléaire, stop ou encore ? » avec Antoine de Ravignan, auteur

L’AJE et JNE ont eu le plaisir de vous inviter à une conférence de presse autour du livre d’Antoine de Ravignan : Nucléaire stop ou encore ? Ce livre totalement d’actualité analyse en détail les enjeux de la nécessaire transition énergétique et préconise un débat national pour y répondre : Devons-nous poursuivre, comme le proposent la plupart des candidats à l’élection présidentielle, vers toujours plus de nucléaire avec la création de 6 à 14 nouveaux EPR ? Devons-nous prolonger les actuelles centrales jusqu’à 50 ou 60 ans alors qu’elles ont été conçues pour durer 40 ans ? Où en sommes-nous du recyclage et du stockage des déchets nucléaires ? Quel plan d’économies d’énergies et quel développement des ENR permettront de remplacer les centrales en fin de vie pour pourvoir à la demande d’électricité ? Quel mix-énergétique sera le plus approprié face au changement climatique ?

Rencontre organisée et animée par Jean-Luc Fessard, adhérent AJE et JNE, Article de Jean-Luc Fessard « Nucléaire Stop ou encore »

—————————————

29 mars 2022 à 10h30, visioconf AJE « La guerre en Ukraine peut-elle torpiller la politique climatique ? » Avec l’économiste Patrice Geoffron, directeur du Centre de géopolitique de l’énergie et des matières premières de Paris-Dauphine

En Europe ou aux Etats-Unis, la tentation est forte de remplacer le gaz russe par du charbon. Londres et Berlin parlent de relancer la production d’hydrocarbures en mer du Nord. Prague, Bucarest et Sofia envisagent de suspendre leur sortie du charbon. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) propose aussi de substituer momentanément le charbon au gaz russe. Les producteurs de charbon US battent des records de production. La Chine a toujours de nombreux projets de centrales au charbon dans les cartons. Encore embryonnaires, ces tendances menacent de tuer dans l’œuf la politique climatique européenne et les acquis de la COP 26. Faut-il craindre une explosion de nos émissions suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie ? Nous en avons parlé avec l’économiste de l’énergie et du climat, Patrice Geoffron. Rencontre organisée par Valéry Laramée de Tannenberg, président de l’AJE. Slides_presentation_29-03-2022  –  Ici l’enregistrement

—————————————

7 mars 14h30-16h00 Conférence (format hybride) : « Les Français auront-ils leur mot à dire sur la prochaine stratégie énergétique de la France ? » avec Chantal Jouanno

De Negawatt à l’Ademe, en passant par RTE, les scénarios énergétiques fleurissent les étagères des rédactions depuis quelques mois. Dernièrement, le président de la République a fait connaître ses choix. En catimini, le gouvernement prépare une loi qui encadrera les stratégies énergétiques et climatiques de la France. Les Français seront-ils consultés ou mis devant le fait accompli ? Pour en débattre, l’AJE vous a proposé un format hybride pour échanger à ce sujet avec Chantal Jouanno, présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP).

—————————————

3 mars 2022  9h00-11h00 – visioconférence AJE « Travail en extérieur et réchauffement climatique, bilan »

Catherine Saget, Kévin Jean, Alix Roumagnac

Les métiers en extérieur souffrent du réchauffement climatique dans plusieurs régions du globe. Des modélisations ont montré une baisse des capacités de travail dans les secteurs de l’agriculture et de la construction, ou des forces armées. Plus les émissions de CO2 augmentent, plus la planète se réchauffe et plus ce type de travail devient dangereux et moins productif. L’augmentation du stress thermique pourrait entraîner 80 millions d’emplois perdus. Les pays pauvres seront les plus affectés. L’AJE a invité les experts suivants pour cet échange : Catherine Saget, Cheffe d’unité au département de la recherche de l’Organisation internationale du travail (OIT) ; Kévin Jean, maître de conférences au Conservatoire national des arts et métiers ; Alix Roumagnac, président de Predict Services, spécialiste européen dans la prévention des phénomènes météo intenses. Rencontre organisée par Esther Amar, vice-présidente de l’AJE, Clara Delpas et Chaymaa Deb, membres du bureau de l’AJE. Lien ici de l’enregistrement

—————————————

22 février 10h00-11h30 – Visioconférence AJE « Le réchauffement, facteur de guerre? » avec François Gemenne 

Bouleversement du cycle de l’eau, baisse des rendements agricoles, accroissement des vulnérabilités de nos sociétés, exacerbation des sources de conflits locaux : le réchauffement est-il un fauteur de guerre ? Ses conséquences affectent déjà la sécurité personnelle, économique, alimentaire, sanitaire et environnementale et nourrissent les flux migratoires dans plusieurs régions du monde. Au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, les stratèges militaires intègrent les retombées du réchauffement à leurs travaux de prospective. Sur les deux rives de l’Atlantique, les fournisseurs des armées adaptent les matériels à cette nouvelle donne. Une semaine avant la publication du deuxième volet du 6e rapport d’évaluation du Giec (impacts, adaptation et vulnérabilité), l’AJE vous a proposé une rencontre avec François Gemenne, chercheur en géopolitique à l’université de Liège, directeur de l’observatoire des migrations environnementales Hugo, co-auteur du chapitre 8 du WGII du Giec  et co-auteur du livre La guerre Chaude (Gallimard, à paraître le 3 mars).  L’occasion a été d’évoquer l’impact des conséquences du dérèglement climatique sur les questions de sécurité. La rencontre a été animée par Valéry Laramée de Tannenberg . Vidéo de la rencontre ici

—————————————

2 février de 10h à 11h30, Visio conférence, Climat : quelle est notre « juste » part de l’effort ? 

Pour respecter l’Accord de Paris et stabiliser le réchauffement à +1,5°C, les émissions de gaz à effet de serre mondiales doivent être diminuées de 45% entre 1990 et 2030. Mais la science ne nous dit pas comment les pays doivent se répartir l’effort. En exclusivité, l’AJE vous invite à découvrir les résultats d’une étude réalisée par le Réseau Action Climat (RAC-France). L’association a mandaté un consultant pour calculer la « part juste »  de la France dans la réduction des émissions selon des critères d’équité, en suivant une méthodologie appliquée au Canada, aux États-Unis et en Norvège. Aurore Mathieu, responsable politique internationale du RAC-France vous présentera la méthodologie du calcul de cette « part juste » ainsi que les conclusions et les recommandations du Réseau Action Climat. A ses cotés : Marie Cosquer, analyste climat et système alimentaire pour Action contre la faim et Fanny Petitbon, responsable plaidoyer pour Care France.

Evènement organisé et animé par Valéry Laramée de Tannenberg, président de l’AJE.

Le rapport sur la part juste de la France dans la réduction mondiale des émissions de gaz à effet de serre. Ce rapport vise à mettre le principe d’équité et de justice climatique au centre de la lutte mondiale contre les changements climatiques. Vidéo de la rencontre ici

—————————————

3 fév. 2022 11h-12h30 – « A quoi s’engage la France, atouts et faiblesses »

Visioconférence « Exploration/Exploitation des grands fonds (et ZEE) »

A la veille du One Global Summit Océan,  l’AJE recevra des acteurs majeurs de la stratégie française concernant l’exploration des grands fonds marins, déclarée « cause nationale » en octobre dernier. Aucun inventaire ni cartographie sérieuse n’existent de cette zone où obscurité et froid règnent, où l’on pense que les espèces, adaptées à ce milieu hostile, sont très sensibles à toute perturbation. Au-delà de ces motifs scientifiques, des enjeux économiques considérables motivent cette exploration, souvent menée en vue d’une exploitation. Nos invités feront le point sur les mesures qui protègent et les projets qui menacent lors de quatre rencontres (ou plus, programme définitif à venir) autour des thèmes : stratégie d’exploration, respect ou non du fait que l’exploitation n’entraine pas obligatoirement l’exploitation, les risques et le moratoire.

Pour l’instant il y a engagement à ne pas lier obligatoirement exploration et exploitation. Le retour sur le nouveau code minier en cours d’adoption devrait le garantir… Avec les intervenants suivants : 

Jean-Marc DANIEL (Institut Carnot et Ifremer), expert en géosciences, directeur du département Ressources physiques et écosystèmes de fond de mer. Il répondra sur le choix de l’Ifremer qui semble être l’atout scientifique principal de la France sur ce dossier en sus du positionnement de seconde puissance mondiale maritime.

Xavier GRISON (Secrétaire général de la mer) : évoquera les conditions de la stratégie française à partir du rapport dont il est l’auteur.

Rencontre animée par Dominique Martin Ferrari, membre du bureau de l’AJE.

Vidéo de la rencontre ici

—————————————

25 janvier 2022 de 8h à 9h15, Rencontre (en présentiel) avec Anne Hidalgo

L’AJE vous invite à découvrir, en exclusivité, le programme environnemental de la candidate à l’élection présidentielle, soutenue par le parti socialiste.

Cette réunion aura lieu à Paris, lors d’un petit déjeuner (en présentiel) le 25 janvier de 08 h à 09 h 15. 

Le lieu sera fonction du nombre d’inscrits.

Evènement organisé et animé par Valéry Laramée de Tannenberg, président de l’AJE.