Réalisations en 2020


————————————

23 sept. 2020 à 17h00 : Webinaire AJE avec Alexandre Holroyd, député LREM

Auteur d’un intéressant rapport sur la finance verte. Son idée : faire de Paris une place importante dans ce domaine de la finance environnementale, un secteur appelé à se développer. On évoquera aussi la COP 26, le pacte vert, le règlement taxonomie, le plan de relance français.

La rencontre a été organisée par Valéry Laramée de Tannenberg, président de l’AJE.

Vidéo à venir

————————————

21 sept. 2020 à 11h00 : Webinaire avec Maxime Blondeau, cofondateur et porte-parole du syndicat Printemps écologique

Près de 5 mois après sa création, le Printemps écologique fait sa mutation. Le premier écosyndicat veut concurrencer les centrales traditionnelles sur leur territoire. Objectifs: gagner en visibilité, mais surtout mettre l’urgence écologique au coeur de la négociation sociale. Car, la transition écolo, si elle créera bien des emplois, détruira aussi des secteurs économiques entiers. 

Comment accompagner ces travailleurs ? Comment le premier écosyndicat veut-il transformer le dialogue social ? Quelles perspectives de développement d’un syndicalisme vert ? 

Autant de questions, et bien d’autres, que vous pourrez poser à Maxime Blondeau, co-fondateur et porte-parole du Printemps écologique.

Vidéo à venir

————————————

16 sept. 2020 à 14h30 : Webinaire “L’obésité, l’autre pandémie” avec Yves Leers 

Dans son dernier livre, le journaliste Yves Leers (adhérent et ancien président AJE) livre les résultats de trois années d’enquête sur les mécanismes industriels, politiques et sociaux qui ont conduit les nations du monde à produire 700 millions d’obèses chaque année. Cette pandémie oubliée s’est conjuguée aux effets de l’épidémie de Covid-19.

Touchant des centaines de millions de personnes et d’enfants, la fabrique de l’obésité contribue aussi à dégrader l’environnement global et le climat. Autant de bonnes raisons d’évoquer cette thématique située à la frontière entre l’économie, la santé et l’environnement. Attaché de presse : Emmanuel.Amar@sfr.fr ; 06 18 06 42 71

Vidéo à venir

————————————

14 sept. 2020 à 16h00 : Webinaire “les impacts de la Covid sur la société française : ressentis, inquiétudes, espoirs”

En 2020, les Français et Françaises ont vu leurs modes de vie bouleversés tant dans leur sphère professionnelle que personnelle par une crise sanitaire devenue crise économique. Ce défi de la reconstruction doit également prendre en compte le défi du dérèglement climatique, qui s’aggrave chaque année et sera tout aussi traumatisant et meurtrier. 

Comment envisager l’après Covid-19 ensemble ? Quelle place pour l’écologie dans ce monde d’après aussi incertain ? A quelle échelle agir pour refaire communauté et se préparer à la crise climatique ? L’écologie peut elle encore rassembler les Français ? Quelle articulation entre justice sociale, performance économique et transition écologique ? 

Le laboratoire d’idées et d’actions Destin Commun publie une nouvelle étude pour décrypter les conséquences sociales de cette crise en France. Une démarche similaire a été menée dans 6 autres pays (Allemagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni et États-Unis), permettant de comparer ces aspirations et fractures qui traversent le monde occidental. Pour décrypter cette période, la Fondation européenne pour le climat (ECF) et l’AJE ont organisé un échange en ligne avec 2 auteurs de cette étude. Avec :

  • Mathieu LEFÈVRE, co-fondateur et directeur général de More in Common International
  • Anaïz PARFAIT, directrice de Destin commun

Vidéo à venir

————————————

3 juillet, webinaire AJE : Zoonoses : peut-on prévenir les prochaines pandémies ?

L’AJE a proposé un échange avec 5 expert.e.s en ligne : Dr Cyril Caminade: Université de Liverpool, Institute of Infection and Global Health, spécialiste des impacts du réchauffement climatique sur les maladies vectorielles infectieuses ; Serge Morand (CNRS) : écologue et biologiste de l’évolution, biodiversité et environnement. « Epidémies de maladies zoonotiques : un lien avec la perte de biodiversité ?” ; Pr Jeanne Brugère-Picoux : pathologie médicale du bétail et des animaux de basse cour, école nationale vétérinaire de Maisons-Alfort ; Muriel Andrieu, ARS PACA, SFSE : “La réponse des territoires au risque épidémique d’arboviroses : le dispositif de lutte anti-vectorielle en France métropolitaine”

La pandémie de coronavirus a pris de court nos pays développés. Depuis près de 20 ans, les autorités sanitaires redoutaient l’émergence d’une maladie virale gagnant l’ensemble des pays de la planète… A l’institut Pasteur de Cayenne et dans le réseau mondial des Instituts Pasteur, l’étude Virome étudie la diversité virale chez 3 espèces de chauves-souris de la forêt amazonienne.

Environ 75 % des maladies humaines infectieuses émergentes sont zoonotiques, c’est-à-dire transmises à l’homme par des animaux, avant de se transmettre d’homme à homme, toutes les espèces animales sont potentiellement concernées, domestiques ou sauvages. A Cayenne, les chercheurs étudient comment ces virus qui existent depuis la nuit des temps s’adaptent et rentrent dans la cellule humaine (Outremers 360°).

Webinaire organisé par Esther Amar vice-présidente de l’AJE, Clara Delpas et Anne-Corinne Zimmer administratrices de l’AJE

Vidéo de la rencontre ici

————————————

1er juillet 2020, Webinaire AJE, JNE, UICN : Crise sanitaire et crise de la biodiversité : risques de l’introduction et du trafic d’espèces sauvages dans l’émergence d’épidémies

Dans le contexte sanitaire actuel, nous aborderons la menace sur la biodiversité et le risque épidémique auquel le trafic des espèces sauvages expose l’humanité. Avec : Florian Kirchner, Chargé du programme “Espèces”, Comité français de l’UICN : Liste rouge des espèces menacées : impacts des trafics et des invasions biologiques sur la biodiversité ; Hélène Soubelet, directrice de la Fondation pour la Recherche et la Biodiversité : Liens entre faune sauvage et émergence d’épidémies + Le rapport sur la mobilisation de la FRB par les pouvoirs publics français sur les liens entre Covid-19 et biodiversité ; Emmanuelle Sarat, Coordinatrice du Centre de ressources Espèces exotiques envahissantes, Comité français de l’UICN : Rôle des espèces exotiques envahissantes dans l’émergence de zoonoses ; Aurore Morin, IFAW France : Impacts du commerce illicite de la faune sauvage dans le monde et en France ; Sébastien Mabile, avocat, président de la Commission “droit et politiques environnementales” du Comité français de l’UICN, Présentation “Traiter les crimes environnementaux comme des infractions graves” + Motion* présentée en vue du Congrès mondial de l’UICN : Hisser les crimes environnementaux au rang de crimes graves

* Textes des 18 motions

Vidéo de la rencontre, ici

————————————

15 juin, Webinaire à 14h30 : Barbara Pompili, “L’écologie, sujet de divergence ou de convergence politique ?”

L’AJE a eu le plaisir d’accueillir en webinaire Barbara Pompili, présidente de la commission du développement durable de l’Assemblée nationale. Elue en 2012 (EELV) députée de la Somme, après avoir participé à l’aventure éphémère du Parti écologiste, elle est l’un des piliers du groupe LREM. Pressentie pour rejoindre le groupe parlementaire HHDH, Barbara Pompili a préféré créer l’association En Commun.

Elle a répondu à de nombreuses questions, dont : Quelles sont les priorités de ce réseau ? Comment compte-t-il peser sur les choix de la majorité parlementaire ? Qu’attend Barbara Pompili du prochain plan de relance ? Autant de questions en cette fin de session parlementaire post-Covid.

Vidéo à venir

Article : ActuEL HSE : Avec le PLFR 3, Barbara Pompili veut que les aides aux entreprises soient davantage conditionnées à des engagements RSE, O.Descamps, adhérent AJE

————————————

11 juin 2020, Webinaire AJE : De la ferme à la table / Réforme de la PAC : Quel rôle pour l’agriculture et l’alimentation dans la relance post-Covid-19 ?

D’après la publication le 20 mai dernier par la Commission européenne des stratégies « De la ferme à la table et biodiversité »the Farm to Fork and Biodiversity strategies, la politique agricole commune jouera un rôle clé dans la mise en œuvre des objectifs du pacte vert européen. A la suite de notre point presse en ligne De la ferme à la table / Réforme de la PAC : Quel rôle pour l’agriculture et l’alimentation dans la relance post-Covid-19 ? Rencontre organisée et animée par Valéry Laramée de Tannenberg, président de l’AJE et la Fondation européenne pour le climat (ECF). Vous trouverez ci-dessous des informations complémentaires. Citations & contacts des intervenants :

Christian Huyghe, Directeur Scientifique Agriculture INRAE
Contact mail : christian.huyghe@inrae.frLa réforme de la PAC et le Green Deal sont des opportunités majeures. Il faut les utiliser en France.” … “Le Green Deal est ambitieux : l’agriculture doit être moins émettrice de CO2, et ne pas se contenter de limiter les dégâts mais véritablement restaurer la biodiversité. Puisqu’en Europe, l’agriculture est le principal mode d’occupation du territoire, ce doit aussi être la première source de restauration de la biodiversité.”

Aurélie Catallo, Coordinatrice, Plateforme Pour une autre PAC 
Contact mail : aurelie.catallo@pouruneautrepac.euLe principe du paiement découplé (l’aide à l’hectare) doit être changé : ce sont les plus grosses exploitations qui ont les pratiques les plus destructrices de l’environnement et qui ne sont proportionnellement pas les plus gros employeurs.” … “Il faut soutenir la production agricole qui répond aux besoins des citoyens européens. Arrêtons de soutenir les secteurs destinés à l’exportation.

Eric Andrieu, Député Européen, Vice-Président des Socialistes & Démocrates et ancien Président de la Commission PEST
Contact mail : eric.andrieu@europarl.europa.eu : “Le pacte vert européen (European Green Deal) est une opportunité de rediriger l’Europe sur les rails de la lutte contre le réchauffement climatique mais aussi de la réconcilier avec les citoyens. Une nouvelle PAC est indispensable: sans réforme en profondeur, le futur de l’agriculture est en péril.” … “Ce qu’il manque dans la stratégie Farm to Fork ce sont des mesures pour encourager la diversité des cultures et pour assurer notre autonomie protéique (notamment par rapport au soja OGM d’Amérique latine que l’on importe massivement).”

Jacques Pasquier, paysan dans la Vienne, représentant de la Confédération paysanne au sein du Conseil économique social et environnemental (CESE)
Contact mail : jacpasquier@wanadoo.fr : “Il faut avoir assez de paysans pour mettre en place la transition écologique. Si aujourd’hui on émet du CO2 à outrance, c’est parce qu’on a voulu limiter le nombre d’emplois. Si on veut réduire notre impact sur le climat il faut d’abord miser sur des paysans plutôt que sur la mécanisation.” … “Le projet actuel pour la future PAC a été conçu dans le monde d’avant ! On n’assurera pas la transition des pratiques agricoles avec des crédits carbone, la digitalisation ou de la reforestation en Europe. Ce ne sont pas les solutions efficaces. Arrêtons de détruire la biodiversité ici et ailleurs, notamment au travers des importations de protéines, et l’utilisation de la chimie.”

Marco Onida, Senior expert, DG Environnement, Commission européenne
Contact mail : marco.onida@ec.europa.eu : “Un des objectifs du Green Deal est le boisement, la préservation et la restauration des forêts. On s’est fixé comme but de planter au moins 3 milliards d’arbres d’ici 2030 en respectant les principes écologiques.” … “Les villes ont un rôle à jouer dans les stratégies de reforestation. L’agriculture urbaine doit être développée.”

Lien vers l’enregistrement du point presse

Programme complet

————————————

10 juin 2020 à 10h, Webinaire AJE, JNE, UICN : L’océan, bien commun de l’humanité, face à la pollution plastique


Dans le cadre des rencontres préparatoires au congrès mondial de la nature. A l’occasion de la journée mondiale des Océans (8 juin 2020), nous aborderons la protection de la biodiversité marine perturbée par la pollution plastique. Avec :

Catherine Chabaud, Députée européenne, rapporteur pour un dossier sur la pollution liée aux déchets marins en commission PECH ;

Sébastien Moncorps, Directeur du Comité français de l’UICN : Intervention L’Océan, un thème clé du Congrès de l’UICN 2021,

Clémentine Azam, chargée du programme Ecosystèmes au Comité français de l’UICN : Intervention Les enjeux des motions* « océan » déposées par le Comité français de l’UICN,

Patrick Deixonne, Membre de la société des Explorateurs Français : Intervention Présentation de Expédition 7e continent, membre du Club des amis de l’AJE,

Matthieu Combe, journaliste scientifique, auteur de “Survivre au péril Plastique”, fondateur de Natura Sciences, membre du bureau de l’AJE, Intervention à propos de son ouvrage

Vidéo diffusée en direct sur FacebookLive

>> Film de l’Ifremer sur la pollution plastique

* Textes des 18 motions débattues, ici

————————————

2 juin, Webinaire avec Enerdata : perspectives énergétiques et climatiques mondiales

Que retenir du bilan énergétique mondial 2019 ? Avec la crise sanitaire et économique, où va-t-on en 2020 et au-delà ? Comme chaque année, nous vous invitons à la présentation des principaux enseignements du Bilan Energétique Mondial 2019, en partenariat avec l’Association des journalistes de l’environnement (AJE) et l’Association des journalistes de l’énergie (AJDE). Cette année, nous mettrons en avant des éléments d’analyse pour 2020, et notamment des scénarios pour la période post-pandémie. Intervenants Enerdata :  Pascal Charriau, Président ; Morgan Crénès, Responsable Market Research ; Bruno Lapillonne, co-Fondateur.

Animateur : Valéry Laramée de Tannenberg, président de l’AJE et rédacteur en chef du Journal de l’environnement

Visionner l’enregistrement vidéo du webinaire

Intégralité de l’invitation

Renseignements : elodie.parisot@enerdata.net

————————————

Communiqué de parution de l’annuaire AJE 2020

Avec beaucoup d’huile de coude et de pugnacité, René-Martin Simonnet (membre du bureau) qui a reçu le stock d’annuaires, a pu trouver, malgré les fermetures massives de commerces, les éléments nécessaires à l’envoi des annuaires (enveloppes, étiquettes, affranchissement…). L’AJE reste sur le pont même durant la crise. Merci à René-Martin, à Yannick notre très dynamique secrétaire ainsi qu’à toute l’équipe de l’annuaire !

—————————————

11 mars 2020 : Débat AJE « Viande de laboratoire, menace ou bienfait pour notre santé et l’environnement ? »

Photo J-L Fessard pour l'AJE
Photo J-L Fessard pour l’AJE

L’AJE a convié des experts pour faire le point sur la viande in vitro ou « ersatz de viande ». Ce mouvement introduit une rupture fondamentale dans la manière de se nourrir et, au-delà, une rupture de notre relation à la nature et au monde en général. Objectif : comprendre ce qui se passe vraiment dans ce secteur. Avec de d; à g. : Karine Castro, Institut V, fondatrice de l’Institut de la gastronomie Végétale ; Bruno Dufayet, FNB, Président de la Fédération nationale bovine ; Gilles Luneau Auteur de « Steak Barbare » (Ed. de l’Aube) sorti le 20 février. Gilles Luneau, journaliste d’investigation, a mené une longue enquête sur les dessous de l’industrie de la fausse viande. Gilles Luneau est membre de l’AJE.

Rencontre organisée par Esther Amar vice-présidente de l’AJE et animée par Jean-Luc Fessard membre de l’AJE, président de Bon pour le climat 

—————————————

3 mars 2020 : Rôle des collectivités dans la préservation de la biodiversité

L’Association des journalistes de l’environnement, en partenariat avec l’Association JNE et le Comité français de l’UICN, organise une série de rencontres en préparation du Congrès mondial de la nature à Marseille. Tour d’horizon du rôle et des possibilités d’action des élus afin d’enrayer la perte de biodiversité sur leur territoire. Programme : avec Florence Clap, chargée du programme Politiques de la biodiversité au Comité français de l’UICN, à propos du rôle des collectivités sur la biodiversité en France et dans le cadre du Congrès de l’UICN 2020;  Maud Lelièvre, déléguée général des Eco Maires, à propos de l’investissement des maires et élus dans le développement durable; Stéphane Woynarosky, élu, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté, président de l’ARB Bourgogne Franche-Comté et président du Groupe de travail « Collectivités et biodiversité » du Comité français de l’UICN, à propos de la stratégie régionale biodiversité Bourgogne Franche-Comté;  Intervention d’un Parc Naturel Régional à propos de leur mission d’accompagnement des collectivités dans la transition écologique. Coordination et organisation par Yannick Lagoyer, secrétaire de l’AJE

– Présentation sur le rôle des collectivités sur la biodiversité en France et dans le cadre du Congrès de l’UICN 2020 par Florence Clap, Chargée du programme “Politiques de la biodiversité” au Comité français de l’UICN / Le site internet “Collectivités et biodiversité” avec les outils présentés par Mme. Clap / Publications : “Les collectivités territoriales au Congrès mondial de la nature de l’UICN 2020 – Quels enjeux, quels engagements ?” / “Collectivités & biodiversité : vers des initiatives innovantes”

– Présentation de la Stratégie régionale biodiversité de la région Bourgogne-France-Comté par Stéphane Woynarosky, élu, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté, président de l’ARB Bourgogne Franche-Comté et président du Groupe de travail “Collectivités et biodiversité” du Comité français de l’UICN / Le site internet de l’ARB Bourgogne-Franche-Comté

– Présentation de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France par Michael Weber, Président de la FPNRF et président du Parc naturel régional des Vosges du Nord et Thierry Mouget, Chargé de mission biodiversité et gestion de l’espace

>>Laurent Miguet, Le Moniteur, le 4/03/2020 : Les collectivités françaises préparent le congrès mondial de la nature

—————————————

6 février 2020 : Biodiversité, L’enjeu des Zones humides, mangroves et du “Zéro artificialisation nette”

Photos Esther Amar et Antoine Bonfils

L’Association des journalistes de l’environnement, en partenariat avec l’Association JNE et le Comité français de l’UICN, organise une série de rencontres. Nous profitons de l’occasion des Journées mondiales des zones humides, (voir ici l’annonce du lancement) pour organiser cette rencontre à propos de l’importance de protéger ces espaces naturels métropolitains et ultra-marins. Avec : Frédérique Tuffnell, députée de la Charente-Maritime et Jérôme Bignon, sénateur de la Somme auteurs du rapport « Terres d’eau, Terres d’avenir » (remis fin janvier 2019), Eliane Auberger, Vice-présidente de la Fédération des Conservatoires d’Espaces Naturels, Anne Caillaud, en charge du programme Outre-mer de l’UICN, Marie-Laure Vercambre, directrice générale du Partenariat Français pour l’Eau, Bastien Coïc, Ramsar France, en charge de l’organisation de la Journée mondiale des zones humides. Retrouvez ici le programme et les suites de la conférence sur la page dédiée

Coordination et organisation par Yannick Lagoyer, secrétaire de l’AJE, rencontre animée par Esther Amar, vice-Présidente de l’AJE

—————————————

22 janv. 2020 : Rencontre AJE-UICN-JNE “Biodiversité : l’enjeu des aires protégées”

L’AJE, les JNE et le Comité français de l’UICN organisent une série de rencontres en préparation du Congrès mondial de la nature à Marseille.

Présentation, statuts de protection, extension des superficies, qualité de gestion, etc. + Point sur le volet marin de la stratégie nationale des aires protégées (SAP), avec Thierry Lefebvre, chargé du programme aires protégées, Comité français de l’UICN et Jean-François Sys, chargé de mission aires protégées, Comité français de l’UICN (sous réserve).

Point sur le processus d’élaboration de la stratégie nationale des aires protégées, avec l’UICN ; Point de vue des gestionnaires sur les priorités stratégiques et focus sur l’enjeu de la gestion adaptative au changement climatique, avec Emmanuel Michau, ancien directeur du Parc nationale de la Vanoise et expert au Comité français de l’UICN.

La vidéo de la rencontre (version longue)

Coordination et organisation par Yannick Lagoyer, secrétaire de l’AJE

—————————————

13 janvier 2020 : Rencontre “Electricité : allons-nous passer l’hiver ?”

Pas toujours simple d’ajuster la production d’électricité à la demande. Surtout avec la multiplication d’éléments perturbateurs, comme les sources d’énergies intermittentes, les arrêts inopinés, les mouvements sociaux. Comment faire pour maintenir à tout moment l’équilibre du réseau d’électricité ?

Pour répondre à cette question, l’AJE et l’AJDE vous proposent de rencontrer  Marc Ribière, directeur de la DOAAT et  Stéphane Feutry, délégué d’Etat-Major « Tranche en marche » de la division production nucléaire d’EDF.

Rencontre organisée et animée par Valéry Laramée, Président de l’AJE

—————————————