Partenariats

L’AJE ouvre régulièrement ses rencontres à d’autres associations de journalistes :
★ L’association des journalistes de la presse scientifique d’information – AJSPI
★ Les journalistes-écrivains pour la nature et l’Ecologie – JNE
★ L’association des journalistes de l’énergie (AJDLE)
★ L’association des journalistes de l’information sociale – AJIS
★ L’association française des journalistes agricoles – AFJADiverses institutions sollicitent l’AJE pour organiser des manifestations communes, et notamment l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), l’institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI), l’institut national de la recherche agronomique (INRA) ainsi que les ambassades parisiennes des Etats-Unis d’Amérique et de Grande-Bretagne.Par ailleurs l’AJE est membre de l’Observatoire de la déontologie de l’information (ODI)
► Compte rendu de la dernière AG de l’ODI du 11/02/2015

_______________________________________________________

 
 Le Solar Hôtel accueille les réunions de bureau et autres évènements de l’AJE :

Depuis 2009, le Solar Hôtel de Paris, s’est engagé dans un processus d’écologisation maximale : bilan carbone, puis labellisation Clef Verte et Ecolabel Européen. Vitrine d’un développement durable pour l’hôtellerie économique, le Solar Hôtel tend à prouver qu’écologie ne rime pas avec dépense mais avec investissement et cherche à convaincre les hôteliers indépendants de s’engager dans cette démarche. Adopter le plus possible de pratiques qui ne nuisent ni à l’environnement, ni à la santé humaine n’est plus le privilège de quelques hôtels de luxe.

Pour toutes ces raisons, Solar Hôtel a choisi d’être le premier hôtel écologique, économique et militant.

Militant. Un des objectifs de l’établissement est de soutenir concrètement des ONG de protection de l’environnement. Ainsi, le siège social de Sea Shepherd (une organisation internationale de conservation de la biodiversité marine) se trouve à l’hôtel.

Véritable lieu de vie et d’échange, apprécié pour ses nombreuses initiatives culturelles, le Solar Hotel est également réputé pour son rapport qualité prix.

Aux commandes du Solar Hôtel on retrouve Franck Laval, militant écologiste depuis 30 ans et fondateur de l’ONG Écologie Sans Frontière. A l’origine du Grenelle de l’environnement, il a dirigé depuis 1983 plusieurs hôtels indépendants, avec toujours le souci de pratiquer des tarifs de chambre les plus bas pour en y ajoutant un maximum d’engagement environnemental.

Franck LAVAL, fondateur et directeur.
_______________________________________________________

Cette association a pour objectif d’agir pour le climat en incitant et en accompagnant les restaurateurs (petits et grands) à faire évoluer le contenu de leurs assiettes.

Ceux-ci s’engagent à respecter trois critères : proposer des produits de SAISON, LOCAUX, mettant en avant le VEGETAL. Ce qui permet de diviser par deux les émissions de gaz à effet de serre.
► Lancement de « Bon pour le Climat »,
★ Le Dossier de presse
✉ Contact


Pédagogie à l’environnement

Jeunes Reporters pour l’Environnement est un programme international développé dans 30 pays à travers le monde qui a pour but de sensibiliser les jeunes au développement durable par la pratique du journalisme.
Jeunes Reporters pour l’Environnement est une initiative de l’Office français de la fondation pour l’éducation à l’environnement en Europe, qui devient Teragir, association à but non lucratif, qui a plus de 30 ans d’expérience en matière d’éducation à l’environnement et au développement durable.
La mobilisation de la jeunesse et de la société civile sur les enjeux du développement durable est au cœur de ses missions.
Jury Jeunes Reporters pour l’Environnement
Cette année, compte-tenu du nombre croissant de reportages qui nous sont soumis mais aussi pour évoquer ensemble les perspectives pour l’édition 2017-2018 de façon plus sereine, nous proposons 2 jurys :
• Catégorie des 11-18 ans : le dossier de presse avec le palmarès des Jeunes Reporters pour l’Environnement 2017. Pour la première fois des élèves du lycée français de Brazzaville (réseau AEFE) ont remporté le prix Spécial 2017 !
• un jury pour la catégorie des étudiants. L’enjeu particulier cette année, par sa nouveauté (2ème édition) : la majorité des reportages proviendra d’étudiants en journalisme ou com’, au vu des inscriptions reçues. Un temps de réflexion est aussi prévu pendant ce jury pour préparer la prochaine édition du concours Étudiants.
Contact


L’association des journalistes de l’environnement et du climat pour la COP21 (Ajec21) est le fruit d’une initiative menée conjointement par l’Association des journalistes de l’environnement (AJE) et l’association des Journalistes pour la Nature et l’Ecologie (JNE).
A l’occasion de la tenue, en décembre 2015 au Bourget, de la 21e conférence des parties à la convention de l’ONU sur les changements climatiques, les deux associations ont œuvré à sensibiliser les journalistes et les citoyens francophones et les citoyens aux problématiques climatiques.
Dans ce même objectif post-Cop21, les deux associations ont décidé de poursuivre l’initiative AJEC21 en 2016 afin d’informer le public sur les enjeux du changement climatique et dans l’optique de la COP22 à Marrakech.

L’AJEC21 veut ainsi montrer à ses journalistes comment l’exemple du Maroc peut inspirer d’autres pays et organiser des visites de champs solaires et de parcs éoliens au Maroc durant COP22. Le Maroc a hissé en priorité le développement des énergies renouvelables sur l’ensemble de son territoire pour porter leur part à 42% de la capacité totale à l’horizon 2020.