Réalisations en 2016

Petits déjeuners, rencontres, ateliers, voyages de presse, visites…

★ Du 10 au 19 nov. 2016 : « COP22, voyage de presse au Maroc », organisé par l’AJEC21 (AJE et JNE réunis pour le climat du 21ème siècle) : conférences, rencontres et interviews de chercheurs, diplomates, responsables associatifs et des ONG, entrepreneurs, et visites de sites.

(photos Carine Mayo pour l’AJE et les JNE)

Programme : la centrale solaire Noor*, les Agdals (procédés de mise en valeur des milieux forestiers et pastoraux, pratique de gestion emblématique de la montagne berbère dans l’Atlas marocain) + le village Tizi N’oucheg* ; la vallée d’Asni (approche agroécologique de l’arboriculture) + la palmeraie* ; le Centre de la Terre (stages de formation à usage des entreprises pour former des personnels aux techniques de construction en terre crue) + Aloe d’Agafay (projet d’écotourisme) ; rencontre avec Thierry Ruf, chercheur et professeur associé à l’IRC Supagro Montpellier, spécialiste du développement comparé des agricultures irriguées.
► Suivez l’actualité du groupe à la COP22
——————————————————

 

★ 3 nov. 2016 : « Conférence pré COP22 », AJEC21 (AJE et JNE réunis pour le climat du 21ème siècle), avec l’aimable soutien de l’Agence Parisienne pour le Climat.

(photos E. Amar pour l’AJE)

L’objectif a été de faire le point sur les questions climat, les problématiques et enjeux de la COP22 au Maroc, dans la continuité de la COP21, avec un panel de chercheurs et d’experts.

Orateurs, de g. à d. :
Bernard Tardieu, président de la commission énergie et changement climatique de l’Académie des Technologies
Thierry Lebel, hydrologue, directeur de la mission pour la promotion de l’interdisciplinarité et de l’intersectorialité à l’IRD
David Levai, chercheur senior en coopération internationale sur le climat, de l’IDDRI
Stéphanie Thiébault, directrice de l’Institut écologie et environnement du CNRS, et Françoise Gaill, ex-directrice de cet institut et coordinatrice du Conseil scientifique de la Plateforme océan et climat.Rencontre organisée par Esther Amar, présidente de l’AJE et co-animée avec Carine Mayo, présidente des JNE.
► Le programme
 En savoir plus

——————————————————
★ 10 oct. 2016 : « Pour une Gastronomie Bas Carbone ». Comment favoriser une gastronomie avec des produits de Saison, locaux privilégiant le végétal, comment développer une agriculture et un maraichage sans intrants chimiques et une offre de plats végétariens dans les restaurants.

 

 

 

 

 

Colloque organisé par Jean-Luc Fessard, vice-président de l’AJE et co-animé par Valéry Laramée de Tannenberg, ancien président de l’AJE durant 4 ans, membre actif de l’AJE et de l’AJEC21, rédacteur en chef du Journal de l’Environnement.
► Retour et programme

 

——————————————————

★ 13 septembre 2016 à 13h30 : « Tarification sociale de l’eau : la France peut-elle s’inspirer de la Belgique ? »
Le droit à l’eau potable et à l’assainissement est-il vraiment pour tous ? Nos voisins belges semblent y être parvenus pour tous leurs usagers.
La France est-elle sur la même voie ?
Orateurs :
Cédric Prevedello (à g.), conseiller scientifique d’AquaWal « Union professionnelle des opérateurs publics du cycle de l’eau en Wallonie » ; Bernard Barraqué (à d.), Directeur de recherches CNRS au Centre international de recherches sur l’environnement et le développement (CIRED).
Débat organisé par René-Martin Simonnet, fondateur et directeur de Journ’eau, membre du bureau de l’AJE.
► Le programme

——————————————————
29 juin 2016 : « L’impact du réchauffement climatique sur la santé publique », avec un panel d’experts exceptionnel : Inserm, CNRS, IRD, SFSE, Université de Liverpool
 
(photo E. Amar pour l’AJE)

Cette rencontre était organisée par Esther Amar, présidente de l’AJE et Hélène Bouillon-Duparc, membre du bureau de l’AJE.

Intervenants :
Le Pr Robert Barouki, Inserm, spécialiste de la signalisation en toxicologie de l’environnement et du médicament, co-auteur de l’ouvrage « Toxique ? », pilote durant la COP21 de l’expo « Quel impact sur la santé des changements climatiques ? »

Le Dr Sylvie Joussaume, CNRS, directrice du GIS climat-environnement-société (LSCE), spécialiste de la modélisation du climat
Le Pr Jean-François Guégan, IRD, spécialiste des maladies infectieuses, conseiller scientifique du programme Future Earth/initiative Future Health des Nations unies, conseiller du GIS Climat, Environnement, Société
Le Dr Isabella Annesi-Maesano, Inserm, spécialiste de l’épidémiologie des maladies allergiques et respiratoires
Le Dr Cyril Caminade, Université de Liverpool, Institute of Infection and Global Health, spécialiste des impacts du réchauffement climatique sur les maladies vectorielles infectieuses
Le Pr Denis Bard, Président de la SFSE, société française santé et environnement
► Le programme
Dans la presse :
► Le Figaro, Climat et santé : une recherche en plein développement, par Marielle Court, AJE
► e-santé.fr, Le réchauffement climatique et son impact sur notre santé : un risque croissant-par Brigitte Bègue

——————————————————

(photos E. Amar pour l’AJE)

Jeudi 9 juin 2016, 16h00-18h00 : Rencontre AJEC21 (AJE & JNE) De la COP21 à la COP22 (22ème session de la Conférence des Parties Climat), conférence avec Mme Hakima El Haïté, ministre de l’environnement du Royaume du Maroc.

Cette rencontre exceptionnelle a été organisée par Valéry Laramée de Tannenberg, ancien président de l’AJE durant 4 ans, membre actif de l’AJE et de l’AJEC21, rédacteur en chef du Journal de l’Environnement.
En tant qu’organisatrice de la COP22 (7 – 18 novembre 2016 à Marrakech, Maroc), Hakima El Haïté plaide pour une application rapide de l’accord de Paris. Microbiologiste de formation, titulaire d’un doctorat en génie de l’environnement de l’École nationale supérieure des mines de Saint-Étienne, elle a créé Eauglobe en 1994, entreprise d’ingénierie et de travaux de l’environnement.

 
——————————————————
1er juin 2016, 9h00-11h00 : Rencontre AJEC21 (AJE & JNE) avec Guillaume Sainteny qui a présenté son ouvrage « Le climat qui cache la forêt », à la Mairie du 2ème arrondissement, salle des expositions, 8 rue de la Banque, 75002 PARIS

 

 

——————————————————

★ 17 mai 2016 : «Pollution numérique, comment réduire notre empreinte CO2 (internet, 4G, data centers, big data)», conférence avec Frédéric Bordage, consultant. Cette rencontre a été organisée par Esther Amar, présidente de l’AJE.

(photos, E. Amar pour l’AJE)

(photos E. Amar pour l’AJE)

Objectif : comprendre comment notre empreinte numérique quotidienne aggrave la crise environnementale et découvrir les gestes citoyens éco-responsables, comprendre les impacts associés à l’internet et agir pour les réduire, à titre individuel et professionnel.
Frédéric Bordage a créé pour l’Ademe la méthode officielle pour évaluer et réduire les émissions de gaz à effet de serre du numérique. L’empreinte mondiale de l’internet équivaut à celle d’un 6ème continent !
Le programme
► Dans la presse :
Novethic, Concepcion Alvarez « Pollution numérique : l’impact sur l’environnement n’est pas virtuel »
Athena21.org – Ben Cramer : COP 21 – L’accusé GAFA était absent
Courrier international – Facebook refuse de dévoiler ses émissions CO2

——————————————————

★ 12 mai 2016 : « Que feriez-vous si vous saviez ? Des climatologues face à la désinformation »
ouvrage de Catherine et Eric Guilyardi
, petit déjeuner organisé par Geneviève de Lacour, membre du bureau de l’AJE.

de g. à d. : Eric Guilyardi, Catherine Guilyardi et Geneviève de Lacour

Ce livre raconte l’aventure de climatologues engagés dans un combat loin de leurs laboratoires.
Comment, quand on est climatologue, faire entendre l’urgence climatique sans être ni inaudible, ni alarmiste ? Et ce dans un monde hypermédiatisé où les négateurs du climat ont tribune libre dans certains médias ? De l’autre côté du micro comment, quand on est journaliste, relayer la parole des spécialistes du climat sans la déformer ? Comment arriver à toucher le citoyen et lui faire comprendre qu’il est encore temps d’agir ?

——————————————————
★ 14 avril 2016 : Les caroténoïdes, perspectives pour la santé et l’alimentation, rencontre avec Bruno Robert, organisée par Jean-Luc Fessard, membre du bureau AJE.
Les caroténoïdes sont à l’interface de la physique, de la chimie et de la biologie. Cette molécule indispensable à l’homme et aux animaux ouvre des perspectives importantes pour la santé et l’alimentation.
Bruno ROBERT est chef de service au sein de l’IBITECS/CEA Saclay (Institut de Biologie et de Technologies de Saclay) et président de laSociété Internationale des Caroténoïdes
► L’invitation
► Présentation lors de la rencontre

Bruno Robert (3ème à partir de la g.), chef de service au sein de l’IBITECS/CEA Saclay

 

 

 

 

 

——————————————————

de g. à d. : R. Varrault, AJE; V. Boulanger, journaliste; D. Pesciad’Agora Energiewende; T. Blosseville, journaliste; S. Schneider, directrice duCidal

★ 11 avril 2016 : « Succès, échecs, incertitudes : où en est la transition énergétique allemande ? », petit déjeunerAJEC21(alliance AJE et JNE pour le climat) organisé par Geneviève de Lacour, membre du bureau de l’AJE.

► Le programme

 

——————————————————

★ 6 au 9 avril 2016 : Adaptation au changement climatique et écosystèmes marins en Aquitaine, voyage de presse.
• 06-04, rencontre avec AcclimaTerra (Comité Scientifique Régional sur le Changement Climatique, présidé par Hervé Le Treut) qui réunit 21 scientifiques provenant des milieux académiques de la région Aquitaine
• 07-04, journée à Lacanau : présentation du projet de la municipalité pour faire face à la montée des eaux.
• 08-04, journée à Capbreton autour du Gouf et du lancement du programme de recherche (CNRS, IFREMER, etc.) sur le littoral sud-aquitain.A 18 h : conférence de presse de lancement du programme de recherche, avec les chercheurs et les élus locaux.

(photos R. Varrault pour l’AJE)

Les journalistes à Lacanau (front de mer) avec 3 représentants locaux dont avec Hervé Cazenave, délégué au littoral de la mairie de Lacanau et Camille André, chargé d’études Risques Côtiers au GIP Littoral Aquitain. Discussion sur la gestion du littoral et sur le scénario de retrait des activités vers l’intérieur des terres et du périmètre de vulnérabilité à 2100 pour la partie du foncier de la ville face à la mer.

——————————————————

★ 5 avril 2016, à 8h30 : Une première en France ! Un GIEC local à l’échelle de l’Aquitaine,
coordonné et présenté par Hervé Le Treut, climatologue, expert auprès du GIEC et membre de l’Académie des Sciences,

en préparation du voyage de presse (le lendemain). En plus de ce rapport scientifique sur les impacts du changement climatique en Aquitaine publié en 2013 (il évoquera la nouvelle mouture en cours de rédaction : nouvelles thématiques, nouveaux territoires…), réalisé avec la même méthodologie que le rapport du GIEC, Hervé Le Treut abordera également : le plan climat Aquitaine (Acclimatera) ; quelle science après la COP ? ; ratification de l’accord de Paris (COP21) en préparation de l’accord de Marrakech (COP22).

——————————————————

★ 18 mars 2016 : Rencontre et présentation « Menace sur le vin, les défis du changement climatique », ouvrage de Valéry Laramée de Tannenberg et Yves Leers.

A g. V. Laramée de Tannenberg, à d. Y. Leers (photo : R. Varrault pour l’AJE)

A g. Valéry Laramée de Tannenberg, à d. Yves Leers

A long terme, les cépages vont changer, les enjeux socio-économiques sont énormes. Les techniques seront-elles capables de s’adapter ? Jusqu’où la vigne pourra-t-elle s’acclimater ? Le salut passerait-il par le bio ou la biodynamie ?
Dans la presse :
La revue du vin de France
Israel Science Info

——————————————————

★ Jeudi 10 mars 2016, « COP21, quel bilan éditorial trois mois après ? » Table ronde (9h30-11h00) dans le cadre des 9èmes Assises du Journalisme (9-11 mars) au Centre de Congrès de Tours, animée par la journaliste Geneviève de Lacour, membre du bureau de l’AJE, Association des Journalistes de l’Environnement

A g. au micro, Anne-Sophie Novel, fondatrice de Place to be, à d. Geneviève de Lacour, membre de l’AJE

► Bilan des assises du journalisme 2016
★ A noter :Patrick EVENO, Président de l’ODI (Observatoire de la déontologie de l’information) a présenté le3ème rapport de l’ODI, dont l’AJE est adhérente.

——————————————————

★ 25 février 2016, «Pesticide néonicotinoïde : quid des pollinisateurs dans la future Loi biodiversité?» rencontre organisée et animée par le journaliste Jérémi Michaux, membre du bureau de l’AJE.

(photos R. Varrault pour l’AJE)

De g. à d. : Matthieu Lacour-Veyranne, ingénieur agronome, Nicolas Laarman Délégué général del’association Pollinis, Dr Jean-Marc Bonmatin, CNRS, spécialiste des pesticides systémiques, Jérémi Michaux
Compte rendu par Jérémi MICHAUX

Outre la campagne dePollinis(#Stopneonics), autres liens :
► Agir pour l’Environnement-PÉTITION-Interdire les insecticides « tueurs d’abeilles », c’est possible !
► FFAP CP concernant l’étude à l’Assemblée Nationale loi biodiversité et interdiction des néonicotinoides
► Vote contre les néonicotinoïdes-Réaction de l’Association de Pollinis-18Mars2016

——————————————————

★ 18 février 2016,Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité, rencontre avec Jean-François SILVAIN, Président de la FRB, Pierre-Edouard GUILLAIN, Directeur de la FRB et Hélène Soubelet, chef de mission biodiversité à la direction de la recherche et de l’innovation au ministère chargé de l’écologie, à propos desdiscussions internationales sur la biodiversitéen Malaisie du 20 au 28 février 2016.

(photo E. Amar pour l’AJE)

► Le programme

Dans la presse :
► Le Monde, 23-02-16, »Parmi les experts du principal rapport sur la pollinisation, deux salariés de l’industrie chimique »

 

 

——————————————————

★ 12 février 2016, 9h-11h : Francine NEAGO, Une victime collatérale de la déforestation ? Rencontre organisée par l’AJE et les JNE à la Mairie du 2e arrondissement à Paris.
FRANCINE NEAGO (85 ans), primatologue spécialiste mondiale des Orangs-outans est réfugiée au Samu social à Paris et lance un appel pour sauver sa fondation à Sumatra (Indonésie)

► Retour sur la rencontre

► En savoir plus

Dans la presse :
► Sciences et avenir, Loïc CHAUVEAU